Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 10:33

J’ai reçu, hier soir en mairie, les représentants de ce que l’on appelle les "corps constitués". C’est-à-dire les représentants des administrations et des partenaires avec lesquels la Ville travaille toute l’année.

Une réception de vœux traditionnelle pour ces « complices » (au sens convivial du terme, pas au sens pénal !) qui oeuvrent en faveur de l’action publique, et dont une ville ne peut se passer : cela se nomme la coproduction,  la synergie, la mise en commun des compétences, des savoir-faire, des moyens humains et financiers.

Des exemples ? Prenons notre programme « réussite éducative », sur lequel nous fondons beaucoup d’espoir dans la lutte contre l’échec scolaire : il n’a pu être mis en route que grâce à une collaboration féconde avec l’Education nationale. Elle a notamment permis l’émergence de 11 clubs « Coups de pouce » destinés à des élèves ayant des difficultés avec la lecture.

Dans un autre domaine, très différent, mais aussi essentiel : l’aide à la création d’entreprises. La volonté conjointe de la Ville, de l’Etat, de la Caisse des Dépôts et des Consignations, des Chambres de Commerce et des Métiers et d’autres partenaires – je ne vais pas tous les citer – a permis cette année d’installer dans le quartier de Beaulieu, un Service d’Amorçage aux Projets, fort utile à tous ceux qui rêvent de se mettre à leur compte et de créer leur entreprise, et donc leur emploi.

Ce nouveau dispositif s’ajoute aux services fonctionnant déjà depuis plusieurs années, tels que le Comité local d’aide aux projets ou Versant Nord-Est Initiative qui sont aussi des actions partenariales.

Mais est-il de meilleur exemple de cette volonté de coproduire l’action publique locale, de ce souci de réunir toutes les compétences, tous les savoir-faire, toutes les bonnes volontés que la signature, le 14 novembre dernier, de la convention financière relative à la rénovation du quartier de Beaulieu ?

Le groupe CMH, l’ANRU, la Région Nord – Pas-de-Calais, le Département du Nord, Lille Métropole Communauté Urbaine, l’EPARECA accompagnent la Ville de Wattrelos dans son projet de rénovation de tout un quartier de 7 000 habitants, presqu’une ville à lui seul ! Même qu’après un bureau de poste, ça y nécessiterait peut-être une perception, et sûrement un commissariat de police !

Quoi qu’il en soit, par cette Convention, huit organismes et collectivités affichent partager le même objectif : la transformation et l’amélioration du quartier dans tous ses aspects.

Dans ce cadre, les services et équipements publics sont avec le logement, l’autre pilier de la rénovation.

Une bonne partie des 150 millions d’euros apportés par ses partenaires et la Ville va être consacrée à la création d’une bibliothèque, d’un pôle petite enfance, la reconstruction du foyer pour personnes âgées, d’un nouveau bureau de poste, plus tard, d’une maison des services et des associations.

On s’en rend bien compte : moderniser un quartier, lui redonner vie, c’est ajouter des services publics, pas en retirer ! D’ailleurs, ce sont la fermeture de l’école, du bureau de Poste, de la gare, des horaires de bus plus espacés qui annoncent le déclin d’une commune.

Voilà pourquoi, je le dis : je tiens à la présence et à la capacité d’agir des services publics dans une ville comme la nôtre. Nous en avons besoin car ils sont garants de la cohésion sociale et facteurs fondamentaux de l’égalité réelle des chances.

Partager cet article

Repost0

commentaires