Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
27 mai 2019 1 27 /05 /mai /2019 10:13
Elections européennes : A Wattrelos, le RN contenu, mais malheureusement encore trop haut !

C'est une évidence, l'élection destinée à élire des députés européens, aura d'abord et avant tout été une élection nationale. Avec des caractéristiques nationales : une abstention plus forte que pour d'autres scrutins tels présidentielle ou législative, des grandes impulsions nationales (et la polarisation RN/LREM en est une, la poussée écolo en est une autre), et des traductions locales de réalités politiques nationales (émiettement de la gauche, effondrement des Républicains).

Pour autant, que souligner des résultats à Wattrelos ? Trois réalités :

1) La première est que, nonobstant un score jugé élevé (36,9 %), le Rassemblement National (RN) est à un niveau moindre que je ne le redoutais. Il est de fait en baisse par rapport à 2014 (42,7 % alors), soit quand même 6 points de moins, même si, avec une participation plus élevée, il obtient près de 400 voix de plus.

Et pourquoi je redoutais qu'il ne fasse davantage ? Pour 2 raisons. D'abord parce que le RN avait conçu (et c'étaient ses tracts) cette campagne comme un référendum anti-Macron et anti-Europe : or à Wattrelos, Le Pen devançait E. Macron au 1er tour de 3 000 voix en juin 2017, et malheureusement ma ville a toujours eu une dent contre l'Europe (ce qui est dommage pour une ville frontalière) comme elle l'a montré lors du référendum de 2005 (de même que des villes ouvrières comme Lens ou Maubeuge). Ensuite, seconde raison qu'on oublie trop vite : au 1er tour de la Présidentielle 2017, Le Pen avait obtenu 6 939 voix sur Wattrelos, soit donc 2 800 voix de plus que ce que la liste RN a obtenu ce dimanche 26 mai ; le lepénisme a ici un réservoir de voix possibles qui ne s'est pas manifesté ce dimanche ! Tant mieux car si tel avait été le cas, la liste Bardella pouvait réaliser un score beaucoup plus élevé que ces 36,9 % !

Au contraire, dans le contexte national évoqué, Wattrelos a plutôt bien résisté face au RN ! Car finalement nous ne sommes pas très loin de Comines (32 %), Annoeullin (32,3 %), Haubourdin ou Wahagnies (33 %), Ostricourt (36,3 %), La Bassée (36,4 %), Provin (37,5 %), Salomé (37,8 %) ou Bauvin (38,4 %). Tous ceux qui considèrent que les 36,9 % du RN de Wattrelos sont de la faute de Dominique Baert, pensent que les résultats de toutes ces villes le sont aussi, je suppose... Comme, pourquoi pas, les 33,5 % des Hauts de France ou les 38,1 % du Pas-de-Calais !

Et d'ailleurs, le résultat du RN à Wattrelos est en-deçà de celui de Maubeuge (37,4 %), Jeumont (40,8 %), Lens (41,1 %), Douchy (43 %), Anzin ou Ferrière-la-Grande (44,1 %) Denain (44,3 %), Haveluy (44,9 %), Lourches (47,2 %) Liévin (48,1 %) ou Mazingarbe (57 %).

Voilà pourquoi, objectivement, il n'est pas contestable que Wattrelos a en effet plutôt bien résisté face au mouvement national. Je ne peux qu'inviter à l'humilité ceux qui se croient plus doués que moi sans doute (au moins eux le pensent), et qui prétendent faire "reculer le FN" ! Au contraire, observons que le score du RN aura été pour ces européennes 2019 moins fort à Wattrelos que dans nombre de communes d'histoire ou de réalité ouvrière, et aux caractéristiques sociologiques proches de Wattrelos ! Cette réalité-là devrait mettre un peu de baume au cœur de ceux (élus et militants associatifs) qui, ici, se battent pour réduire son score, et pour que jamais il n'arrive à des responsabilités nationales ou locales : je fais partie de ces militants de cette mission suprême de lutte contre les ambitions de l'extrême-droite, et jamais je ne faiblirai sur ce point !

Elections européennes : A Wattrelos, le RN contenu, mais malheureusement encore trop haut !

2) La seconde réalité du vote du dimanche 26 à Wattrelos est que le score d’En Marche, pour honorable qu’il soit vu les conditions dans lesquelles il a été acquis (13,7 % avec 1 561 voix), est moindre que celui que j’espérais. Mais trois remarques s’imposent. La première est que, là aussi, celles et ceux qui soutiennent le projet européen du Président, et son action gouvernementale (j’en fais partie) n’ont pas fait le plein de leurs voix ; là aussi, un réservoir de personnes susceptibles de voter pour Emmanuel Macron existe, à l’image de ce que furent les 4 116 voix du 1er tour de la Présidentielle ou les 3 295 voix du 1er tour de la Législative 2017. La seconde est précisément que pour mobiliser, encore aurait-il fallu disposer de matériels pour faire campagne, tracts, affiches, éventuellement à décliner localement, programmes, ce qui n’a pas été le cas : quand bien même cette campagne a été essentiellement une campagne nationale, si elle avait pu se démultiplier localement peut-être que les 0,9 % d’écart qui, au niveau national, séparent la liste Renaissance de celle du RN auraient pu être comblés, voire inversés ! Enfin, le score de la liste Renaissance doit être relativisé à l’aune de la situation spécifique wattrelosienne, où évidemment nombre d’électeurs pensant m’apporter leur soutien ont voté pour la liste pseudo-socialiste Glucksman.

Elections européennes : A Wattrelos, le RN contenu, mais malheureusement encore trop haut !

3) Enfin, la troisième réalité du vote du 26 mai est le vote Ecolo significatif (9,8 %, avec 1 118 suffrages) : c’est mieux qu’en 2014 (6,6 %), et peu ou prou le même score qu’en 2009 (11,9 % alors, avec 980 suffrages exprimés). C’est logique, avec la réaffirmation des préoccupations environnementales et l’urgence climatique, et de fait, s’il est une élection où le vote écologiste trouve une assise plus logique que dans tout autre scrutin, c’est bien pour le Parlement Européen ; car ni les pollutions, ni les questions climatiques n’ont de frontières, et pour peser dans ces politiques-là, c’est au moins au niveau de l’Europe que cela se passe !

Alors je n’ignore pas que d’aucuns chercheront à lire dans le marc de ces élections je ne sais quelles conclusions pour d’autres scrutins à venir. Ce serait une grossière erreur car, élection nationale, cette élection aura eu des résultats nationaux. Et une élection n’est pas une autre.

Toutefois si d’aucuns estiment que ces résultats me remettent en cause, je me permets humblement de trouver que, s’agissant de l’assise locale politique du maire, je sens plutôt mieux les choses à Wattrelos qu’à Seclin (PCF 5,04 %), Denain (PS 7,04 %), Roubaix (LR 4,78 %), Hem (UDI 5,59 %) ou Lille (PS 8,31 %)... Eh oui, une élection n’en est pas une autre !

Partager cet article

Repost0

commentaires