Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Palmarès du concours des maisons fleuries
    Ce jeudi soir, comme chaque année, avec Daniel Lefevre, mon Adjoint aux parcs, jardins et au développement durable, je reçois à l’Hôtel de ville les lauréats du Concours 2016 des maisons fleuries : 110 Wattrelosiens, dont 15 nouveaux, ont participé au...
  • Le PLFR 2016 en Commission des Finances !
    Qu’est-ce qu’une Loi de Finance Rectificative ? Un texte budgétaire qui corrige les dépenses et les recettes du Budget de l’Etat compte tenu de l’évolution en cours d’année des unes et des autres. Comme chaque année à cette période, le Gouvernement présente...
  • Ste-Cécile de l'Union Musicale : un superbe concert français !
    C’est sous la direction de Pascale Vandenouc de l’orchestre « junior », de jeunes élèves du Conservatoire de Wattrelos, que violons, violoncelles, harpe, et autres instruments à cordes (surtout) auront assuré la 1ère partie du concert, et ravi le public...
  • Journée solidaire : priorité Education !
    Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, notre municipalité organisait ce samedi 19 novembre une « Journée Solidaire », qui se matérialise à la MEP par un « Village solidaire ». Sous l’impulsion de Laurence Sueur, mon Adjointe aux...
  • Mon Rapport sur la politique de la ville publié !
    Dans le cadre de la Loi de Finances pour 2017, j’ai rédigé et présenté en Commission élargie (8 novembre), au nom de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale, mon Rapport portant examen des crédits de la politique de la ville. Ce Rapport vient...
  • Un banquet républicain dans l'émotion (2)
    Comme chaque année, après les cérémonies commémoratives se tient le repas des sociétés patriotiques, cette année au Centre socio-éducatif. 250 convives auront écouté, avec attention, le discours du Président Ferdinand Claeis, qui revient sur les combats...
  • Commémorer, plus que jamais (1) !
    Ce vendredi matin, la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, cette date « symbole de la victoire de la démocratie sur le nationalisme », commence à Wattrelos par un premier dépôt de gerbes au monument aux morts du cimetière du Crétinier, avec...
  • Non à la fin des circulaires électorales : mon amendement adopté !
    Lors de l’examen du Projet de loi de finances (PLF) pour 2017 en commission élargie, j’avais fait adopter un amendement visant à supprimer l’article 52 du PLF 2017 prévoyant la dématérialisation de la propagande électorale et donc, la fin, à partir des...
  • Mon rapport sur la Ville en Commission élargie
    Cet après-midi, en Commission élargie (Finances + Economie + Développement durable) sont examinés les crédits budgétaires 2017 de la Politique de la Ville. En tant que Rapporteur pour la Commission des Finances, j’ai présenté le Rapport que j’ai rédigé...
  • Conseil municipal (2) : liste FN, rire ou pleurer ?
    Au début du Conseil municipal, il appartient au maire, président de séance, de vérifier que le Conseil municipal est au complet, avant que le Directeur Général des Services ne fasse l’appel. Cette vérification est une formalité en général, puisqu’il n’y...
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 00:00

torrano1.jpg

Si Roubaix a mis récemment à l'honneur le commissaire divisionnaire Jean-Pierre Torrano, Wattrelos se devait également de saluer celui qui, avec ses équipes, a veillé sur elle ces dernières années.

C'est pourquoi j'ai voulu le recevoir dans le salon d'honneur de l'Hôtel de ville quelques jours avant son départ pour le Burkina Fasso où il exercera ses nouvelles fonctions d'attaché de sécurité à Ouagadougou, la capitale. Avec Jean-Pierre Torrano, notre équipe municipale a développé un partenariat de qualité et je tiens à rendre hommage à cet homme qui, un jour dans sa carrière, a choisi de quitter Monaco pour... Roubaix !

 

La première fois que nous nous sommes rencontrés, c'était à l'arrivée de Paris-Roubaix. Sacré changement de décor : le lien entre les pilotes de Formule 1 du circuit de Monaco et les forçats de la route sur leurs vélos à Roubaix n'était pas facile à trouver, et pourtant, Jean-Pierre Torrano, originaire du Sud, est devenu nordiste d'adoption.

 

D'abord parce que, sur le plan professionnel, il a su écouter, comprendre, mobiliser. Il a été très présent dans nos comités de suivi du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, dans nos cellules de veille, dans les moments difficiles. Je lui sais notamment gré d'avoir fait progresser significativement le taux d'élucidation des enquêtes afin de diminuer le sentiment d'impunité, et que la justice puisse plus souvent aboutir. Ma deuxième grande satisfaction, ce sont tous les problèmes qui ont pu être évités, tout ce que les Wattrelosiens n'ont jamais su parce que, tout simplement, les délits n'ont pas été commis et les faits ne se sont pas produits. Très fréquemment en contact, nous avons lui et moi partagé les mêmes angoisses et souvent connu les mêmes soulagements.

 

Ensuite parce que sur le plan humain, Jean-Pierre Torrano est assurément un homme de qualités. Chez nous, il a eu envie de découvrir un nouveau territoire, de nouvelles richesses humaines. Il a su aider, accompagner et derrière un certain flegme naturel et un sang-froid permanent qui le caractérisent, il y a un homme d'émotion, extrêmement sensible à la détresse et aux difficultés des gens, que ce soient les citoyens dont il a la charge d'assurer la sécurité ou ses agents. C'est cette émotion qui l'étreint ce soir aussi, ô combien ! Et je sens bien que si son devoir lui demande de partir, son cœur reste largement ici.

 

Enfin parce qu'il est devenu l'ami de notre région, de nos villes. C'est la première fois que je tutoie un commissaire et ce tutoiement est venu naturellement, tellement nous étions en phase. Je l'affirme : Jean-Pierre Torrano est un grand flic, qui connaît son boulot et est apprécié de ses équipes. Il a fait chez nous du très bon boulot et la médaille de la Ville que je lui remets ce soir est un hommage mérité. Tout comme la poupée Berlouffe qui l'accompagne et qui trouvera peut-être dans son bureau à Ouagadougou une nouvelle notoriété !

 

Au revoir Monsieur le Divisionnaire, bonne chance pour la suite de votre carrière, et merci de tout ce que vous avez fait pour notre bonne ville de Wattrelos !

 

 

Partager cet article

commentaires