Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 16:23

1er-Mai-2010_1.JPGLe 1er Mai ne sera jamais à Wattrelos une date comme une autre. Parce que sur une terre qui s'identifie tant au travail de celles et ceux qui y ont vécu et y vivent encore, il n'est pas possible que la Fête du Travail, et donc des travailleurs, soit une journée anodine. Certes, sans doute, pour certains plus jeunes, au travail ou en scolarité, la vertu de ce jour est d'être chômé, et donc de repos. Mais le plus grand nombre sait bien l'histoire de cette date, son contenu et sa portée symbolique, et ce qu'elle signifie partout sur la planète.

 

C'est précisément par un rappel de cette histoire du 1er Mai que j'accueille, dans mon discours, les 196 récipiendaires à qui j'épingle ce matin au centre socio-éducatif, la médaille du travail pour 20, 30, 35 ou 40 ans de labeur. Tous ensemble, ils représentent 5 790 années de travail ! Respect...

 

Mais le cœur de mon intervention, je le consacre au triste et douloureux constat de ce qui frappe actuellement et durement le monde du travail. La crise a bien sûr accéléré la pression. D'autant qu'elle se double d'un accroissement des injustices, notamment fiscales, qui rendent la situation non seulement insupportable, mais inacceptable.

  1er-Mai-2010_2.JPG

Le travail, le salariat sont sévèrement attaqués depuis plusieurs années. C'est vrai par un accès au travail remis en cause... avec un chômage qui ne cesse de s'accroître. C'est vrai des revenus et du pouvoir d'achat parfois si dramatiquement amputé que dans notre société se développent "des travailleurs pauvres". C'est vrai aussi en matière de retraite, où les droits acquis sont remis en cause, et pour la jeunesse dont l'horizon, personnel et professionnel, ne cesse de s'obscurcir.

 

Voilà pourquoi, il est urgent de changer de stratégie économique et sociale. Même en période de crise – et je dirais même : surtout en période de crise – il est fondamental d'affirmer des valeurs et des choix politiques clairs et humanistes.

  1er-Mai-2010_3.JPG

L'argent, la confusion des genres, la réussite qui n'est pas forcément le mérite, ne peuvent servir d'horizon ! Alors que notre société devrait être solidaire, jamais elle n'a autant cultivé l'injustice !

 

C'est en ce sens que la Gauche et les socialistes ont la responsabilité de porter, de promouvoir, une "ambition crédible" pour le changement. Elle se construit au niveau national ; avec mon équipe municipale, je m'efforce de la conduire aussi au niveau local, année après année, pour reconstruire un tissu économique à notre ville si durement éprouvée par l'effondrement de l'industrie textile et donc redessiner un avenir et une espérance sociale.

 

Tel est le sens du discours que j'ai prononcé ce matin ; en invitant chaque médaillé à être fier de sa médaille, car c'est son travail, sa vie !

 

Pour lire mon discours,Samedi 1er mai 2010 fete du travailcliquez ici.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires