Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Wattrelos-Eschweiler : 40 ans d'une évidente amitié !
    Ce samedi, à l’Hôtel de ville d’Eschweiler, notre ville jumelle d’Allemagne occidentale, l’heure est à la manifestation officielle. Avec son équipe municipale, Rudi Bertram, bourgmestre d’Eschweiler, célèbre les 40 ans de jumelage de sa ville avec Wattrelos...
  • Une réponse parue au J.O.
    Ce matin, le Journal officiel publie la réponse à la question que j’avais posée au ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique sur le projet d'ordonnance relative aux marchés publics, lequel suscite interrogations et inquiétudes des organisations...
  • Conseil municipal (2) : de bons comptes 2014 pour de bonnes politiques
    C’est la délibération fondamentale de ce conseil municipal de printemps : le vote du compte administratif 2014 (avec un mois et demi d’avance, puisqu’il doit être voté avant le 30 juin, date limite), et l’affectation des résultats 2014. C’est mon adjoint...
  • Conseil Municipal (1) : TAFTA, et puis quoi encore ?
    Lors du Conseil municipal de ce lundi 11 mai, le conseiller Front de Gauche, dans un vœu présenté en début de séance (qu’il sera finalement le seul à voter !), a demandé que le Conseil municipal décrète que « Wattrelos décide d’être zone hors TAFTA »....
  • Les lauriers de la paix sont difficiles à tresser !
    Pour le 70e anniversaire de la capitulation allemande du 8 mai 1945, des cérémonies commémoratives ont eu lieu à Wattrelos aux cimetières du Crétinier et du centre. Elus et représentants des sociétés patriotiques étaient réunis pour un moment solennel...
  • Une question parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie la question que j’ai posée à la secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique, chargée du commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire sur...
  • Loi renseignement : protéger et respecter
    L’Assemblée nationale a adopté, ce mardi 5 mai, la loi relative au renseignement, par 438 voix contre 86 dont 42 abstentions. J’ai évidemment voté ce texte important qui contribue au renforcement de la sécurité des Français tout en préservant les libertés...
  • 1er Mai à Wattrelos : fraternité sociale et République sociale
    C'est une solide tradition à Wattrelos : le 1er mai, c'est d'abord le jour de remise des médailles du travail. Au CSE, avec le Conseil municipal (où il n'y a d'ailleurs aucun représentant de l'opposition, ni Front de Gauche, ni UMP, ni FN ! Curieux respect...
  • Une question et une réponse parues au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie la question que j’ai posée à la garde des sceaux, ministre de la justice sur les considérables, et donc inadmissibles, retards de paiement qu'ont à supporter des entreprises qui fournissent des prestations ou interviennent...
  • Une réponse parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie la réponse à la question que j’avais posée au ministre de l'économie et des finances sur la question concernant une disposition incohérente de l'ordonnance n° 2006-346 du 23 mars 2006 relative aux sûretés, laquelle...
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 00:00

torrano1.jpg

Si Roubaix a mis récemment à l'honneur le commissaire divisionnaire Jean-Pierre Torrano, Wattrelos se devait également de saluer celui qui, avec ses équipes, a veillé sur elle ces dernières années.

C'est pourquoi j'ai voulu le recevoir dans le salon d'honneur de l'Hôtel de ville quelques jours avant son départ pour le Burkina Fasso où il exercera ses nouvelles fonctions d'attaché de sécurité à Ouagadougou, la capitale. Avec Jean-Pierre Torrano, notre équipe municipale a développé un partenariat de qualité et je tiens à rendre hommage à cet homme qui, un jour dans sa carrière, a choisi de quitter Monaco pour... Roubaix !

 

La première fois que nous nous sommes rencontrés, c'était à l'arrivée de Paris-Roubaix. Sacré changement de décor : le lien entre les pilotes de Formule 1 du circuit de Monaco et les forçats de la route sur leurs vélos à Roubaix n'était pas facile à trouver, et pourtant, Jean-Pierre Torrano, originaire du Sud, est devenu nordiste d'adoption.

 

D'abord parce que, sur le plan professionnel, il a su écouter, comprendre, mobiliser. Il a été très présent dans nos comités de suivi du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, dans nos cellules de veille, dans les moments difficiles. Je lui sais notamment gré d'avoir fait progresser significativement le taux d'élucidation des enquêtes afin de diminuer le sentiment d'impunité, et que la justice puisse plus souvent aboutir. Ma deuxième grande satisfaction, ce sont tous les problèmes qui ont pu être évités, tout ce que les Wattrelosiens n'ont jamais su parce que, tout simplement, les délits n'ont pas été commis et les faits ne se sont pas produits. Très fréquemment en contact, nous avons lui et moi partagé les mêmes angoisses et souvent connu les mêmes soulagements.

 

Ensuite parce que sur le plan humain, Jean-Pierre Torrano est assurément un homme de qualités. Chez nous, il a eu envie de découvrir un nouveau territoire, de nouvelles richesses humaines. Il a su aider, accompagner et derrière un certain flegme naturel et un sang-froid permanent qui le caractérisent, il y a un homme d'émotion, extrêmement sensible à la détresse et aux difficultés des gens, que ce soient les citoyens dont il a la charge d'assurer la sécurité ou ses agents. C'est cette émotion qui l'étreint ce soir aussi, ô combien ! Et je sens bien que si son devoir lui demande de partir, son cœur reste largement ici.

 

Enfin parce qu'il est devenu l'ami de notre région, de nos villes. C'est la première fois que je tutoie un commissaire et ce tutoiement est venu naturellement, tellement nous étions en phase. Je l'affirme : Jean-Pierre Torrano est un grand flic, qui connaît son boulot et est apprécié de ses équipes. Il a fait chez nous du très bon boulot et la médaille de la Ville que je lui remets ce soir est un hommage mérité. Tout comme la poupée Berlouffe qui l'accompagne et qui trouvera peut-être dans son bureau à Ouagadougou une nouvelle notoriété !

 

Au revoir Monsieur le Divisionnaire, bonne chance pour la suite de votre carrière, et merci de tout ce que vous avez fait pour notre bonne ville de Wattrelos !

 

 

Partager cet article

commentaires