Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
  • Rentrée 2017 : retour aux 4 jours, et poursuite des efforts !
    Comme tous les ans, je suis présent dans les écoles au moment de la rentrée scolaire aux côtés de mon Adjoint à l'éducation, Georges Prpic, de l'Inspecteur de circonscription Jean-Pierre Mollière, du Directeur général des services de la Ville et de plusieurs...
  • Déploiement de la fibre optique FTTH Orange à Wattrelos : ça progresse !
    Conformément au plan France Très Haut Débit visant à développer l’accès à l’Internet rapide, en accord avec la MEL et la ville, Orange déploie le réseau de fibre optique sur la ville. La phase d’installation des armoires du lot 1, qui va permettre de...
  • Alfreda a 103 ans : Très Bon Anniversaire !
    Terrible année que cette année 1914, et, chacun l’ignore encore alors, mais les évènements de l’été vont enclencher une mécanique dramatique : 31 juillet assassinat de Jean Jaurès, 1er août ordre de mobilisation générale en France, 3 août l’Allemagne...
  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 13:03

Avec-Ayrault-Mali.jpgCet après-midi se tient, après le séminaire du groupe socialiste, dans l’hémicycle un débat autour de la déclaration du Gouvernement sur l’autorisation de la prolongation de l’intervention des forces françaises au Mali. L’enjeu est important ; j’y suis.

 

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault rappelle dans son intervention que le 11 janvier dernier, le Président de la République décidait de répondre à l’appel au secours des dirigeants au Mali. Fallait-il laisser les djihadistes progresser, au risque de voir le Mali devenir un sanctuaire pour le terrorisme ? Le Président a fermement répondu non !

 

Trois mois après, « je viens vous dire que Serval est une réussite, dont chaque Français peut être fier ». L’offensive terroriste a été arrêtée nette sur Bamako. La vie reprend progressivement son cours dans les villes libérées et l’Administration malienne est de retour. Serval est aussi une réussite militaire, opération remarquablement menée : les combats ont été difficiles. La dangerosité et le nombre des armes détruites attestent combien les risques étaient là. »

 

Cinq de nos soldats sont tombés : le Premier ministre leur rend hommage et tous, nous nous levons dans l’hémicycle pour saluer leur mémoire.

 

« La France, en intervenant au Mali, était à sa place », a dit Jean-Marc Ayrault. Je suis d’accord avec lui.

 

Aujourd’hui, les progrès accomplis sur le terrain nous permettent de passer au retrait de nos forces (moins de 4 000 hommes fin avril ; 2 000 en juillet ; moins d’un millier à la fin de l’année), même si nous conserverons des troupes pré-positionnées dans les pays voisins. Le Conseil de sécurité des Nations-Unies devrait donner le support de la nouvelle mission africaine des casques bleus dans les prochains jours. La France y participera pour la chaîne du commandement, les moyens d’appuis aériens et de renseignement, et les troupes pré-positionnées voisines.

 

Mais il est aussi essentiel que l’élection présidentielle malienne puisse se tenir en juillet prochain. Tout ce processus ne va se conduire dans la durée que si le Mali se réconcilie avec lui-même : il faudra que le MNLA renonce à ses armes.

 

Quant à l’enjeu du redéveloppement économique, la France se mobilise dans la coopération pour associer des acteurs non-étatiques.

 

Le succès de l’intervention au Mali n’aurait pas été possible sans l’unité de notre nation. Depuis le débat du 16 janvier, le dialogue a été constant.

 

Notre mission doit donc se poursuivre sous d’autres formes pour consolider le succès obtenu, et conjurer la menace terroriste. « La France doit maintenant aider le Mali à gagner la paix », a conclu Jean-Marc Ayrault.

 

Voilà pourquoi, parce que comme l’a dit Bruno Le Roux « l’espoir est revenu », j’ai voté ce lundi soir pour la poursuite des interventions (en application de l’article 35 de la Constitution). Cette déclaration gouvernementale aura obtenu 342 voix pour (0 voix contre).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires