Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 15:11

En effet 30 km à pied, c’est la pièce de Jean-Claude Martineau qu’interprète à la MEP notre si sympathique et entraînante troupe des Trois Cinq de Beaulieu de Manu Fauvarque. Malgré le sinistre (l’incendie de leur salle en février 2013), avec les encouragements de son public fidèle (et les miens !), la troupe a refusé de se laisser abattre et propose une nouvelle pièce (comme chaque année !). Et pour ceux qui auraient raté la première représentation de cet après-midi, allez-y le samedi ou dimanche des trois prochains week-ends, vous en reviendrez enchantés, et les zygomatiques fatigués !

 

Quelle est l’intrigue ? Deux copains, André (Dédé) et Jacques (Jacquot) vivent chacun avec leur fille, omniprésente dans leur vie (respectivement Paulette, reine des paupiettes, et Viviane) et un jour ont envie de prendre le large : sans prévenir, les voilà partis tous deux randonner dans le Quercy, là où on ne risque pas de les retrouver, et sans être joignables ! Mais n’est pas randonneur qui veut ! Les cloques aux pieds, alors que le jour se couche, Dédé n’en peut plus et les deux complices déplient leur tente… sur la place du village de Pyron-sur-Ajasse.


Trois-Cinq-2014-copie-1.JPG Trois-Cinq-2014_2.JPG Trois-Cinq-2014_3.JPG

 

Sauf que le lendemain, ce sont deux sœurs (Roseline et Rolande), tenancières du troquet (tripot selon certaine) juste en face, qui les réveillent, avec le garde-champêtre Fonfonsse (remarquable rôle de composition pour Bernard, comme d’habitude) et en présence du maire (Gabriel, Lange de son nom de famille !). Tout cela sous le regard de Madame Henriette Poussin, institutrice, veuve d’Isidore, ancien éboueur municipal, bigote du village… le décor est planté.


Trois-Cinq-2014_4.JPG Trois-Cinq-2014_5.JPG Trois-Cinq-2014_6.JPG 

 

Et voilà que nos randonneurs se mettent à jouer l’un le dépressif (mis à la rue par sa femme) et l’autre l’amnésique ; que le maire, lyrique, plaide que puisqu’une « bonne étoile » a veillé sur eux en les conduisant à Pyron-sur-Ajasse, le village doit les recueillir, ce qui sera un « exemple d’humanisme », qui fera parler de Pyron-sur-Ajasse ; que Claudine (Isabelle), la secrétaire du maire, secrètement amoureuse de celui-ci (« Soyez zen, M. le maire, ça va le faire ! ») est chargée de réaliser le reportage qui passera sur FR3, aidée par un Fonfonsse perchiste-son calamiteux ; que les dons affluent, surtout en livres, dont un kamasutra qui éveillera les sens de dame Henriette, ce qu’elle confortera en dégustant un diabolo-fraise ressemblant diablement à un rosé, si bien servi qu’elle prouvera qu’elle « connaît les bases du répertoire de la chanson paillarde » (dixit le maire).

 

Eh oui : avant, tout était paisible à Pyron-sur-Ajasse, là où « chaque jour qui se lève est un jour nouveau, et chaque jour qui s’achève est un jour ancien » (dixit le maire)…


Trois-Cinq-2014_7.JPG Trois-Cinq-2014_8.JPG 

 

Sauf que Roseline et Rolande qui vivent sans homme (et le regrettent bien) conserveraient bien chacune un de ces lascars ! Comment vont-ils s’en sortir ?

 

Sauf que deux jeunes journalistes d’Envoyé Spécial débarquent pour un reportage sur « les véritables mascottes municipales » Dédé (Michel D.) et Jacquot (Michel G.) ! Mais qui se cache derrière ces grosses lunettes et larges casquettes ?

 

Sauf que le village voisin de La Proutière kidnappe les deux randonneurs ! C’est la guerre, branle-bas le combat, où sont les casques et les fusils, on va se battre « contre les voleurs de SDF » ! Mais qui va l’emporter ?

 

Pour répondre à toutes ces questions, allez aux prochaines représentations. Cette pièce, mise en scène par Michel Destrebecq est vivifiante et sème la bonne humeur. A déguster sans modération…

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires

isa 12/03/2014 20:30


Bonjour monsieur le maire...


Merci pour ce bel article... Effectivement, ça va le faire ... Tu as bien suivi la pièce, vue la foultitude de
détails... Sauf pour une réplique, que tu as attribuée au maire, normal vous vous soutenez ... et qui était une de
Claudine. Mais, bon, elle ne t'en veux pas...


Espérons que le prochain public sera aussi bon que celui de dimanche...