Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 10:23
Souvenirs imagés de cette excellente journée :

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ziembicki 14/09/2010 15:46



bonjour bien sur c est une belle fete "berlouffe" mais beaucoup de personnes sont deçu d avoir payer 8 euros et ont vendu pour 30 euros etant là des 6h du matin c est mon cas  moins 8 euros
j ai gagne 22 euros.Je ne parle pas des gamins qui venaient vendre des jouets ou bouquins pour se faire un peu d argent de poche.je crois que cette fete n a plus beaucoup d avenir dans le meme
esprit qu avant .C est dommage .Nous etions 3 de la meme famille a avoir pris un emplacement desormais nous prendronsun emplacement pour 3;C EST TROP CHER 8 EUROS,TOUT LE MONDE LE DIT je vous
salue!!!



Dominique Baert 21/09/2010 16:44



Tout est toujours trop cher quand on demande de payer, bien sûr, mais la gratuité aussi a un coût. Il en est ainsi des services publics. Pour faire face aux dépenses, soit c'est le contribuable,
soit c'est l'usager qui paie, sinon le service n'existe pas.


Pourquoi a-t-on fait acquitter un droit de place à Berlouffes, à l'image de ce qui se fait dans la quasi-totalité des brocantes ?


Pour deux raisons.


D'abord, pour mieux gérer les présences aux étals – c'était une vieille demande des services – car du fait de la gratuité précisément des réservations, nombre d'exposants, à la dernière minute,
ne venaient pas et cela créait des vides regrettables.


Mais l'autre raison est bien sûr budgétaire, d'où la décision – improvisée, je le concède – en mars dernier !


Quand en février, nous avons eu connaissance de l'effondrement des recettes de la ville (lequel a provoqué un déficit, déjà, en 2009), du fait de la diminution des dotations de l'Etat et de la
crise du marché immobilier, malgré les lourdes économies – difficiles et douloureuses – sur le budget de la Ville, il est apparu clairement que nous ne bouclerions pas celui-ci sans une
augmentation des recettes.


Lesquelles ?


Le choix est simple : soit l'augmentation des impôts (auquel cas il faut en appeler à tous les contribuables), soit l'appel aux usagers de tel service ou de telle prestation.


C'est ainsi qu'a été examinée la suggestion du recours à un droit de place pour Berlouffes, pas de gaieté de coeur mais par réalisme : ces 2 € du m2 (soit 8 € pour un emplacement) demandés aux
seuls participants au vide-grenier ont été préférés à une augmentation de 0,5 % de la taxe d'habitation (qui aurait rapporté la même recette mais qui, du coup, aurait touché tous les
contribuables wattrelosiens !).


Voilà, cher(e) internaute le pourquoi de cette décision qui nous a paru plus juste que le recours à l'impôt pour tous.