Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 14:40

Mosco à BFM 2 Mosco à BFM 3


Si ce midi j'étais à la salle Amédée-Prouvost pour participer à la remise des trophées 2014 des Amis de la Bourle, juste avant leur traditionnel banquet de Noël, en cette fin d'après-midi, changement de décor et de sujet : je rejoins Pierre Moscovici, commissaire européen chargé de l'économie et de la fiscalité, pour participer à l'émission d'Apolline de Malherbe (cf. photo ci-dessus) sur BFM.

 

Deux heures d'émission politique, entre réactions à l'actualité européenne et française, et débat, pendant la deuxième heure, avec Eric Woerth, député UMP, ancien ministre du budget de Sarkozy, et récemment désigné chargé de l'économie dans le nouvel organigramme de l'UMP.

 

Mosco à BFM 1 okS’agissant de la situation française, Pierre Moscovici ne croit pas à la déflation et souligne les efforts réalisés entre l'assainissement des finances publiques et l'amélioration de la croissance. Mais c'est au niveau européen que la croissance doit être stimulée : d'où l'importance du plan Juncker : 315 Mds € d'investissements sur trois ans ! Sur la base de 21 Mds € de dotations publiques et 70 Mds € d'emprunts, c'est par un effet de levier de trois ans donc que peuvent être financés des investissements tournés vers la recherche et la croissance.

 

« Il faut une Europe forte pour une France forte, et une France forte pour une Europe forte » a rappelé le commissaire européen. C'est pour la force de l'Europe, d'ailleurs, qu'il a défendu avec fougue sa visite à Athènes pour aider à consolider cette économie : « Je travaille pour l'Europe, je travaille pour la Grèce, dans une phase où nous pouvons arriver à de vrais progrès".

 

De fait, Pierre Moscovici aura beaucoup insisté sur l'impérieuse nécessité de réorienter l'Europe et de faire redémarrer la croissance, car les opinions publiques l'attendent : « Il est minuit moins cinq à l'horloge européenne : nous devons présenter des résultats ! ».

 

Défendant son bilan de ministre face à Eric Woerth et dénonçant les contradictions du député UMP (qui est, dans l'histoire budgétaire de notre pays, soit dit en passant, le ministre du budget qui, après Sarkozy sous Chirac, aura augmenté la dette de l'Etat le plus fortement !), il aura aussi vivement dénoncé le french bashing, ou plus exactement le government bashing, etappelé l'opposition à faire preuve de responsabilité : une fois les élections passées, pourquoi ne pas savoir identifier les réformes qui sont indispensables pour l'avenir du pays et les soutenir, plutôt que de les rejeter systématiquement, comme s'apprête à le faire l'UMP pour la loi Macron ? Une posture que Pierre Moscovici estime irresponsable au moment même où la France « a besoin de réformes manifestes et majeures car c'est un pays qui a décroché en compétitivité ».

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires