Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 11:07

L’été était annoncé ; il est là ! Il va faire beau, il va faire chaud pour ce dimanche de Berlouffes et c’est donc un grand cru qui s’annonce.


De fait, dès les premières heures de la matinée, aucun nuage ne se profile à l’horizon et la température est déjà agréable, alors ni une ni deux, j’enfourche mon vélo pour rallier le centre-ville et me plonger dans la fête.


2012-berlouffes-doyen.jpg

Les rues sont évidemment noires de monde du Saint-Liévin à la mairie, je commence à déambuler quand soudain, mon oreille est attirée par quelques notes de guitare et une voix que je connais : sous son chapeau de paille, c’est Daniel-Marie Cartiaux, notre curé (ph. ci-contre), qui met l’ambiance et égrène le répertoire de Georges Brassens… pourtant parfois peu tendre avec l’autorité ecclésiastique ! Ce qui prouve que Daniel-Marie ne manque pas d’humour, et comme je pense ne pas en être dépourvu non plus, nous voilà à fredonner ensemble quelques couplets : la journée commence dans la bonne humeur !


Elle se poursuit de la même façon avec le rendez-vous traditionnel de la matinée : l’arrivée des géants et du mannequin Berlouffe devant l’Hôtel de ville à 11 h , évidemment accompagnés par le groupe foklorique Les Berlouffes du Touquet Saint-Gérard et nos Gilles.

 2012-berlouffes-geants.jpg

 

Mais l’animation ne s’arrête pas là : cette année, une troupe dunkerquoise propose une animation médiévale dont le fil rouge est l’élixir de Cornelius, un élixir qui rend plus fort, plus habile… et manifestement rigolo !

2012-berlouffes-echelle.jpg

 

Car nos artistes sont à la fois très facétieux et très talentueux : comédiens, musiciens, équilibristes (l’un deux tient en équilibre sur son menton une échelle de 4 mètres et de 34 kg, numéro unique en France !), jongleurs (avec un numéro de chapeaux très réussi), montreurs d’animaux (des serpents et un petit singe qui ne se sépare pas d’un autre petit singe… en peluche)… Le spectacle est très plaisant et sera redonné deux fois dans l’après-midi, attirant à chaque fois beaucoup de public.

 2012-berlouffes-chapeaux.jpg

2012-berlouffes-braderie-copie-1.jpg

 

Il est presque midi et l’heure de la promenade officielle cette fois est arrivée. En compagnie de quelques élus et de mon député-suppléant Richard Olszewski, nous allons saluer les bénévoles de l’association Les cinq quartiers et sa présidente Michèle Coquelle, avant de descendre, comme de coutume, la rue Carnot jusqu’au stand de l’association Kossuth où je suis invité à touiller la goulash et à déguster une eau du Danube qui fait encore monter la température…

2012-berlouffes-goulash.jpg2012-berlouffes-palinka.jpg

 

Rude apéritif qui me rappelle qu’il est temps de déjeuner, alors demi-tour en remontant la rue de Stalingrad en direction de la cour du centre d’hébergement, rue Jean-Jaurès, où le Wattrelos football club fait chauffer les frites et les moules…

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires