Recherche

Articles récents

  • A Bouvines naquit la France !
    Aux yeux de l’Histoire, c’est sans doute excessif mais il est incontestable que ce dimanche 27 juillet 1214, quand les troupes de Philippe-Auguste ont battu, en dépit de leur infériorité...
  • « Allez, allez, allez… » dans nos Centres aérés !
    C’est le tube de l’été, et je l’ai au moins entendu deux fois ce matin : si Magic System rythme les chorégraphies des enfants que nous accueillons durant les six semaines de nos...
  • Une question parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie la question écrite que j'ai posée : au secrétaire d'État, auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de...
  • J’interviens en deuxième lecture de la LFR
    A nouveau, le groupe socialiste m’a invité à être l’un de ses intervenants pour la seconde lecture de la loi de finances rectificative pour 2014.   La règle étant...
  • Fabius me répond sur la sécurité transfrontalière !
    L’an dernier, j’avais participé à Tournai, aux côtés des ministres de l’Intérieur belge et français (donc Manuel Valls), à une réunion pour renforcer la coopération transfrontalière des...
  • Deux questions parues au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie les questions écrites que j'ai posées : au secrétaire d'État, auprès du ministre des finances et des comptes publics, chargé du...
  • Stars 80, entre ambiance et cœur au parc
    C’est toujours un grand moment que la fête nationale. Pour la nation bien sûr, dans le symbole du défilé militaire parisien, mais aussi pour la Ville de Wattrelos qui, au parc urbain,...
  • Quatre questions parues au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie les questions écrites que j'ai posées : au ministre du travail, de l'emploi et du dialogue social sur la complexité de la situation...
  • L'école est finie... pour 58 jours !
    Trait d’humour de notre Inspecteur de l’Education nationale à Wattrelos, Jean-Pierre Mollière : alors que nous recevons ce soir les enseignants des écoles publiques en mairie pour la...
  • La LFR 2014 améliore la vie : je vote pour !
    Si certains ont des états d’âme dans la majorité (privilégiant les postures politiques ou stratégies de parti), moi, je n’en ai aucun, surtout pour voter un texte qui ne comporte que des...
Liste complète

Syndication

  • Flux RSS des articles

Jeudi 2 août 2012 4 02 /08 /Août /2012 16:29
- Publié dans : Maire de Wattrelos

img05718-.jpgLa période estivale est traditionnellement l'occasion de faire le point sur certains dossiers en cours (entretien de nos bâtiments communaux, logement, voirie et assainissement, urbanisme, cadre de vie et sécurité, et développement économique) avec la presse, et donc de faire un point d'information vis-à-vis des Wattrelosiens. L’été est au demeurant propice aux travaux (dans les écoles et nos locaux associatifs notamment).


Un éclairage particulier, cette année, dans nos visites de chantiers et le tour d'horizon des projets, sur la problématique du logement. En effet, Beaulieu se termine, la requalification du cœur du Crétinier s’engage, et nous préparons celle du secteur Villas / Couteaux / Tilleul.


Alors j’ai fait les comptes : de 2001 à 2011, près de 1 000 logements (937 exactement) ont été construits à Wattrelos par les bailleurs sociaux et les promoteurs privés dans de nombreux quartiers !


C’est à Beaulieu bien sûr (293 logements), mais aussi en centre-ville (148) et au Crétinier (150) que les constructions ont été les plus nombreuses. Suivent les quartiers du Saint-Liévin (109), du Beck (108), du Sapin Vert (28), de la Vieille Place (25), de la Houzarde (28), de la Martinoire (28) et de la Mousserie (20).


img05791-.jpg

Dans le même temps, 406 logements ont été démolis (à Beaulieu, dont 156 pour la seule barre Coty), soit un solde positif de 531 logements neufs supplémentaires auxquels il faudra bientôt ajouter les 242 logements des programmes en cours ou à venir à Beaulieu (immeubles Emile-Duhamel, La Canebière, Le clos de l’esplanade, Le hameau des roses, îlot G, sans oublier Côté campagne sur le site Griltex), au Touquet Saint-Gérard (lotissement La Sapinière), au Crétinier (lotissement La Lainière) et au Laboureur (Hoste-Couteau).


Ajoutons, pour ne pas évoquer les seules constructions neuves, qu’à Beaulieu 1 079 appartements auront été réhabilités (immeubles Blum-Bourdaloue, Doumer-Van der Meersch, Petit Coubertin, Grand Coubertin, Auriol, Briand, Turgot 1 et 2 et Colbert).


Bien entendu, ce mouvement de fond consistant à améliorer l’offre de logements dans la commune se poursuit,img05796-.jpg car les demandes en attente sont encore très nombreuses : Wattrelos est redevenue attractive et regagne tous les ans des habitants. Les demandes émanent de nos jeunes, de familles qui s’agrandissent ou de couples qui malheureusement se séparent, ou de personnes âgées souhaitant un logement plus adapté. Mais aussi, nombreuses sont les demandes en provenance des villes alentour, notamment - mais pas seulement - de ménages qui, un jour ont du ou voulu quitter Wattrelos, et qui veulent y revenir.


Par delà les projets en cours ou envisagés, d’autres projets devraient voir le jour ces toutes prochaines années : ils permettront la création encore d'un peu plus de 1 000 nouveaux logements, notamment grâce à la requalification du centre-ville (pour laquelle une phase de diagnostic est en cours), sur le site du "parc habité" de l'Union, ou au Mont à Leux.


Pistes de réflexion pour la partie logement du centre-Ville : des logements collectifs à l'emplacement d'anciens ateliers de la filature Saint-Liévin pour la partie non consacrée à de l'activité économique, ainsi que des logements collectifs en R+4 à Socowa (en accession à la propriété), soit entre 600 et 700 logements supplémentaires. Côté Union, selon les hypothèses de densité du site wattrelosien retenu, on sera entre 250 et 350 logements.


A terme un peu plus lointain, les travaux prospectifs en cours sur les sites de la Lainière et du Peignage Amédée dessinent également des projets de logements entre 300 et 500 logements.


Bref, il n’est pas faux d’affirmer que depuis dix ans, la Municipalité aura su prendre, en matière de politique de logement, les bonnes décisions : cela a interrompu, et il était temps, la chute de la population wattrelosienne, et ce que celle-ci impliquait parallélement, à savoir la dégradation des services publics (quel plaisir d'être dans une ville où, dans les écoles on ferme moins de classes qu'ailleurs et où même on parvient à ouvrir des classes publiques supplémentaires : + 4 à la rentrée 2011, + 2 à la rentrée 2012 !) ! Cette nouvelle politique du logement a aussi permis à des jeunes ménages d'éviter de quitter notre ville pour fonder leur foyer et c'est tant mieux !


De fait, si la crise du logement que connaît la France depuis de nombreuses années maintenant n'ignore évidemment pas Wattrelos, force est de reconnaître que celle-ci, grâce à l'amélioration de l'offre (en quantité, en qualité mais en diversité aussi), aura pu ici être contenue dans ses effets. Tout du moins pour le volume car s'agissant des prix, et notamment du rythme d'évolution des loyers, ceux-ci mériteraient, ici comme ailleurs, d'être mieux adaptés aux capacités contributives des locataires. Mais là, la thématique est nationale.

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés