Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 15:29

Notre fête des Berlouffes, qui vient de s’achever avec succès pour la… 32e fois, c’est aussi pour le maire que je suis l’occasion de vivre un moment de rencontres, à la fois dense et privilégié.

 

Car marcher dans les rues de cet immense vide-grenier – qu’un journal régional qualifie de « plus grand de France »… et c’est peut-être bien le cas ! – c’est inévitablement croiser des visages familiers, saluer, embrasser, échanger une plaisanterie, mais aussi rencontrer d’autres Wattrelosiens avec qui spontanément converser, ne serait-ce qu’un instant. C’est un grand plaisir personnel.

 

Aujourd’hui, j’ai vécu une journée heureuse, entouré de gens qui, l’espace d’un moment, ont oublié leurs soucis, petits et grands, pour jouer au commerçant d’un jour ou pour dénicher la bonne affaire (il y en a toujours !) tout au long de ces 17 kilomètres de trottoirs.

 

Pour moi aussi, c’est le moment des bonnes affaires : une bande dessinée par ci, un album de timbres par là, une petite voiture de collection (qui ressemble furieusement – si ce n’est la couleur – à une Citroën LNA 1983 que je pratique !), un porte-clefs Betty-Boop, un service à café et même une tasse solitaire marquée (si, si !) d’une main avec une rose ! Bref, c’est ça aussi, chiner, s’acheter – pas cher – des tas de choses dont a priori on n’a pas besoin mais qui font bien plaisir.

 

Plaisir rehaussé par celui des dégustations sur plusieurs stands, visites qui sont dorénavant devenues de sympathiques et immuables rituels pour mon équipe municipale et moi-même : l’eau du Danube (avec modération !) chez nos amis de l’association franco-hongroise Kossuth, les moules-frites au Wattrelos football club et le café à la friterie du Moulin (avec champagne cette année car ma copine Isabelle fête cette année ses 20 ans… d’activité ! Bravo d’ailleurs pour son enthousiasme et la qualité de son accueil… et de ses frites !).

 

Les Berlouffes, ça se fête en famille, entre amis, c’est un moment joyeux durant lequel les Wattrelosiens sont fiers de recevoir et d’ouvrir les rues de leur ville aux visiteurs extérieurs, comme ils sont contents de se retrouver, d’aller saluer une connaissance qui tient un stand trois rues au-dessus, ou de croiser un copain d’avant perdu de vue depuis des années…

 

J’observe tout cela, je vis tout cela. Pouvoir offrir un peu de bonheur, fût-ce éphémère, un peu d’évasion à toutes celles et ceux qui font Berlouffes, comme on dit chez nous, c’est une vraie satisfaction. C’est d’ailleurs ce que j’ai dit, ce soir, à l’occasion d’une petite réception informelle, à tous les bénévoles chargés d’animer la fête par le biais de la reconstitution historique qui donne un supplément d’âme à la fête depuis quelques années : par leur engagement, chacun donne un peu plus de lustre encore à cette fête, dorénavant bien ancrée dans les esprits, ici à Wattrelos comme ailleurs.

 

C’est aussi ce que m’a confié mon invité du jour, Gilles Pargneaux, député européen et premier secrétaire de la fédération socialiste du Nord, ravi de sa journée (ph. ci-contre) : cette fête est un événement d’une qualité humaine rare qu’il faut préserver. C’est bien ainsi que je l’entends !

 

Alors voilà : Berlouffes 2009, même si elle a été moins ensoleillée que les années précédentes (quelques gouttes ne suffisant pas à gâcher la fête), a vécu et bien vécu, ce fut de nouveau une journée riche en émotions ; à présent vive(ment) Berlouffes 2010 !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires