Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Wattrelos, une tentation des extrêmes plus forte qu'en France ?
    A dire vrai, si ce vote des extrêmes est plus prononcé à Wattrelos qu'en moyenne nationale, il est cependant moins fort que dans le sud du Département du Nord ou dans le Pas-de-Calais. Parmi les candidats à l'élection présidentielle, les programmes de...
  • Une « girouette », et puis quoi encore ?
    Décidément, dans cette campagne présidentielle hors normes, les haines recuites et personnelles semblent prendre le dessus sur la raison et la qualité du débat démocratique. Et certains, à gauche, semblent mettre plus de prix (et de temps et d’énergie...
  • 15 jubilaires pour 805 années de mariage : "All you need is love"
    Après, samedi, les visites à domicile des couples de jubilaires qui ne peuvent se déplacer à l’Hôtel de ville, comme chaque année le lundi de Pâques a lieu la réception en mairie des ménages jubilaires. Ils sont 15 cette année, pour 10 couples qui ont...
  • Réception, intronisation : vive le Carnaval 2017 !
    C’est une tradition toujours sympathique que la réception dans les salons de l’Hôtel de Ville qui « lance » officiellement les festivités de notre week-end carnavalesque. Les représentants d’Eschweiler sont présents, sous la houlette de Norbert Weiland...
  • Ami de la Bourle, Daniel Germonprez à l'étaque au paradis des bourleux !
    Il était le président de la Fédération des sociétés de bourle depuis de nombreuses années : Daniel Germonprez est décédé hier soir des suites d’une longue maladie. J’étais passé le voir à l’hôpital de Wattrelos hier pour lui témoigner mon amitié et lui...
  • Wattrelos et Köthen à l'Assemblée Nationale
    Lundi 27 mars, à mon invitation, sous un magnifique soleil de printemps, 17 élèves de 4ème, 3ème, 2nde et 1ère de la Cité scolaire Emile Zola de Wattrelos et 17 élèves allemands du Ludwigsgymnasium de Köthen, notre ville jumelée d’Allemagne orientale,...
  • Présidentielle (2) : Socialiste, dès le 1er tour je vote et j'appelle à voter pour Emmanuel MACRON
    Dans ma vie politique, j’ai toujours dit ce que je pense. Je dis ce que je crois juste : - juste pour mes concitoyens : ici, les Wattrelosiens, comme les Français, ont beaucoup à perdre d’une victoire de Le Pen, mais aussi d’une victoire de Fillon ! -...
  • Présidentielle (1) : Battre Le Pen, il ne faut penser qu'à ça !
    Dans un mois aura lieu le 1er tour de l’élection présidentielle. Après le renoncement de François Hollande, Président sortant, cette élection 2017 ne ressemble à aucune autre. Après deux ans de pressions terroristes, des « affaires » judiciaires de certains...
  • Patrick Kanner à Saint-Rémi pour parler de sport
    L’Académie des Sports, du lycée Saint-Rémi de Roubaix, accueillait ce mardi matin Patrick Kanner, Ministre de la Ville, des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. J’ai accompagné le Ministre, et nous fûmes rejoints par le maire de Roubaix. Dans...
  • Manuel Valls à Wattrelos pour Jean Destaerke
    C’est une bien belle marque honorifique qu’a faite l’ancien Premier Ministre Manuel Valls à Jean Destaerke, 1er Adjoint Honoraire, et actuellement Président de l’Amicale Jean Zay, en acceptant de venir lui remettre dans les salons de l’Hôtel de ville...
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 16:53

Transport-ferroviaire.jpgAprès une semaine de débats en séance publique, la réforme ferroviaire aura été très largement votée cet après-midi : 355 pour, 168 contre et 27 abstentions.

 

Porté par le ministre Frédéric Cuvillier, ami de longue date, ce projet de loi prévoit la création d’un pôle public ferroviaire composé d’un établissement public industriel et commercial (EPIC) de tête, SNCF holding, chapotant deux autres EPIC : l’un dénommé SNCF Réseau sera gestionnaire de l’ensemble des infrastructures et regroupera ainsi désormais Réseau ferré de France (RFF), SNCF Infra et la Direction de la circulation ferroviaire (DCF) ; l’autre dénommé SNCF Mobilités sera l’exploitant. Cette restructuration vise à préserver l’unité de la SNCF. Elle permettra aussi de stabiliser la dette du chemin de fer français, s’élevant à 44 Mds€, laquelle s’alourdit de 1,5 Md par an.

 

Le travail mené entre le Gouvernement et les députés a permis de conforter le texte, en y apportant plusieurs améliorations, notamment à l’initiative du Groupe socialiste :

  • sur la mise en accessibilité du réseau ferroviaire aux personnes à mobilité réduite ;
  • sur les salariés de la SNCF, afin de créer une plus grande intégration sociale du Groupe public ferroviaire (GPF).

Les modalités de recrutement sous et hors statut ont été précisées. A été créée une instance centrale d’information et de consultation des salariés, ainsi qu’une instance centrale de gestion des activités sociales et culturelles. De même, le dialogue social a été centralisé au niveau du groupe public ferroviaire :

  • en matière de négociation sociale, il a été établi clairement que les accords d’entreprise ou d’établissement relatifs à la durée et à l’aménagement du temps de travail ne peuvent « comporter de stipulations moins favorables » que la convention ou l’accord de branche. De même a été mis en place un véritable cadre social harmonisé au sein du GPF en favorisant la négociation d’accords communs à tous les agents du groupe ;
  • en incluant l’EPIC de tête dans le champ de la directive Secteurs spéciaux, le caractère intégré du GPF a été renforcé ;
  • en matière de logement, il a été précisé que l’ensemble du groupe public ferroviaire participe à la mobilisation du foncier public en faveur du logement.

 

Voilà quelques-uns des amendements proposés et votés par la majorité de gauche à l’Assemblée, et qui ont pu rassurer au sein de l’entreprise.

 

Votée très largement (j’ai bien sûr voté oui !) avec une « large majorité qui va au-delà de la majorité parlementaire » (272 PS, 17 Ecolos, 14 Radicaux, 2 GDR, 25 UDI, 24 UMP), comme l’a dit Frédéric Cuvillier, « la France peut être fière d’offrir un nouveau modèle d’organisation du ferroviaire en Europe » !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires