Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • 14 juillet : besoin de rien, envie de fête !
    Le 14 juillet à Wattrelos, c'est d'abord une belle fête populaire qui a trouvé son espace et son public depuis qu'elle s'est installée au cœur du parc urbain. Bravo à mon Adjointe aux Fêtes, Michèle, et aux services techniques et de police pour l'organisation,...
  • Au Congrès, Emmanuel Macron, en Chef de l'Etat !
    Volontiers lyrique et philosophique, en réunissant le Congrès à Versailles, le Président de la République a rempli son rôle de Chef de l’Etat : donner le cap ! Préciser les principes d’actions, et les méthodes. Il n’est pas le gouvernement du quotidien,...
  • Conseil municipal (2) : Un compte 2016 de belle tenue !
    Conforme au Compte de gestion du Comptable public, le Compte Administratif récapitule l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année 2016 : il est en quelque sorte le « compte d’exploitation » de la ville de l’année écoulée. Et après la soudaine dégradation...
  • Conseil municipal (1) : Hommage à Simone Veil
    Ce vendredi 30 juin, à l’Hôtel de Ville se sont tenus deux Conseils municipaux, le premier étant destiné à la désignation des délégués supplémentaires en vue de l’élection des sénateurs le 24 septembre prochain. J’ai en revanche ouvert le second Conseil,...
  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 15:22

albert-leclercq2.jpgTriste nouvelle en cette fin d'été : Albert Leclercq, qui fut Adjoint au maire de Wattrelos de 1983 à 1999, est décédé. C'était un militant socialiste de longue date, fidèle à ses valeurs, apprécié pour sa sagesse, sa grande intelligence et ses avis toujours éclairés. Il était de ces hommes qui imposent naturellement le respect et qu'on écoute lorsqu'ils prennent la parole.

Nous avions fait notre entrée ensemble au conseil municipal : moi, le benjamin ; lui l'homme d'expérience (il avait été par le passé élu à Dunkerque). Fin connaisseur de la vie wattrelosienne pour avoir été quelques années, dans les années 70, journaliste en charge de ce secteur, il m’apprit beaucoup. Car Albert Leclercq connut trois vies : la vie journalistique donc, mais aussi syndicale et politique.

Sa passion pour le journalisme l'avait amené à intégrer la rédaction de Nord Matin, journal de la démocratie socialiste, notamment à Lille et à Dunkerque, avant qu'il ne rejoigne la rédaction de Nord Eclair, à Roubaix cette fois, pour rendre compte de la vie locale à Wattrelos et à Leers ; puis de devenir secrétaire de rédaction jusqu'à sa retraite, en 1982.

Sa ville d’adoption, Wattrelos, à force de l’arpenter, de rencontrer ses responsables associatifs, ses citoyens engagés, il l’aimait avec tendresse. C’est tout naturellement que, le temps de la retraite venue, il avait choisi de mettre ses compétences au service de la municipalité wattrelosienne. Il y exerça les fonctions d'Adjoint chargé de la communication, qu’il modernisa en profondeur, en interne comme en externe, et surtout d’Adjoint en charge des questions hospitalières : il fut ainsi vice-président de notre Centre hospitalier pour lequel il se mobilisa avec énergie et efficacité, à une époque où il fallait déjà se battre pour sa pérennité… Très présent dans la vie de l’établissement, c’est à lui qu’on doit sa mutation profonde – laquelle a alors sans doute sauvé l’hôpital – en le dotant d’une spécialité de rééducation fonctionnelle et d’une balnéothérapie.

Malgré tous ces engagements, il n’a jamais oublié la presse et a très longtemps présidé, au titre de son action syndicale, la Caisse de retraite des cadres de la presse !

Ce parcours riche, toujours au service des autres, et son sens de l’engagement lui avaient valu d’être fait Chevalier de la Légion d'honneur.

Après deux mandats et avoir été réélu en 1995, il avait choisi de démissionner quatre ans plus tard pour pouvoir se rapprocher de sa fille et partir vivre en famille en Bretagne.

Toutes ces années, nous sommes restés fidèlement en contact. Ses conseils, ses encouragements m’ont été précieux. Même dans sa nouvelle vie, il lisait, s’informait et quand il y avait ici des difficultés, j’avais toujours droit à son coup de fil. En soutien, pour dire qu’il pensait à moi, aux socialistes, à Wattrelos, et qu’il était de tout cœur de nos combats.

L’an dernier, au début de cette année, j’avais encore eu ce coup de fil qui me faisait tant plaisir. Albert était un sage, un homme de force et de vigueur, un homme profondément attaché à l’humanisme.

« Nous étions frères de tant de choses » dit une chanson. Nous avions l’un pour l’autre cette affection-là, en dépit de nos générations différentes.

Avec la disparition d’Albert, Wattrelos perd de nouveau l'un de ses grands serviteurs. Un homme d’engagements, de valeurs, et dont les qualités humaines étaient reconnues de tous. En mon nom personnel, au nom du Conseil municipal, des patients et du personnel du Centre hospitalier de Wattrelos, je veux lui rendre un vibrant et affectueux hommage, et adresser à sa famille et à ses proches nos plus sincères condoléances.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires