Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Dans nos centres aérés et nos mini-stages : quelle ambiance !
    Ce matin, comme tous les ans, je procède à la visite de nos centres aérés wattrelosiens, et des mini-stages proposés en parallèle, en compagnie de mes élus et des cadres administratifs qui assurent l’organisation et la coordination de ces animations pour...
  • Etat d'urgence, j'ai voté la prorogation !
    Le vote, la nuit dernière, du Projet de loi prorogeant de 6 mois l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire national intervient cinq jours après l’attentat ignoble de Nice qui a causé la mort de 84 femmes et hommes, dont 10 enfants, rassemblées sur...
  • Fête du 14 Juillet (2) : Aimons-nous vivants... maintenant !
    François Valéry était l'artiste "phare" de cette édition du 14 juillet, et, je ne le cache pas, je connais toutes ses chansons. D'évidence, vu les 1500 à 2000 personnes devant le podium, je ne suis pas seul ! En venant l'écouter, on sait que l'on va parler...
  • Fête du 14 Juillet (1) : Assos et musique au parc !
    C'est notre "marque de fabrique" maintenant à Wattrelos : la Fête nationale se fête au parc urbain, avec d'abord toute la journée dans ce cadre champêtre, des stands tenus par des associations, où jeux, boissons fraîches et pâtisseries, voisinent des...
  • Loi de Règlement 2015, le compte est bon !
    L’adoption, ce mardi 12 juillet, du Projet de Loi de Règlement du Budget 2015 est d’évidence un moment essentiel de cette XIVème législature : ces comptes 2015, certifiés par la Cour des Comptes, illustrent parfaitement, à la fois, la qualité, synonyme...
  • Maire honoraire de Wattrelos, Alain Faugaret n’est plus !
    Bien plus qu’une figure de la vie politique wattrelosienne, c’est un monument politique qui s’en est allé. La mort d’un maire, ou d’un ancien maire, est toujours un événement majeur dans une commune. A Wattrelos, pour les Wattrelosiens, et pour le maire...
  • Education, Sécurité, Emploi : les priorités du Budget 2017 !
    Depuis le début du mandat de François Hollande, les efforts menés année après année sur les dépenses publiques ont conduit à une nette diminution de la dépense de l'Etat (ce qui était la condition pour freiner la croissance exponentielle de la dette de...
  • Egalité et Citoyenneté : une loi de progrès social !
    Cet après-midi, à l’Assemblée Nationale, j’ai voté en première lecture le projet de loi Egalité et Citoyenneté porté par mon ami, le Ministre de la Ville, Patrick Kanner, la Ministre du Logement, Emmanuelle Cosse et la Secrétaire d’Etat à l’égalité réelle,...
  • Conseil Municipal (3) : Défendre notre Hôpital !
    La loi impose l’organisation des hôpitaux en Groupements Hospitaliers de Territoire, et sur notre Métropole, deux scénarios existent. Celui d’abord qui a la préférence des 3 maires de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, était de mettre en place un GHT avec...
  • Conseil Municipal (2) : Nouveaux investissements et baisses d'impôts
    Par-delà le sujet du débat sur le PADD de la MEL, il y avait, outre des délibérations techniques, deux grands sujets à l’ordre du jour du dernier Conseil Municipal de Wattrelos avant la trêve estivale. > Le lancement de nouveaux investissements pour des...
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 14:23

Cour des comptes et mécomptesCe matin, la Commission des finances auditionne Didier Migaud, premier président de la cour des comptes sur la certification et les résultats de la gestion budgétaire de l’Etat en 2011, mais aussi sur la présentation de son rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques.


Tout a déjà été largement présenté dans la presse et a alimenté le débat politique de ces derniers jours.


En grandes lignes, que dit la Cour ?


  • Elle pointe que l’ancienne majorité de droite laisse un héritage très lourd et une situation des finances publiques plus dégradée que la moyenne européenne. En 2011, le déficit public, malgré sa baisse, reste important : 5,2 % du PIB, après 7,1 % du PIB en 2010. Il reste nettement supérieur aux moyennes des déficits des Etats de la zone euro et de l’UE qui s’établissent respectivement à 3,8 % et 4,4 %. Six états membres enregistrent même un solde excédentaire ou nul. Le déficit structurel se situe lui à 4 % du PIB, nettement au dessus de la moyenne des autres pays de la zone euro (3,2 %) et de l’Allemagne (0,8 %).


Elle rappelle que la crise n’a qu’une responsabilité partielle dans la dégradation du déficit. Celle-ci est largement structurelle et creusée par les mesures fiscales et sociales décidées depuis 2002.


  • Il y a eu dissimulation de dépenses et insuffisance de recettes. La Cour insiste sur deux contentieux (régime fiscal des fonds de placement, dispositif du précompte) qui vont représenter une facture de 7 à 8 Mds € sur les exercices 2013 et 2014. L’ancienne majorité a également engagé des dépenses sans en assurer leur financement. Entre 1,2 Md € et 2 Mds € de dépenses programmées pour 2012 ne sont pas financées :


  • les crédits affectés à la politique de l’emploi ont été intégralement consommés en cinq mois !


  • les budgets concernant la prime de Noël (450 M€) et l’allocation aux adultes handicapés (280 M€) n’ont pas été prévus.


Il manque également :


  • 200 M€ pour financer les opérations militaires extérieures ;


  • 120 M€ pour financer les bourses accordées aux étudiants ;


  • entre 55 et 100 M€ pour les demandes d’asile ;


  • entre 100 et 200 M€ pour les aides au logement et 150 M€ pour les allocations de solidarité ;


  • 300 M€ pour financer la masse salariale des fonctionnaires.


Enfin, le rendement de l’IS aura été surestimé de 1,5 à 3,5 Mds €, de même que les droits de mutation de 0,8 à 1,2 Mds € !


  • La Cour insiste sur la nécessité d’une politique de redressement des comptes. Sans celle-ci, la dette atteindrait en effet 100 % du PIB en 2017. Selon la Cour, l’effort à fournir en 2013, dans l’hypothèse d’une croissance de 1 %, serait de 33 Mds € de mesures nouvelles concernant l’ensemble des administrations publiques.

 

 

Partager cet article

commentaires