Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
1 mai 2018 2 01 /05 /mai /2018 08:46

Aux portes du CSE, ce 1er Mai, les médaillés du Travail et leurs proches sont accueillis par le Conseil Municipal des Enfants, qui vend du muguet au profit de Ludopital. Le ton de la solidarité est donné pour cette manifestation « traditionnelle, historique », et « fondamentale pour notre municipalité ».

126 médaillés du travail, vermeil, argent, or ou grand or, pour cette promotion, dont les deux tiers étaient présents à la cérémonie par laquelle je leur ai épinglé leur médaille, avant de leur remettre leur diplôme, et qu’à l’autre bout de la scène, la députée leur offre un brin de muguet porte-bonheur.

 

2018 n'est pas 1968 !

A ceux dont l’heure de la retraite a sonné ou va sonner, je leur souhaite « heureuse et longue », car ils l’ont bien mérité. Et pour ceux pour qui cette médaille n’est « qu’une étape », mes vœux les accompagnent pour la suite de leur carrière.

2018 n'est pas 1968 !
2018 n'est pas 1968 !

Mais pour l’heure, ce matin, félicitations à tous nos médaillés, car cette médaille, comme j’aime à le dire, est « la médaille du Mérite des travailleurs », et « la plus belle et la plus noble des médailles »; c’est le récit de leur vie, et « cela mérite respect et reconnaissance ».

J’ai centré mon propos sur le fait que ce 1er mai 2018 se déroule dans un triple contexte :

Ø « celui d’une référence historique » : 50 ans après mai 1968, en ce printemps social, « certains veulent y faire référence, et s’y croire encore », « sauf que 2018 n’est pas 1968 » ! Les différences entre 1968 et 2018 sont majeures sur les plans du travail, social, et de la comparaison des deux sociétés.

Ø le fait que depuis 1968 le monde a changé, et les relations sociales ne peuvent que changer également. Il faut en tenir compte, y compris dans les réformes à entreprendre. Comme je l’ai dit : «Ceux qui refusent de voir la réalité, qui continuent de regarder le monde d'aujourd'hui et d'imaginer celui de demain avec leurs lunettes d'hier ne peuvent pas être efficaces ! Leurs solutions sont des solutions du passé, pas des projets d'avenir »

2018 n'est pas 1968 !

Voilà pourquoi pour ma part, comme je l’ai dit « si j’avais été Député, j’aurais voté sans réserve la ratification des ordonnances pour le renforcement du dialogue social, elles vont dans le sens de cette "social-démocratie" que je ne cesse d'espérer, qui donne plus de responsabilités aux partenaires sociaux dans l'entreprise ».

Ø enfin, celui d’une situation qui permet d’être, en même temps, plus optimiste et plus préoccupé que jamais. Optimiste, oui je le suis nationalement au vu de l’évolution économique, des créations d’emplois et de la baisse du chômage, et j’y suis enclin localement avec les gros projets qui s’annoncent sur la Lainière et sur l’ancien site de La Redoute.

Mais, en ce 1er mai, le message essentiel c’est que, par-delà « les grèves clientélistes ou catégorielles qui m’énervent car elles sont à côté de la plaque », la mobilisation essentielle devrait porter sur le chômage de longue durée, « véritable apartheid social » « qui s’est installé dans notre pays, et ici aussi ».

J’ai conclu mon propos par une citation de Jean Jaurès qui, en 1903, écrivait «Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas faire écho aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques ». De ceux-là, je ne serai jamais !

2018 n'est pas 1968 !
2018 n'est pas 1968 !
2018 n'est pas 1968 !
2018 n'est pas 1968 !
2018 n'est pas 1968 !
2018 n'est pas 1968 !
2018 n'est pas 1968 !
2018 n'est pas 1968 !

Pour lire mon discours, cliquer ci-dessous !

Partager cet article

Repost0

commentaires