Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 09:19
Oui, je suis candidat !

Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Je suis candidat dans cet esprit de sérieux et de responsabilité que j’ai toujours eu. J’ai de la force, du courage, de l’envie, j’ai une volonté inaltérable, j’ai les compétences, les réseaux administratifs, politiques et personnels pour mobiliser des moyens au service de Wattrelos.

Je suis candidat parce que j’aime Wattrelos, oh oui je l’aime, et je rêve, je pense, je veux le meilleur pour elle, et j’ai au plus profond de moi l’envie irrépressible de me battre pour aller chercher ce meilleur pour Wattrelos et les Wattrelosiens.

Je suis candidat, et j’ai un bilan, une liste et un programme.

1. Oui, j’ai un bilan et je suis le candidat de l’expérience et des promesses tenues.

Les engagements pris en 2014 ont été dans leur quasi-totalité respectés. J’en suis fier, car sur ce mandat 2014-2020 il y a eu du sacré boulot de fait. Bien des dossiers ont fortement progressé, et Wattrelos a pris un virage important pour son devenir. Elle a réussi à se donner un autre avenir que le déclin auquel la fermeture des grandes entreprises textiles semblait la destiner il y a 20 ans. Rappelons-nous au début des années 2000, les friches que nous avions sur les bras ! Et depuis, ce qu’avec mes équipes successives j’ai semé a abouti, et cela se voit.

C’est vrai sur le (re)développement économique. Les parcs d’activité sont pleins, La Redoute est restée sur Wattrelos, et la reconversion de son site est en cours, tandis que cela s’engage pour La Lainière et que la Martinoire bouge elle aussi.

Ça a bougé aussi sur le logement ! Après la fin de l’ANRU 1 sur Beaulieu en 2016 (on était en route depuis 2004), la négociation de l’ANRU 2 pour le quartier des Villas a été âpre, notamment sur le volet financier, mais c’est signé et cela va devenir enfin concret. Le dossier Centre-Ville est bien en route, et déjà ses premiers 120 logements sont sortis de terre ; la disparition, enfin, de la friche Saint-Liévin est une occasion exemplaire de redynamisation de notre Centre-Ville. D’autres programmes ont abouti dans la ville : celui de la reconversion du quartier ancien du Crétinier s’accélère avec la démolition ces derniers jours de l’usine, et le quartier se prépare une nouvelle jeunesse, si j’ose dire, avec les projets de nouveaux logements, mais aussi d’entreprises et d’habitat sur les sites de La Lainière et du Peignage.

Ça a bougé aussi sur les infrastructures, avec la réalisation et l’engagement respectivement des tronçons Beaulieu-Saint-Liévin, et Saint-Liévin-Ballon de la liaison Tourcoing-Beaulieu, qui va relier les parcs d’activités et opérer une profonde mutation de la circulation dans la ville. Et ce n’est plus un tabou de parler de la réalisation de la poursuite de la voie de l’autre côté du pont des 44, non plus que de la perspective de l’arrivée du tramway à Wattrelos !

Et côté équipements, la salle de sports Saint-Ghislain a trouvé sa place, la salle Victor-Provo va réouvrir, le terrain synthétique Debergue a été refait et un second terrain, au Crétinier, est sur le point de se réaliser. Sans oublier que parler ouvertement avec le Département de la reconstruction du Collège Neruda n’est plus non plus un tabou.

Ce mandat qui se termine a fait bouger les lignes pour Wattrelos, et en profondeur, y compris sur le plan financier puisque la dette est au plus bas depuis plus de 10 ans, les excédents sont à des niveaux jamais atteints (plus de 7 M€), l’autofinancement est clairement positif, et après avoir maintenu inchangés ses taux d’imposition pendant 10 ans (alors qu’elle avait sur le même temps perdu plus de 2,5 M€ de recettes !), la Ville a pu, pour 2020, pour la première fois depuis 2000, baisser son taux de taxe foncière !

Le bilan 2014-2020 est donc bien celui des « promesses tenues », et par-delà les grandes priorités déjà évoquées (économie et emploi, logement, infrastructures), nous n’avons pas à rougir de ce que sur cette période nous avons fait sur le sport, la culture, le Nouvel Age, la santé, l’éducation, la jeunesse, la sécurité, la propreté, le développement durable (et encore très récemment, on voit l’engouement pour la démarche « zéro déchet ») ou le patrimoine.

Wattrelos est une ville dorénavant bien connue, respectée et appréciée de ses partenaires (MEL, Département, Région, Etat) – la cérémonie des vœux au Corps Constitués l'atteste – et elle l’est aussi des entreprises qui y exercent et développent leurs activités, parce qu’à Wattrelos, c’est du sérieux ! Ici, on sait faire des dossiers, on les défend, on les fait aboutir, on bosse sérieusement, on défend les intérêts de la ville, et on ne lâche rien ! Que de fois les Préfets, le Président de la MEL ou du Département me l’ont dit ! Je suis tenace, toujours constructif, mais je sais où je veux aller, et je ne lâche rien ! Parce que je le fais sur du solide, du sérieux, de l’efficace. C’est comme ça qu’on avance !

Voilà comment aujourd’hui, je peux dire que : oui ce qu’en 2014 nous avions dit que nous ferions, nous l’avons fait !

2. La liste que je conduis s’appelle : « Wattrelos, la ville que nous aimons ».

Ma liste est prête, mais il n’est pas encore l’heure de la présenter. Elle a trois caractéristiques :

  • très rajeunie, elle allie renouvellement et expérience : elle comporte plus de candidats nouveaux que d’élus issus de l’ancienne majorité. Ce n’est évidemment pas par défiance de l’âge, mais simplement, là encore, l’esprit de responsabilité, pour assurer le renouvellement des équipes dans le temps. Et je tiens à remercier les élu(e)s, tous des ami(e)s, parfois très proches, qui à mes côtés ont servi Wattrelos pendant un, deux ou trois mandats et qui ne repartent pas.
  • je n’ai pas de problème d’étiquette politique : mon Parti, c’est Wattrelos ! Et c’est l’esprit de la liste que je conduirai. Tout le monde sait qui je suis, mes 40 ans au Parti Socialiste, mon ancrage socialiste au coeur, dans mon histoire personnelle et politique, et dans mes actes : la municipalité que je dirige est dans la ligne de celles qui l’ont précédée, avec les mêmes services publics, fussent-ils modernisés, avec les mêmes politiques sociales, souvent même renforcées. Il n’y a pas d’ambiguïté, ma liste a le cœur à gauche, elle y a son centre de gravité, et elle rassemble : c’est une liste de Gauche et de Progrès !

Mais pour chacun des colistiers, ce n’est pas l’étiquette qui prime ; l’essentiel, c’est l’engagement pour Wattrelos ! C’est pourquoi la liste s’appelle :

  • « Wattrelos, la ville que nous aimons ». Pour bien gérer Wattrelos, et l’aider à préparer son avenir, je ne demande à aucun de mes colistiers d’avoir une carte d’un parti politique : je leur demande seulement d’aimer Wattrelos et de s’engager à la servir !

3. Notre programme : faire réussir Wattrelos !

Mes colistiers et moi y travaillons. Nous l’enrichissons de l’expérience de chacune et de chacun, de leur connaissance des sujets et des quartiers, et là encore, ce programme pour Wattrelos (2020-2026), ce sera du sérieux.

J’ai une obsession, une ligne de conduite : dire ce qu’on va faire, puis le faire effectivement. « Dire ce qu’on va faire », c’est dire ce qu’on peut faire, ce qu’on est capable, techniquement et financièrement, de faire. Promettre tout à tout le monde et tout de suite, c’est sympathique, mais c’est mentir aux gens. Promettre des embauches à tour de bras, des investissements lourds, c’est non seulement dépenser de l’argent à tour de bras, et surtout qu’on n’a pas, c’est mentir aux gens ! Cela, je ne le ferai jamais : mon passé parle pour moi ! Avec mon équipe, je veux proposer un programme réaliste, faisable, finançable, qui corresponde aux capacités techniques et budgétaires de la ville.

Je suis et reste un fils de Jean Jaurès dans ma méthode : aller à l’idéal, mais tenir compte du réel !

Wattrelos le mérite, et le justifie : mon programme se veut un projet pour l’avenir de Wattrelos, cohérent, solide, et visionnaire, pour faire réussir Wattrelos.

Ce sera un programme de « vie quotidienne », très tourné vers l’environnement, le développement durable, le cadre de vie.

Car même si, bien sûr, ils ont encore à se concrétiser, les gros dossiers sont derrière nous ! Nouvelles entreprises, nouveaux logements, équipements, beaucoup de dossiers sont des « coups partis », qui ont été initiés sur le mandat qui se termine, et qui vont se réaliser dans les tous prochains mois ou toutes prochaines années.

Dans le mandat à venir, il faut mettre le paquet sur la vie de tous les jours, la proximité : l’environnement, je l’ai dit, la propreté, le zéro déchet, le soutien aux familles pour l’enfance, pour l’école, faciliter la vie avec des services publics plus faciles d’accès, pour le sport, pour les loisirs, pour aller à un spectacle ou s’inscrire aux Berlouffes, repenser ce que doivent être certaines politiques municipales, réadapter notre action sociale, prioriser plus fortement encore notre soutien à la jeunesse, à nos aînés, et aux démunis… C’est ce projet-là qu’avec mon équipe je veux porter. C’est cela, faire réussir Wattrelos : après les gros investissements pour l’économie et le logement, il faut surtout maintenant renforcer la mobilisation pour la place de l’humain, du social, de la fraternité, du cadre de vie, de la modernité dans les politiques municipales. Pour faire de Wattrelos, une ville moderne, attractive et attachante, dont « le cœur bat plus que jamais ».

C’est le projet que je porterai. Dans cette bataille municipale, je me veux être le candidat du sérieux, de la compétence, du cœur et du courage.

Partager cet article

Repost0

commentaires