Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 08:09

Ce samedi 13 restera dans ma mémoire parmi mes pires souvenirs. La veilleB-vanmarck2.jpg j'avais été prévenu de l'aggravation de l'état de santé de Bernard et je savais qu'il fallait redouter le week-end. Mais au fond de moi, j'espérais, un jour, un répit, une amélioration : il affichait une telle volonté, une telle force, que sortant de sa chambre, il y a à peine deux semaines, j'avais envie de croire, de le croire, que bientôt le traitement se terminerait, que ça irait mieux, qu'il pourrait revenir en réunion en mairie… Oui, je l'attendais pour ces prochains rendez-vous, ces réunions, où, comme il l'a toujours fait, il nous donnerait son avis, il exprimerait ses convictions, fidèle à ses valeurs de socialiste, fidèle à sa ville de Wattrelos qu'il chérissait, fidèle à ses habitants dont il voulait, plus que tout, améliorer le bien-être et les conditions de vie. Nous l'attendions tous, nous ses collègues élus, ses camarades, ses amis, ses copains.

Malheureusement, le message qui m'est parvenu n'était pas celui que j'espérais. Bernard nous a dit au-revoir avant que le jour ne se lève. Il nous quitte trop tôt, terriblement trop tôt.

Militant associatif, homme de l'ombre, aimant peu les tribunes et les projecteurs, Bernard a suivi le chemin des hommes de bonne volonté. La pauvreté, la souffrance, le mal-vivre, l'injustice sociale, les inégalités le révoltaient. Il eut bon nombre d'engagements bénévoles et chrétiens, mais c'est au sein de la Conférence Saint-Vincent de Paul qu'il oeuvrait surtout, discrètement mais efficacement. Combien de fois ne l'ai-je mis en contact avec des familles en grandes difficultés, que l'administration seule ne pouvait traiter ? Il leur fallait de l'accompagnement, de l'humain : Bernard s'en chargeait, Bernard trouvait des solutions.

Militant politique, engagé au parti socialiste, il en fut, il en est à jamais, un camarade exemplaire, voulant vraiment changer la vie. De son parcours ouvrier, il connaissait les âpretés du combat syndical ; en politique, il savait la dureté des coups. Toujours à mes côtés, il sut me prévenir, me prémunir, me conseiller. Jamais nous n'avons été en désaccord ; sans doute par nos cultures familiales, par notre ancrage très wattrelosien, nous étions instinctivement du même avis ! Sa gauche à lui n'était pas révolutionnaire, elle devait être gestionnaire, efficace économiquement et surtout juste socialement. Il espérait tant en 2012 !

Elu, il fut, dans les équipes municipales que j'ai conduites, un constructeur attentif et travailleur des comités de quartier. Il s'y est investi avec passion, portant son engagement à un haut niveau d'écoute et de disponibilité. Toujours courtois, aimable même face à des critiques, il était la tolérance même. Mais il savait être ferme pour porter les projets, faire valoir les résultats, pour définir les aménagements nécessaires. De son travail à Roubaix-Habitat (devenu LMH), il avait conservé une attention particulière au logement. Que ne m'en a-t-il parlé ! Dès 1999, il me parlait de Beaulieu, Beaulieu… Alors, on a fait, on a refait Beaulieu ! Dut-ce sa modestie en souffrir, la rénovation urbaine de Beaulieu lui doit beaucoup. Comme bien des réalisations dans nos quartiers, "ses" quartiers, comme il le disait parfois avec affection. Dans nos plus récentes conversations, il me parlait encore, alité, de ces jeux d'enfants qu'il s'est battu pour obtenir à Beaulieu et à la Mousserie, "son" dossier !

Et puis surtout, Bernard était un ami, un frère, un copain. Celui à qui on peut tout dire, celui qui ose tout vous dire, celui qui partage vos bonheurs et qui, le premier, m'envoie un message de soutien quand je subis une attaque, que j'ai un lourd problème à affronter.

Un de mes fidèles, m'a-t-on dit ? Il était plus que cela ! Il était une référence d'amitié, une richesse d'humanité.

La Majorité l'adorait, l'Opposition le respectait. Son bon sens, son pragmatisme, son goût du devoir ont fait honneur à sa fonction d'élu !

Alors, Bernard est parti ? Non, il est au Panthéon des hommes bons ! De ceux qui auront bien servi Wattrelos et qui méritent qu'on se souvienne d'eux.

Sa femme Arlette, ses enfants et petits-enfants, à qui j'exprime toutes nos condoléances, peuvent être fiers de lui.

Au revoir mon ami, mon frère.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires

catteau 19/08/2011 10:30



bjr bien parler mr  le depute maire et mr bernard reposer en paix apres tout se que vous avait  fait mais sincere condoleance  ala famille



cathy 19/08/2011 02:00



c est trop injuste de partir si jeune la ville de wattrelos et tous les wattrelosiens ont perdu un grand homme a tous les membres de sa famille a le conseil municipal nous vous adressons nos
sinceres condoleances



Fanny DEVIN 18/08/2011 14:33



Quelle nouvelle ! Bernard était la bonté, la solidarité, la gentillesse...Toutes mes condoléances à son épouse, ses enfants. Ma famille se joint à moi pour vous soutenir.    
Fanny



Zohra zarouri 18/08/2011 00:01


Toutes mes condoléances Dominique


MACREZ Daniel 17/08/2011 10:59



En effet c'est un EXEMPLE a suivre.