Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 11:46

Comme elle l'avait annoncé vendredi en ouvrant les travaux de l'Université d'Eté,  Martine Aubry a consacré son discours de clôture de dimanche midi à s'adresser aux Français. Si à l'ouverture, vendredi, elle a surtout parlé aux militants et de la rénovation du parti (cf. mon article de samedi), l'objectif, dimanche, est de faire des propositions aux Français car il s'agit, pour les socialistes de conduire « une offensive de civilisation ».

 

Quelles sont les principales propositions formulées ? Elles concernent le soutien au pouvoir d'achat, un pouvoir accru pour les salariés, l'avenir de la jeunesse :

 

- des mesures d'urgence pour la consommation ;

- un remboursement de 200 euros de TVA pour les 16 millions de ménages modestes, non imposables, qui n'ont pas bénéficié du remboursement des deuxième et troisième tiers de l'impôt sur le revenu. Le coût est de 3,2 milliards d'euros, qui se retrouveront ici immédiatement dans la croissance et l'emploi ;

- le maintien des allocations familiales pour les enfants majeurs de plus de 20 ans ;

- face  aux entreprises largement bénéficiaires qui profitent de la crise pour transférer l'activité, une procédure de mise sous tutelle de l'entreprise par le tribunal de grande instance sur saisine des salariés en amont des licenciements ;

- un administrateur judiciaire serait nommé pour gérer l'entreprise le temps nécessaire pour faire cesser des pratiques contraires aux intérêts de l'entreprise et des salariés ;

- la création de 150 000 emplois-jeunes dans l'économie verte et des services aux personnes car « investir dans l'intelligence et l'avenir des jeunes, c'est aussi donner un sens à la société ».

 

Mais aussi, face aux scandales à répétition dans les banques et les grands groupes, il est urgent « de faire voter une loi s'inspirant de la proposition de loi de députés socialistes, plafonnant les écarts de rémunération, limitant fortement les bonus (une règle simple : qu'ils ne dépassent pas la part fixe du salaire), interdisant les parachutes dorés et les stock-options sauf pour les entreprises naissantes ». Il faut aussi « que l'Etat rentre dans les conseils d'administration des banques refinancées par la puissance publique afin de contrôler l'utilisation des 21 milliards d'euros d'argent public qui leur ont été versés ».

 

Là sont quelques mesures d'urgence pour les mois à venir, nécessaires dans la situation économique du pays, et pour faire face à l'urgence sociale. Mais, comme le dit M. Aubry, « il faut aller beaucoup plus loin ».

 

En analysant la crise, et en refusant la fatalité, les socialistes veulent s'attacher à construire un « nouveau modèle de développement économique, social, durable » : c'est le sujet d'une convention début 2010.

 

Une politique industrielle, une fiscalité adaptée, de nouvelles régulations, une vraie réforme de la santé, une nouvelle organisation du travail avec de nouveaux droits, répondre à l'exigence écologique, prôner une juste distribution des richesses, proposer une grande réforme fiscale profondément redistributive…

 

« Une offensive de civilisation ». C'est vouloir : une société fondée sur des valeurs d'humanité, l'égalité et la justice ; une société où le mieux-être supplante les injonctions à consommer à outrance ; une société qui développe de nouveaux liens entre les personnes, des solidarités concrètes et collectives, indispensables à une société du souci de l'autre et de la responsabilité ; une société d'individus respectés dans leur identité comme dans leurs inspirations.

 

Et de conclure que l'action politique se mesure à l'attention que la société porte à chacun, à l'attention que chacun porte aux autres et aux générations futures. Humaniser notre société, cela fait aussi partie de la mission de la politique. C'est retrouver la France que nous aimons, qui est aussi celle de la République et de la démocratie.

 

C'est sur ces bases que le Parti Socialiste veut « refonder ses idées », pour construire l'alternative en 2012. Aux militants, aux élus, aux sympathisants, à tous ceux qui veulent que cela change d'être à partir de maintenant « les activistes » de ce Projet !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires