Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 15:04

DB---B-Le-Roux.jpgAvec Jean-Marc Bouchez et les socialistes de Wattrelos, nous accueillons ce soir à la salle Amédée-Prouvost, pour une réunion publique ouverte, Bruno Le Roux (ci-contre), député de Seine Saint-Denis et surtout porte-parole de François Hollande.

Pourquoi cette réunion ? Parce qu’on est à 9 jours du 1er tour. Cette élection présidentielle est déterminante car son enjeu est avant tout de dire stop ou encore à la politique de la Droite, c’est-à-dire si la France continue ou non avec Nicolas Sarkozy ! Or le 1er tour est important ; bien sûr, c’est au second que la victoire est acquise, mais c’est au premier tour qu’on crée les conditions de la victoire !

Et il faut savoir affirmer les choses simplement et clairement : l’alternance, l’alternative à Nicolas Sarkozy, c’est François Hollande ! Si les Français ne veulent plus de Sarkozy, il faut donner à François Hollande les moyens de sa victoire.

Oui, le changement, c’est François Hollande. Mais quel changement ? C’est sa force d’avoir proposé, dès le 20 janvier, ses 60 engagements pour la France, diffusés largement. Avec une double volonté : redresser la France ; et gagner pour changer, en durant pour que le changement dure.

La tâche n’est pas mince vu la gravité de la situation économique, la panne de croissance, les lourds déficits du commerce extérieur et des finances publiques, et surtout le boulet, considérable, de la dette de l’Etat. La France va payer longtemps les cadeaux fiscaux de Nicolas Sarkozy !

Mais en tant qu’élu de l’agglomération roubaisienne, je vois au moins trois raisons, dans le programme présidentiel de François Hollande, d’appeler à voter pour lui quand on habite notre agglomération. Bruno-Le-Roux_-discours-DB.jpg

D’abord pour arrêter que ne se dégradent en profondeur notre économie et surtout notre industrie ! La part de la valeur ajoutée totale de l’industrie ne cesse de se réduire en France, ses investissements également, ce qui creuse l’écart avec l’Allemagne.

D’où la proposition de pacte productif avec : l’abandon de cette coûteuse machine à fabriquer du chômage qu’est la loi TEPA de détaxation des heures supplémentaires ; la création d’une banque publique d’investissement ; une modulation de l’IS plus favorable aux PME ; des investissements ciblés sur l’innovation…

Ensuite, stopper la dégradation de notre système éducatif ! Dans les classements internationaux, l’éducation en France perd des places, les inégalités s’y creusent. Ces cinq dernières années, il y a eu 66 000 postes supprimés ; la formation des enseignants a été supprimée ; le taux de scolarisation des 2 ans est passée de 24,5 % en 2006 à 13,6 % en 2011 !

La réponse de François Hollande, c’est le pacte éducatif qui créera 60 000 postes en 5 ans et ciblera les moyens vers le primaire et les zones défavorisées.

Arrêter la dégradation des services publics. RGPP, suppressions d’effectifs dans les préfectures, les administrations des impôts, de l’équipement, dans les hôpitaux, la justice, la sécurité… La liste est longue des pertes de moyens des services publics de proximité : 150 000 postes supprimés en 5 ans ! Et voilà même que l’UMP et son candidat évoquent la réduction de 10 Mds € des dotations de l’Etat aux collectivités locales pour les 5 ans qui viennent.

A cette politique destructrice, François Hollande oppose son pacte républicain pour une République exemplaire. Avec une nouvelle sécurité de proximité, s’appuyant sur 1 000 postes de policiers supplémentaires par an et la création de zones de sécurité prioritaires ; la garantie de l’indépendance de la justice ; l’arrêt de la RGPP ; la réforme de la tarification hospitalière pour arrêter d’affaiblir l’hôpital public qui est un service public et non une entreprise !

Voilà autant d’éléments pour donner confiance dans le changement promis par François Hollande. La force de son projet, c’est la cohérence, une cohérence renforcée par sa présentation de l’agenda du changement qui énonce avec précision les mesures législatives et réglementaires qui seront prises tout au long de la première année de mandat.

Jamais aucun candidat n’avait été aussi clair et aussi précis !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires