Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 15:58
Ce matin, la Commission des Finances se réunit pour auditionner Christine LAGARDE, Ministre de l'Economie et des Finances sur les conséquences de ce qu'il est maintenant convenu d'appeler "l'affaire de la Société Générale". Demain, mardi 5, nous auditionnerons le Gouverneur de France et la Directrice Générale du Secrétariat Général de la Commission Bancaire.
 
Banquier de métier, chacun le sait (j'ai moi-même été inspecteur à la Société Générale quelques mois, juste à la fin de mes études), je ne peux qu'être sensible à ce qui s'est passé, car, comme les autres élus, ce que je voudrais, c'est essayer de comprendre. Comprendre comment un établissement aussi prestigieux, aussi solide, doté d'équipes parmi les meilleures au monde, peut ainsi déraper.
 
Alors que se poursuivent des enquêtes judiciaires, du ministère des finances et de la Commission Bancaire, la ministre nous présente le rapport d'étape qu'elle vient de remettre ce matin au Premier ministre.
 
Elle relate la chronologie des faits connus, s'efforce de détailler les mécanismes d'information et les contrôles internes à la Banque, et veut surtout formuler des préconisations organisationnelles et prudentielles raisonnables pour que cela ne se reproduise plus. Que dire, que faire de plus ? En effet, rien d'autre pour le moment.
 
Chacun comprend que tout n'est pas encore connu, élucidé, ni même compris. Trop tôt pour tirer toutes les conséquences de tout cela.
 
Pour ma part, je retiens surtout : d'évidence des mécanismes internes n'ont pas fonctionné ; d'évidence aussi les jeux financiers sont devenus plus incontrôlables que jamais (on joue sur des sommes de plus en plus importantes, avec des mécanismes de contrôle de plus en plus délicats à mettre en œuvre, avec une volatilité accrue par les techniques qui transportent les fonds d'une seconde à l'autre à l'autre bout de la planète, d'autant plus que ce qui se vend et s'achète a de moins en moins à voir avec l'économie réelle : dans ce cas, on vend et on achète des variations d'indices boursiers !) ; d'évidence, surtout, il n'y a pas de fonctionnement sur des marchés financiers sans l'existence de régulateurs solides : alors que semblait souffler sur ce secteur un vent montant de dérégulation, cette crise de la Société Générale (jointe à celle des subprimes aux Etats-Unis) saura rappeler que déjà les contrôles existants sont trop peu exhaustifs, que déjà les moyens consacrés à ces contrôles devraient être renforcés et que rien ne serait pire pour le système bancaire et financier que de baisser la garde du contrôle…
 
Mais pour cela, il faudra sans doute aller au-delà des préconisations de la ministre. Comme d'habitude avec ce gouvernement, on énonce des principes de contrôles accrus, mais… on n'évoque pas les moyens supplémentaires qui y seront consacrés !
 
Affaire à suivre…


Partager cet article

Repost0

commentaires