Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 09:31

Ma-rentree-AN-juin-2012.jpgCertes, ce n’est pas encore la rentrée parlementaire (ce sera le mardi 26 juin qui marquera le début officiel de la XIVe législature) mais ce lundi, ce sera ma rentrée quand même.


Symbole d’ailleurs amusant : c’est que ce matin, assez tôt finalement, je suis dans des écoles primaires de la ville pour procéder à des remises de dictionnaires. Le moment est d’autant plus sympathique (il l’est toujours !) que, dans plusieurs classes, des élèves lèvent la main après mon petit speech, et leur donnant la parole pour ce que je pense être une question, j’ai la surprise de constater qu’ils veulent tout simplement… me féliciter de mon élection d’hier !


Je les sens spontanément heureux et ça fait plaisir…


Heureux, je le suis aussi lorsque cet après-midi je rejoins l’Assemblée nationale pour procéder aux (nombreuses) formalités d’inscription. Mais d’abord, il me faut faire face aux (nombreuses également) congratulations. Je pense que ce n’est pas un secret : par-delà leur courtoisie remarquable, les agents de l’Assemblée m’apprécient avec convivialité et huissiers, agents de bureau de poste, serveurs à la buvette, agents des services des transports, tous me disent leur joie de me retrouver pour les cinq ans qui viennent.


Au groupe socialiste, les collaboratrices (et -teurs) me félicitent chaleureusement, et je leur sais infiniment gré de leur amitié et de leurs soutiens (discrets mais fidèles) tout au long de cette bien difficile campagne.

 

Au détour d’un couloir, je tombe dans les bras de Bruno Le Roux, plus que probable futur président du groupe, trop heureux de me voir, et au long des multiples stands que le nouveau (ou le renouvelé) député doit visiter pour satisfaire à ses formalités, je croiserai pas mal de nouveaux collègues du groupe, mais aussi nombre de mes collègues précédents (et / ou leurs assistants) qui tous m’embrassent chaleureusement.

 

Retrouver mon bureau et ma fidèle assistante, toutes les assistantes des bureaux voisins (ceux de M. Touraine, P. Moscovici, B. Cazeneuve, tous ministres, ou de Ch. Paul, Ph. Duron, O. Dussopt… qui m’avaient tous transmis leurs encouragements), et surtout ce moment où l’on signe son adhésion à un groupe politique... D’ordinaire, le geste était simple, banal même, tant qu’on n’y prêtait plus attention. Cet après-midi, ma plume est plus vive, plus forte encore : je signe mon adhésion, par apparentement, au groupe socialiste !

 

Dommage, quand on n’a eu pour ambition dans cette campagne que de donner un député socialiste au groupe socialiste, de n’être recensé que comme apparenté.

 

Mais le principal, c’est que je fais ce que j’avais dit dans la campagne. Je suis socialiste.

 

Et donc ce soir, je le confirme : je suis au groupe socialiste de l’Assemblée nationale !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires