Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 21:22

Georges-Ducrocq_6.jpgUn officier de l’ordre national du Mérite, cela n’arrive pas tous les jours à Wattrelos. Cela fait plus de dix ans que cela n’était pas survenu !

 

C’est l’un des bénévoles les plus connus, les plus émérites de la ville qui vient pourtant de le devenir : après avoir été nommé chevalier de l’ONM en 2000, Georges Ducrocq a en effet été élevé au rang d’officier lors de la dernière promotion, sur décision du Premier ministre. Et c’est le préfet de région, Dominique Bur lui-même, qui aura procédé ce samedi midi à la remise officielle des insignes au récipiendaire. C’est un honneur pour lui, pour notre ville aussi.

 

Georges-Ducrocq_1.jpgEn début de cérémonie, dans les salons de l’Hôtel de ville, c’est la chorale des enseignants du GIWE qui aura interprété deux chansons, d’abord la superbe Quête de Jacques Brel, puis La corrida ! Georges, il est vrai, a porté sa vie durant un engagement profond pour les écoles.

 

Je le rappelle d’ailleurs en présentant le comité d’honneur où, à mes côtés, figurent quatre personnalités dont les engagements portent chacun un mot fort qui, à eux quatre, forment le carré magique de la vie de Georges. Patrick Kanner, président du Conseil général, Bruno Sivery, cardiologue, Jean-Pierre Mollière, inspecteur de l’Education nationale, Bernard Lemettre, président de l’association Pour la vie, suscitent respectivement les mots de : social, cœur, éducation et humanisme qui, à eux quatre, résument bien Georges Ducrocq.

 

Georges-Ducrocq_3.jpgEt précisément, celui que la République met ce jour à l’honneur est un homme sincère, généreux, militant au sens le plus noble du terme, un homme qui porte des valeurs. Il est difficile d’être sincère : cela demande du cran, parfois une bonne dose d’inconscience. Mais la sincérité est une preuve d’amour et un acte de courage ! Georges aime et il est courageux. Quand on balaie du regard les missions de sa vie (Coop, Croix-Rouge, soins infirmiers, bourse alimentaire, actions humanitaires,…) tout est sincérité, cœur, humanité.

 

Mais c’est aussi un homme d’actions. Je cite Le Bon (« La place de l’homme dans la vie est marquée non par ce qu’il sait, mais par ce qu’il veut et ce qu’il peut ») et Ch. de Gaulle pour qui l’homme doit « imposer à l’action sa marque ». Impossible en effet de faire renoncer Georges à son idée, à son envie de faire : tenace, opiniâtre, volontaire, quand il pense que la cause est juste, il fera tout pour parvenir à ses fins.

 

Enfin, c’est un homme terriblement attachant. Si, dans ses Pensées, Pascal écrivait que « l’homme n’est qu’un roseau, le plus faible de la nature, mais c’est un roseau pensant », Georges Ducrocq est un roseau agissant ! Malgré les vicissitudes de l’âge, il est là, toujours sur son fidèle vélo !

 

Alors, en ces temps difficiles, ces temps de dissidences, d’égos, de polémiques et d’ambitions dissimulées, ça fait du bien de revenir, avec quelqu’un comme Georges, à l’essentiel car, comme l’écrivait Ch. de Gaulle : « La seule querelle qui vaille est celle de l’homme. C’est l’homme qu’il s’agit de sauver, de faire vivre et de développer ».

 

Avec Georges Ducrocq, nous honorons l’essentiel : l’homme, l’humanisme, le service aux autres, le beau, le grand bénévolat, celui de ceux qui n’ont pas peut-être le bleu de la noblesse du sang, mais le bleu que la République octroie pour la noblesse de leur âme !


Georges-Ducrocq_4.jpg Georges-Ducrocq_5.jpg 

 

Toutes mes, toutes nos félicitations ami Georges ! Ta ville, tes élus, ton maire, tous nous sommes fiers de toi !

Georges-Ducrocq_7.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires