Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 10:47

blog300.jpgOn ne le dit pas assez, alors je veux le dire ! Pour que la fête puisse exister, être réussie, qu’elle ne connaisse pas d’encombres, que la sécurité des biens et des personnes soit assurée, et que la ville puisse, dès le lendemain, ne plus garder les traces de ce grand déballage, il y a un formidable boulot fait par les services municipaux et je veux leur rendre hommage.

 

Ils ont été nombreux sur le pont, issus de beaucoup de services. Avant la fête, c’est toute son organisation qui mobilise les collaborateurs du service des animations et de la vie associative. Avec la décision municipale d’instaurer un droit de place en mars (lors du débat budgétaire), il leur a fallu ramer pour gérer ces attributions d’emplacements. Ça a été un rude travail, comme de préparer tout le pavoisement de la ville, les aménagements des espaces et les numérotations des emplacements. Bravo !

 

Les dispositions réglementaires, les arrêtés administratifs, les relations avec les services préfectoraux et vétérinaires, les règlements de police, tout cela est aussi un travail redoutable où rien ne peut être oublié. C’est du travail de l’ombre mais indispensable. Pour celles et ceux qui l’ont conduit, bravo !

 

La gestion de la sécurité publique n’est pas la moindre des préoccupations du maire que je suis, et il n’est que voir l’état de crispation avancée de mon adjoint à la sécurité, Henri Gadaut (avec qui je fais, en haut même du clocher de Saint-Maclou, le point des dispositions prises pour sécuriser le moment le plus difficile de la journée, à savoir le jet des poupées), pour comprendre que les pressions sont fortes toute la journée durant. Ce soir, je suis soulagé. Pas de blessé, pas d’atteintes aux personnes, peu de fourrières. Soulagé, grâce au boulot des techniciens et policiers municipaux ; à eux tous, bravo !

 

Et puis, il y a toutes ces équipes du SAVA, des services techniques, qui s’animent très tôt ce matin pour tout installer, sécuriser les sites, qui poussent (ou tractent) nos géants (photo). Il y a aussi ces dizaines d’agents qui, dès la fin de la brocante, s’agitent sur les 17 km pour rendre à la ville sa propreté et son aspect naturel si j’ose dire. Il faut aller vite, et faire bien, car dès Berlouffes consumé, les véhicules, la circulation reprennent leur place. La tâche est colossale ! J’ai tourné aux alentours de la mairie jusqu’à près de vingt-deux heures : j’ai vu le fantastique ballet des équipes de nettoyage, de récupération des matériels, tentes, tables, chaises… En un temps record, tout est remis en ordre. Gros, énorme boulot ! Le lendemain matin, ceux qui traversent la ville la verront comme avant, comme si rien ne s’était produit. Sauf que… ça a existé !

 

Et pour que ça soit dans cet état là, c’est parce qu’il y a des agents de services municipaux qui ont fait un bon, un beau boulot !

 

Hier soir, et ce matin, qu’ils sachent que je suis fier de ce travail. Bravo les gars, et merci !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires