Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
  • Rentrée 2017 : retour aux 4 jours, et poursuite des efforts !
    Comme tous les ans, je suis présent dans les écoles au moment de la rentrée scolaire aux côtés de mon Adjoint à l'éducation, Georges Prpic, de l'Inspecteur de circonscription Jean-Pierre Mollière, du Directeur général des services de la Ville et de plusieurs...
  • Déploiement de la fibre optique FTTH Orange à Wattrelos : ça progresse !
    Conformément au plan France Très Haut Débit visant à développer l’accès à l’Internet rapide, en accord avec la MEL et la ville, Orange déploie le réseau de fibre optique sur la ville. La phase d’installation des armoires du lot 1, qui va permettre de...
  • Alfreda a 103 ans : Très Bon Anniversaire !
    Terrible année que cette année 1914, et, chacun l’ignore encore alors, mais les évènements de l’été vont enclencher une mécanique dramatique : 31 juillet assassinat de Jean Jaurès, 1er août ordre de mobilisation générale en France, 3 août l’Allemagne...
  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 15:22

albert-leclercq2.jpgTriste nouvelle en cette fin d'été : Albert Leclercq, qui fut Adjoint au maire de Wattrelos de 1983 à 1999, est décédé. C'était un militant socialiste de longue date, fidèle à ses valeurs, apprécié pour sa sagesse, sa grande intelligence et ses avis toujours éclairés. Il était de ces hommes qui imposent naturellement le respect et qu'on écoute lorsqu'ils prennent la parole.

Nous avions fait notre entrée ensemble au conseil municipal : moi, le benjamin ; lui l'homme d'expérience (il avait été par le passé élu à Dunkerque). Fin connaisseur de la vie wattrelosienne pour avoir été quelques années, dans les années 70, journaliste en charge de ce secteur, il m’apprit beaucoup. Car Albert Leclercq connut trois vies : la vie journalistique donc, mais aussi syndicale et politique.

Sa passion pour le journalisme l'avait amené à intégrer la rédaction de Nord Matin, journal de la démocratie socialiste, notamment à Lille et à Dunkerque, avant qu'il ne rejoigne la rédaction de Nord Eclair, à Roubaix cette fois, pour rendre compte de la vie locale à Wattrelos et à Leers ; puis de devenir secrétaire de rédaction jusqu'à sa retraite, en 1982.

Sa ville d’adoption, Wattrelos, à force de l’arpenter, de rencontrer ses responsables associatifs, ses citoyens engagés, il l’aimait avec tendresse. C’est tout naturellement que, le temps de la retraite venue, il avait choisi de mettre ses compétences au service de la municipalité wattrelosienne. Il y exerça les fonctions d'Adjoint chargé de la communication, qu’il modernisa en profondeur, en interne comme en externe, et surtout d’Adjoint en charge des questions hospitalières : il fut ainsi vice-président de notre Centre hospitalier pour lequel il se mobilisa avec énergie et efficacité, à une époque où il fallait déjà se battre pour sa pérennité… Très présent dans la vie de l’établissement, c’est à lui qu’on doit sa mutation profonde – laquelle a alors sans doute sauvé l’hôpital – en le dotant d’une spécialité de rééducation fonctionnelle et d’une balnéothérapie.

Malgré tous ces engagements, il n’a jamais oublié la presse et a très longtemps présidé, au titre de son action syndicale, la Caisse de retraite des cadres de la presse !

Ce parcours riche, toujours au service des autres, et son sens de l’engagement lui avaient valu d’être fait Chevalier de la Légion d'honneur.

Après deux mandats et avoir été réélu en 1995, il avait choisi de démissionner quatre ans plus tard pour pouvoir se rapprocher de sa fille et partir vivre en famille en Bretagne.

Toutes ces années, nous sommes restés fidèlement en contact. Ses conseils, ses encouragements m’ont été précieux. Même dans sa nouvelle vie, il lisait, s’informait et quand il y avait ici des difficultés, j’avais toujours droit à son coup de fil. En soutien, pour dire qu’il pensait à moi, aux socialistes, à Wattrelos, et qu’il était de tout cœur de nos combats.

L’an dernier, au début de cette année, j’avais encore eu ce coup de fil qui me faisait tant plaisir. Albert était un sage, un homme de force et de vigueur, un homme profondément attaché à l’humanisme.

« Nous étions frères de tant de choses » dit une chanson. Nous avions l’un pour l’autre cette affection-là, en dépit de nos générations différentes.

Avec la disparition d’Albert, Wattrelos perd de nouveau l'un de ses grands serviteurs. Un homme d’engagements, de valeurs, et dont les qualités humaines étaient reconnues de tous. En mon nom personnel, au nom du Conseil municipal, des patients et du personnel du Centre hospitalier de Wattrelos, je veux lui rendre un vibrant et affectueux hommage, et adresser à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires