Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 10:18

Ce matin, à la sortie du conseil des ministres où il a été présenté, la Commission des finances reçoit Christine Lagarde, ministre de l’Economie, et Eric Woerth, secrétaire d’Etat au Budget, qui nous énoncent les grandes lignes du projet de loi de finances pour 2010.

 

Les ministres reviennent d’abord sur la récession économique (- 2,8 %) connue pour la France en 2009 et sur la dégradation plus importante encore du marché du travail. Pour 2009, les prévisions gouvernementales sont de + 0,75 % pour la croissance et + 1,2 % pour l’inflation.

 

Ils soulignent également la forte dégradation des recettes fiscales collectées en 2009 (- 53 Mds €, dont - 30 Mds € pour l’Impôt sur les sociétés et - 12 Mds € pour la TVA). Au final, le déficit de l’Etat sera de - 141 Mds € en 2009 (soit 8,2 % du PIB en 2009, contre  3,4 % en 2008 !) : presque trois fois le montant de la collecte de l’impôt sur le revenu !

 

Cela veut dire rien de moins qu’en 2009, la moitié des dépenses de l’Etat va être financée à crédit !

 

Pour 2010, le Gouvernement a construit un projet de budget sur la prévision d’un déficit de - 116 Mds € ! Pour les dépenses, ce sera une augmentation 0 volume : à 352 Mds €, elles n’augmentent que de 4,3 Mds € (soit + 1,2 %).

 

Ce budget est irresponsable et il est destructeur. Il a, à mes yeux, quatre caractéristiques critiquables :

 

Ø      il creuse les déficits et continue de nous enfoncer dans le trou de l’impasse financière. L’Etat emprunte aujourd’hui pour financer la moitié de ses dépenses ! La dette va dépasser 84 % du PIB fin 2010 (contre 68 % en 2008), sans tenir compte du futur grand emprunt ! Et ce n’est pas tout : en 2010, le déficit de la Sécurité sociale devrait dépasser 30 Mds, après - 24 Mds € en 2009 !

 

Ø      il a des priorités inacceptables. Des priorités pourtant importantes pour la vie quotidienne, sont insuffisamment dotées : travail et emploi (- 3,5 %) ; anciens combattants (- 2,8 %) ; écologie et développement durable (+ 0,8 %) ; sécurité (à peine + 1 %, soit moins que l’inflation, alors que 86 % de ce budget est consacré à des dépenses de personnel !). C’est vrai aussi des priorités fiscales, et notamment des baisses d’impôts voulues telles que la suppression de la taxe professionnelle (- 11,7 Mds € en 2010), ou la nouvelle réduction de l’imposition forfaitaire annuelle (- 670 Millions €) sur les entreprises… Est-ce bien le moment de réaliser de telles baisses de recettes quand les déficits sont aussi colossaux ?

 

Ø      ses énormes suppressions d’emplois publics : - 33 750 (après – 30 627 en 2009 et - 22 921 en 2008 !). C’est le plan social le plus important en France aujourd’hui !… Et des pans entiers de services publics sont touchés : - 16 000 dans l’Education nationale (cela ne va pas faire des enseignants de plus dans nos écoles et nos collèges !) ; - 3 450 à l’Interieur (ça ne va pas nous faire plus de policiers dans nos quartiers !), tandis que les effectifs de la protection judiciaire de la jeunesse perdent 150 postes ; et même – 1 300 à l’Ecologie ! Sait-on que depuis 2007, les gouvernements de N. Sarkozy auront supprimé près de 100 000 postes dans la fonction publique d’Etat.

 

Ø      il étrangle les collectivités locales. D’abord par la réforme de la taxe professionnelle, qui va amputer sévèrement les ressources fiscales. Mais aussi et surtout les dotations de l’Etat aux collectivités locales : elles n’augmentent globalement que de + 0,6 % (la moitié de l’inflation prévue, soit + 1,2 % !). Il y aura perte de pouvoir d’achat globale des collectivités territoriales, et surtout de nouvelles fortes baisses de dotations pour les communes. Cela va donner aux collectivités territoriales moins de moyens pour faire fonctionner leurs services publics locaux.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

déguisement 27/12/2009 18:48


On affiche toujours les dépenses.... Jamais d'où viennent les recettes, et d'où elles pourraient provenir. A force de bourrage de crâne, les français finissent par croire qu'il faut soit payer
plus, soit baisser les cotisations... Oubliant que la santé sert au travail, au bien être de tous et fait tourner l'économie. L'argent, il existe, on l'a vu avec la crise financière, curieusement
résolue à coup de milliards distribués on ne sait d'où. Réveillez vous, et dissipez cette fumée fabriquée par quelques dirigeants qui ne veulent rien changer..