Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 16:54

Mosco-europeennes-suite-1.JPGDisponible, détendu, et en amitié, Pierre Moscovici, invité de la réunion organisée par la section socialiste de Wattrelos (salle Jean Jaurès !), était d’évidence ravi d’être là, à mes côtés pour parler de l’Europe, et surtout des enjeux du vote de dimanche prochain.

 

Il l’a fait en évoquant plusieurs questions : 

  • Pourquoi l’Europe ? Parce que « l’Europe est une construction historique extraordinaire ». Elle est d’abord et avant tout la paix : il rappelle  François Mitterrand qui, à Berlin, déclarait en 1995 « Le nationalisme, c’est la guerre » ; le repli sur soi. Et à cet égard, n’imaginons pas que le péril de la guerre a disparu ; « ce n’est pas une fiction la guerre en Europe ! ».

L’Europe, c’est la démocratie (dans tous les pays européens, il y a des élections !). C’est l’égalité, d’abord entre les hommes et les femmes, et le Parlement européen, est le plus grand Parlement paritaire du monde. C’est le refus des discriminations. L’Europe est un continent laïc. Ce sont les droits de l’homme, la lutte contre la peine de mort. Ce sont enfin d’immenses marchés : 70 % des échanges se font entre européens.

 C’est un modèle culturel, économique et social. « C’est une chance de vivre en Europe ! ».

 « Je ne suis pour autant  pas un européen béat » : je sais aussi qu’en Europe, il y a des taux de chômage très élevés, trop de laissés pour compte. Mais « combattre le chômage, ce n’est pas jeter le bébé avec l’eau du bain, et rejeter l’Europe ! » Cela passe par une croissance qui soit plus solide : nous devons élever le chiffre de la croissance !

  • Pourquoi il faut voter dimanche ?

Mosco-europeennes-suite-2.JPGRien n’est fait, tout est possible : il n’y a pas de fatalité que le FN soit le premier parti en France ! Mais si cela arrivait, ce serait pour la France une perte d’image en Europe.

 Cette élection est déterminante ! Il faut participer à l’élection d’un Parlement puissant, qui investit, auditionne le Président de la Commission ; « 760 hommes et femmes ont le pouvoir de faire et défaire la loi européenne ». Cela ne peut pas être une élection à quelques-uns pour un Parlement si fort ; on ne peut pas se dérober à une élection décisive : il faut aller voter !

  • Quels sont les enjeux ?

D’une part, on va choisir « le chef du gouvernement de l’Europe ». D’autre part, on choisit une orientation, et il y a 3 visions de l’Europe.

 Celle du FN, c’est « sortons de l’Europe » : « c’est un suicide pour la France ». Cela veut dire qu’on dévalue : nos importations (numériques, essence,…) seraient plus chères, et cela engagerait « une spirale terrible » (pertes de pouvoir d’achat, inflation…). Le FN n’a aucune solution ni pour la France, ni pour l’Europe ; il se dit patriote mais veut « une France bas de gamme ».

 A la vision des conservateurs, s’oppose celle des socio-démocrates : c’est celle de la croissance et de l’emploi, celle où il faut investir (énergie, transports, numériques,…). Celle où on pourra réexaminer le « rythme du retour à l’équilibre budgétaire » : « je ne vois pas comment, même quand on est socialiste, on tomberait amoureux d’un déficit ! » Mais la réduction des déficits, « il faut la faire en bon ordre ».

Notre vision c’est aussi une Europe qui « réarme » sa politique industrielle, renforce sa politique sociale (« il faut un Smic dans chaque pays européen, cela créera progressivement la convergence », et « un budget pour la zone euro, pour financer un socle commune d’indemnisation du chômage »).

En répondant aux questions de l’assistance, Pierre Moscovici évoque :

 - la jeunesse, pour qui « je m’investirai dans la pédagogie de l’Europe »

 - l’industrie : « je souhaite des champions européens » ; dans les rapprochements d’entreprises (cf Alstom) « ce qui compte, c’est le contenu en emplois ». « Où seront les sites de production ? Je souhaite qu’ils soient en France.» La politique européenne doit se faire avec des entreprises, avec une seule préoccupation « où sont les emplois ? ».

- la négociation du traité transatlantique. « Quel sens cela a de refuser la signature d’un traité qui n’existe pas ? » Il rappelle les limites auxquelles la France est attachée (l’exception culturelle, les normes phytosanitaires,…). Si on ne parvient pas à un bon accord, il ne faut pas signer ; mais si c’est bon, pourquoi ne pas le signer ? Et de dénoncer la « mauvaise foi » des anti-européens, anti-américains, de ceux qui militent pour le repli sur soi, car l’Europe, pour vendre ses propres produits, n’a aucun intérêt à être protectionniste !

 

Bon nombre de sujets ont encore été évoqués, avec une conclusion appuyée et très claire, de Pierre Moscovici : l’élection européenne c’est important, et voter socialiste dimanche c’est important, pour la France et pour les peuples d’Europe.

 

Mosco-europeennes-suite-3.JPG Mosco-europeennes-suite-4.JPG

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires