Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 17:03

On me pardonnera de succomber à l’ambiance très américaine de cette semaine mais j’avais envie de le leur dire en les recevant ce matin à l’Hôtel de ville : chefs d’entreprises, you’re welcome à Wattrelos !

 

C’est une réception traditionnelle, la dernière des cérémonies de vœux organisées par la Municipalité dans notre ville. Une réception à laquelle je tiens car nos entrepreneurs, nos commerçants, nos artisans, nos forces vives sont les premiers acteurs de notre redéveloppement économique, l’une des priorités politiques fortes de l’action municipale que j’anime.

 

Certes, en ce début 2009, évoquer la situation économique ne prête guère à l’enthousiasme. La crise, et même la récession sont là : - 1,8 % de croissance (d’après Bruxelles) prévus en 2009. Conséquence : « L’emploi et la croissance vont connaître une année noire » comme le titre La Tribune cette semaine. Les premières indications le confirment : les défaillances d’entreprises sont en hausse de 10,3 % en 2008 (la plus forte depuis 1991 !) et, c’est certain, la France sera plus durement touchée par le chômage que ses voisins (7,8 % en 2008… 10,6 % prévus en 2010 !).

 

J’ai donc articulé mon  propos autour de trois points :

 

 

  1. 1. Notre ville de Wattrelos est mécaniquement touchée, cela va de soi.

 

De décembre 2007 à novembre 2008, + 216 demandeurs d’emploi (dont 154 jeunes). Et si le nombre d’allocataires du RMI semble contenu, les prochains mois seront, on le sait déjà, porteurs de mauvaises nouvelles : incertitudes sur le sort de FACAM, licenciements chez Intissel – j’ai une pensée forte pour les salariés de ces deux entreprises – et plans sociaux annoncés à La Redoute et aux 3 Suisses.

 

Cette situation nous oblige : moins que jamais nous ne baisserons la garde !

 

Non, notre Municipalité ne veut pas faiblir : elle a créé des parcs d’activité, lancé des chantiers des conditions d’accueil des entreprises… Moi-même, j’ai parfois été critiqué. Mais y a t’il dans la métropole un seul maire, une seule municipalité qui ait engagé l’aménagement de 70 ha de parcs d’activités et lancé la reconversion de 90 ha de friches ?

 

Heureusement que nous avons su anticiper ! Où en serions-nous aujourd’hui sans cela ?

 

L’idée qui sous-tend notre politique économique est de constituer un tissu de PME – par nature moins fragiles – de secteurs d’activité différents pour amortir les fluctuations de la conjoncture.

 

Alors, si ce constat est sans complaisance, il n’est pas dénué d’espoirs.

 

 

  1. 2. Des avancées majeures ont eu lieu : 2008 a été l’année des parcs d’activité.

 

L’an dernier ni Transpole, ni Jules, ni Métro n’étaient ouverts dans notre ville.

 

Avec Promod, Avez Ferblanterie, Steffy, entre autres ce sont des enseignes, des emplois qui, il y a 3 ans encore, n’étaient pas à Wattrelos.

 

Ø 2008 aura donc été un moment important avec l’ouverture de :

-         Jules : sur 13 ha, plate-forme logistique ouverte en octobre, 35 M€ d’investissements, 120 personnes (plus une centaine de saisonniers) ;

-         Transpole : 315 salariés sur un site de 5 ha, 18 M € d’investissements ;

-         Métro : sur 13 500 m², 45 salariés.

 

Ø Le Winhoute est à présent totalement commercialisé par la CCI !

 

Car outre Jules, on y trouvera :

 

-         une entreprise de conditionnement et d’entreposage (65 emplois) sur 37 000 m² ;

-         un grossiste (10 salariés temps plein et 60 saisonniers) sur 10 000 m² ;

-         un fabricant de matériel de piscines (20 salariés) sur 5 000 m² ;

-         et un grand groupe d’outillage qui a déjà manifesté sa volonté de s’implanter sur les 50 000 m² restants.

 

2009, sera la confirmation d’un Winhoute plein !

 

Ø A la Martinoire, DSV (ex-Frans Maas) va engager un programme d'investissement de 26 millions pour un bâtiment de 43 000 m2. Outre ce projet aux dimensions impressionnantes, il reste encore quelques terrains à commercialiser dans un espace qui totalise 64 ha. Je veux saluer la filature Sion car si elle a fermé ses portes, elle a vu se recréer sur le site une entreprise de services à la personne (AGI 100). Quelques petits projets existent sur de petites parcelles (Wattrelos aura-t-il bientôt son premier drive de restauration rapide ?).

 

Ø A l’Avelin, deux des trois parcelles restantes font l’objet de projets d’extension d’entreprises qui y sont déjà localisées.

 

Ø Au Beck, c’est l’effervescence. Sur les 235 000 m2 de foncier commercialisable,

121 000 m2 le sont à fin 2008 pour sept entreprises pour à peu près 300 emplois. Quatre dossiers de relocalisation sont en cours, dont deux permis de construire déjà accordés et des opérations d’investissement de Spie ou de la SEM Ville Renouvelée sont en train de mûrir. Restent encore cinq parcelles, pas très grandes d’ailleurs, permettant de penser que d’ici la fin de la décennie (c’est-à-dire demain), le parc sera rempli.

 

 

  1. 3. Des projets sont en train de sortir des cartons dans trois directions

 

1.              2009 sera l’année de la requalification des friches.

 

Cette requalification va connaître une accélération forte. C’est, ici à Wattrelos, une offre supplémentaire sur le nord-est de la Métropole.

 

Trois sites sont entrés en phase opérationnelle et permettront donc de proposer environ 20 hectares commercialisables d’ici 2010-2011 :

 

-         le Peignage Amédée (5 ha) : le Conseil de Communauté a décidé le 27 novembre dernier d’engager la réalisation d’une voirie d’accès au site et des travaux de viabilisation. Un foncier aménagé sera donc commercialisable à partir de 2010.

 

-         La Lainière (12 ha) : le site est maîtrisé par l’EPF et les démolitions vont s’engager. Leur périmètre est en cours de discussion. LMCU pourra lancer un projet d’aménagement à partir de 2010.

 

-         le Sartel (8 ha) : le propriétaire du site, IRD, a engagé les démolitions pour pouvoir commercialiser un foncier à partir de 2010.

 

Deux sites sont également entrés en phase opérationnelle, et s’inscrivent dans des projets d’aménagement plus globaux :

 

-         le site Saint-Lièvin (8 ha) sur lequel un projet d’aménagement est en cours de définition. Une hypothèse existe d’implanter notamment une cité du cinéma liée au pôle image-culture-média de l’Union

 

-         le site de l’Union (25 ha) a vocation à accueillir des entreprises issues de filières d’excellence (textile-image…). La partie wattrelosienne est essentiellement consacrée à l’habitat mais il est clair que Wattrelos est partie prenante, à part entière, de ce projet et les Wattrelosiens auront à être associés à la dynamique économique que ce pôle de l’Union engagera. Nous serons des partenaires vigilants.

 

 

2.              2009 sera l’année du premier hôtel d’entreprises de Wattrelos. Son mandat : aider les entreprises à se créer et à se développer. Cela manque car dans notre agglomération existent des ruches d’entreprises, mais au sortir de la ruche, où vont les créateurs d’entreprises ? C’est la question qu’ils se posent. Cet hôtel est pour eux et sera une pièce maîtresse pour l’avenir de notre économie locale : il sera localisé dans le parc du Beck et comptera quatre bâtiments construits selon les normes de la haute qualité environnementale. Début des travaux le mois prochain pour une livraison prévue au premier trimestre 2010.

 

3.              Enfin, 2009 doit être l’année d’un nouveau plan FISAC d’aide au commerce et à l’artisanat (implantation dans les quartiers et aides à la transmission au moment du départ à la retraite notamment) : des fonds ont été dégagés au plan national. C’est un enjeu stratégique, là encore, sur lequel la Ville ne faiblira pas. Son attractivité renforcée ont attiré de nouveaux habitants (Wattrelos compte de nouveau, comme par le passé, plus de 43 000 habitants), donc de nouveaux clients pour nos commerçants et artisans

 

 

  1. 4. On continue de travailler

 

Ø L’économie est la première priorité d’un projet qui repose sur cinq priorités ; voici les quatre autres :

 

                                                               i.     l’habitat et le renouvellement urbain ;

                                                             ii.     l’accessibilité à Wattrelos et la circulation intra-muros ;

                                                            iii.     l’équipement public ;

                                                           iv.     l’environnement et le cadre de vie.

 

Ø La réorganisation des instruments de mobilisation pour l’emploi que l’Etat a souhaitée nous a plongés dans l’expectative : hier, on privilégiait la logique du guichet unique autour d'une maison de l'emploi ; aujourd’hui, on le proclame autour du pôle emploi (rapprochement ANPE / Assedic) ! Allez donc vous y retrouver… Ordre, contre-ordre et au bout, bien des désordres ! Et qui risque d'en pâtir ? Les demandeurs d’emploi ! Mais pour nous, pas question d’attendre : dans les 6 mois, il me paraîtrait pertinent d'envisager un rapprochement plus étroit entre le PLIE et la Mission locale pour rationnaliser nos propres outils.

 

Ø L’Eurozone, quel avenir ? La question mérite d’être posée car les parcs se remplissent mais le desserrement de son périmètre exige des préalables : l’adaptation des infrastructures routières ; la limitation des surfaces car Wattrelos n’a pas vocation à être une vaste zone d’activités économiques, même si elle a besoin d’emplois ; que les entreprises qui arrivent sur notre territoire comprennent que notre raison de les accueillir, c’est d’abord qu’ils embauchent des Wattrelosiennes et des Wattrelosiens (c’est une évidence mais je préfère le dire) !

 

 

Albert Schweitzer a écrit : « L’idéal est pour nous ce qu’est une étoile pour le marin. Il ne peut être atteint, mais il demeure un guide ». Notre guide, notre feuille de route, c’est de retrouver d’ici la fin du mandat municipal le même nombre d’emplois localisés à Wattrelos qu’en 1990. C’est possible !

 

Et c’est pourquoi je le répète : entrepreneurs, commerçants ou artisans, bienvenue chez nous !

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires