Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 15:26

Azerbaidjan_6.jpgDans cette législature, l’Assemblée nationale m’a confié, sur proposition de son président, la mission de participer aux travaux de la coopération économique de la mer Noire, à travers la délégation, que je préside, au sein de l’Assemblée parlementaire qui réunit les représentants des Parlements des pays de cette zone, à savoir Albanie, Arménie (qui n’est pas présente cette année…), Azerbaïdjan, Bulgarie, Géorgie, Grèce, Moldavie, Roumanie, Russie, Serbie, Turquie et Ukraine.

 

Azerbaidjan.JPG

Nous sommes trois députés (cf. photo) : deux de la majorité (Jean-Luc Drapeau, PS, des Deux-Sèvres) et  un de l’opposition (Philippe Meunier, UMP, du Rhône).

 

Pays à la croisée de l’Orient et de l’Occident, l’Azerbaïdjan est situé dans le sud du Caucase, en bordure de la mer Caspienne. Peuplé de près de 9 millions d’habitants, il connaît une croissance rapide et forte (entre 25 et 35 % entre 2005 et 2007 !), poussée par une exploitation pétrolière omniprésente, mais la pauvreté de la population reste élevée (le salaire moyen mensuel est de 363 euros) : la répartition des fruits de la croissance y est un problème-clé pour l’avenir.


Azerbaïdjan 3Azerbaidjan_4.JPG

 

Ce matin, c’est au siège de l’Assemblée nationale (Milli Mejlis) de la République d’Azerbaïdjan que s’ouvre la 40e session plénière de l’assemblée générale de l’APCEMN, avec le discours d’ouverture de M. Oqtay ASADOV, son président (que je salue au nom du Président Bartolone, cf. photo). Il insiste sur les projets de coopération (chemins de fer, oléoduc) qui renforcent l’économie mais déplore (comme le fera juste ensuite, M. Ilham ALIYEV, Président de la République d’Azerbaïdjan) les « problèmes non résolus », à commencer par le douloureux conflit avec l’Arménie sur le Haut-Karabakh. M. ALIYEV dénonce même « l’agression armée de l’Arménie ».

 

Cette crispation incontestable n’empêchera pour autant pas les différents thèmes de cette session d’être traités, à savoir, à travers 4 grands débats :

 

- les problèmes du développement économique, environnemental, culturel et social des villes des Etats-membres de l’APCEMN. C’est sur ce thème que, pour la délégation française, j’ai choisi d’intervenir à la tribune du Milli Mejlis ;

- le rôle du partenariat entre le secteur public et le secteur privé pour le développement économique ;

- le rôle des parlements dans l’amélioration de la (cyber) sécurité de l’information ;

- les réformes du bien-être social dans les Etats-membres de l’APCEMN.

 

Le reste de ces trois jours de rencontres est consacré aux questions administratives générales (renouvellement des instances, budget).

 Azerbaidjan_5.JPG

C’est l’Histoire, notre implantation ancienne dans ces pays du monde, qui justifie la présence de la France avec rang d’observateur dans ces rencontres internationales. L’occasion aussi de souligner l’importance que la France attache à la stabilité de la zone et à son développement économique… où, à mon sens, il lui faut chercher à prendre une part plus grande.

 

Pour lire mon intervention, cliquez ici.


Azerbaidjan_2.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires