Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
  • Rentrée 2017 : retour aux 4 jours, et poursuite des efforts !
    Comme tous les ans, je suis présent dans les écoles au moment de la rentrée scolaire aux côtés de mon Adjoint à l'éducation, Georges Prpic, de l'Inspecteur de circonscription Jean-Pierre Mollière, du Directeur général des services de la Ville et de plusieurs...
  • Déploiement de la fibre optique FTTH Orange à Wattrelos : ça progresse !
    Conformément au plan France Très Haut Débit visant à développer l’accès à l’Internet rapide, en accord avec la MEL et la ville, Orange déploie le réseau de fibre optique sur la ville. La phase d’installation des armoires du lot 1, qui va permettre de...
  • Alfreda a 103 ans : Très Bon Anniversaire !
    Terrible année que cette année 1914, et, chacun l’ignore encore alors, mais les évènements de l’été vont enclencher une mécanique dramatique : 31 juillet assassinat de Jean Jaurès, 1er août ordre de mobilisation générale en France, 3 août l’Allemagne...
  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 19:19

db3.JPEGAgréable surprise de voir, au lycée Lavoisier de Roubaix, une quarantaine d’élèves, arborant tous cravate rose et chemise blanche! A la demande du professeur coordinateur Daniel Jankowiak, j’interviens dans leur établissement pour leur présenter mes missions de député. Les élèves de seconde pro restauration me posent en toute simplicité leurs questions. Ça commence fort : la première concerne mon appartenance politique ! Après les secousses de l’an passé, j’aborde aujourd’hui cette question avec décontraction. Mes convictions socialistes sont intactes, je siège à l’Assemblée nationale dans le groupe socialiste. Je suis invité aux réunions nationales du PS mais pas (encore) aux instances dans le Nord. Bah, ça finira par leur passer...

 

db1.jpgMon envie de faire bouger les choses est née lors de la campagne présidentielle de 1974, suite au décès de Georges Pompidou. Je suis séduit par le candidat François Mitterrand qui « parle à mon cœur », je découvre à cette époque - j'ai 14 ans - ce que sont les réalités sociales, et les difficultés du chômage et du mal logement. A 15 ans, je commence à militer au PS auquel je suis, depuis, resté loyal. Je me réjouis régulièrement de lui apporter mes bras, ma présence, ma voix, mes compétences…

 

" Pourquoi avoir choisi d’être député ? " m’interroge un élève. L'objectif n’est pas d’être élu mais d'être utile. On ne choisit pas d'être député. Il faut d'abord gagner la confiance des militants, puis des électeurs. Il faut aussi avoir envie de ne pas être spectateur mais d'être acteur; c'est ce qui me fait bouger, moi : faire bouger, changer, renforcer pour mieux protéger, aider mes concitoyens, ma ville. Et quand on me demande si je suis fier, comment ne pas le dire? Oui, le petit garçon de Wattrelos, né ici, aux parents modestes, ne peut qu'être profondément fier d'avoir la responsabilité de ce qu'il a de plus cher au monde : sa ville ! C'est une responsabilité, c'est un honneur, c'est un bonheur. Et oui, je suis fier d'avoir su, à plusieurs reprises, obtenir la confiance des Wattrelosiens et Roubaisiens !

 

A la question de savoir quels sont les « avantages » d'être député, ma réponse fuse : avoir des moyens d'agir, être mieux connu et reconnu des autorités d'État pour obtenir plus et mieux pour sa ville et sa circonscription ! Et il n'y a pas photo : dans un pays aussi jacobin que la France, où toutes les grandes décisions - éducation, sécurité, santé – se prennent à Paris ou dans les administrations d'État, être député change radicalement la donne ! Un rendez-vous chez le ministre ou avec le préfet est impensable, ou prend un temps fou pour le maire d'une ville moyenne ; s'il est député, ça va beaucoup, beaucoup plus vite! Alors oui, je le dis aux élèves, moi je suis pour le cumul ! Et à donf...

 

On évoque ensuite le rythme des séances, la journée-type. On parle aussi des séances de nuit jusqu'au petit matin, la vie privée qui passe après les obligations publiques, les menaces aussi, parfois physiques.

 

db2.jpgJe propose même à une jeune fille de venir au tableau me représenter l'hémicycle, l'occasion de parler de la Gauche, de la Droite, du président de l'Assemblée (d'évidence François Hollande est plus connu que Claude Bartolone…), du fauteuil de Joseph Bonaparte, de la tribune, des caméras...

 

Évidemment, ça n'a pas manqué : après député, qu'est-ce-que je voudrais faire ? D'abord faire mon job, et il y a du boulot. On parle de me confier une mission parlementaire auprès du Premier ministre ; tant mieux si ça se fait. Être ministre ? La question ne se pose pas, ma dissidence m'en a sans doute éloigné mais je ne la regrette pas, vraiment pas : elle était la seule solution possible. Cela dit après avoir été député, je sais ce que je veux continuer de faire : maire de ma ville. S'il me fallait choisir (mais la question ne se pose et ne se posera pas !) pour le fils de Wattrelos que je suis, il n'y a aucun doute!

 

Enfin, je les encourage à travailler, à réussir leur parcours. Parce que la restauration, c'est important, c'est du bien-être offert. Mais aussi parce que je veux du plus profond de moi que nos jeunes réussissent ! Ce sont eux notre avenir.

Ces jeunes là, viendront visiter l'Assemblée le 12 avril. J'espère que je pourrai les y accueillir...


Partager cet article

Repost 0

commentaires