Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 15:58

Là, le comble est atteint ! Jamais je n’ai vu cela !

 

Cette année pour la première fois, de mémoire, sous la Ve République, le budget des anciens combattants ne donnera pas lieu à un débat dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale ! Au contraire, on a droit cet après-midi à un examen précipité des crédits, quasiment en catimini, en simple commission élargie (donc en salle de commission !), et de surcroît un lundi après-midi (c’est-à-dire un jour où il y a très peu de députés présents !). Cette procédure n’est pas digne de la cause des anciens combattants !

 

Et au-delà de la forme, le fond du budget n’est pas mieux ! Car c’est un budget de renoncements. Je le dénonce, au nom du groupe socialiste, dans cette réunion conjointe des commissions des finances et de la défense… que je préside par ailleurs (puisque, devant s’absenter, Jérôme Cahuzac m’a demandé de le remplacer).

 

Ce budget est un budget de renoncements, disais-je, pour au moins trois raisons :

 

  1. D’abord du point de vue des sommes consacrées : le budget AC baisse en 2011 de 3,89 % (soit une diminution de 110 millions € !). Et ça va baisser encore dans les années à venir : – 3,7 % en 2012 ; – 3,2 % en 2013.

  2. Ensuite, parce qu’il n’y a aucune avancée dans ce projet de budget ! Le Gouvernement nous a fait distribuer une superbe plaquette sur le projet de budget 2011 : c’est extraordinaire, on n’y parle que de 2010… et rien de neuf pour 2011 ! Rien sur la carte du combattant, rien sur les retraites, rien sur la rente mutualiste, rien sur l’allocation différentielle pour les conjoints survivants… Rien vous dis-je ! Il a fallu attendre le discours du ministre pour entendre évoquer quelques (très petites) avancées… C’est assez pitoyable !

  3. Enfin, ce budget renonce aux promesses antérieures du Gouvernement, et surtout du Président de la République ! Ne serait-ce que pour la retraite : Nicolas Sarkozy avait promis qu’on serait à 48 points pour la fin de la législature (ce que le ministre Hubert Falco avait confirmé lui-même l’an dernier en évoquant de passer de 43 à 46 points en 2011, puis de 46 à 48 en 2012 !)… D’évidence, on n’y sera pas !

 

Alors pour ma part, j’interroge le ministre sur trois sujets :

 

  • s’agissant de la retraite du combattant, je propose dans un de mes amendements (que la Droite fait battre !) de faire passer celle-ci, en effet, de 43 à 46 points au 1er juillet 2011 : certes, cela coûte 27 M€ mais je fais observer au ministre que cela coûte moins cher que le chèque que le Trésor Public fait à Madame Bettencourt en restitution de son impôt au titre du bouclier fiscal (30 M€, je le rappelle !). Mon amendement est rejeté. Mais la Droite sort une ficelle manœuvrière un peu grosse (et que je dénonce), en proposant un amendement faisant passer de 43 à 44 points au 1er juillet… soit finalement un demi-point de hausse ! Une manip' pas très glorieuse pour essayer de faire oublier que les anciens combattants sont les grands oubliés de ce budget !

  • sur la campagne double des anciens combattants en Afrique du Nord, j’ai posé une question écrite qui n’a pas encore eu de réponse. Alors je reviens sur les difficultés que pose le décret du 29 juillet 2010 en interrogeant le ministre sur la portée de son décret…

  • sur l’allocation différentielle pour conjoint survivant : si dans le projet de budget, aucune revalorisation n’est prévue, voilà que dans son discours le ministre dit que finalement elle pouvait passer à 834 € « en cours d’année ». Certes ! Mais quand ? Comment va-t-elle être financée ? Il n’y a pas de réponse… Là encore, c’est une déclaration-pommade pour apaiser les douleurs. Mais à quelques semaines d’un remaniement, et sans qu’aucun crédit budgétaire ne soit identifié, qu’est-ce que cela vaut ?

 

Comme je le dis au ministre, « ce n’est pas un bon budget » ; d’évidence, les arbitrages gouvernementaux n’ont pas été favorables aux anciens combattants, c’est clair !

 

C’est pour cela ensuite que j’ai défendu mes amendements sur : la retraite du combattant ; la majoration de la rente mutualiste ; l’attribution du titre de Reconnaissance de la Nation ; une allocation pour les plus démunis ; la confirmation des moyens et des objectifs de l’ONAC.

 

Malheureusement, la Droite a voté contre ! Pour les anciens combattants, en 2011, ce sera panier vide…

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires