Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 09:53

Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas privé, avec ses 4 autres compères (ses fils Valentin et Jonathan – futurs papas tous deux – Francis et Jacques), de faire rire le public nombreux de leurs gags et sketches, tout cela dans notre beau patois !

 

Ainsi, Christian, plus « bouli » que nature, vante (grâce à la participation bénévole et involontaire d’Henri Gadaut, qui a toujours été convaincu que c’était un « médicament » !) les bienfaits du whisky (qui ne fait pas grossir, améliore la santé cardiaque…) !

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Francis, lui, préfère danser sur le Charleston, tandis que Valentin s’est inscrit à un cours de danse (où certaines de mes élues participeront sur l’invitation de beaux danseurs) où Gwendoline et Belinda ne lui survivront pas !

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Et si, au pupitre le « biau » Jacques fait des « ouh là ouh », Francis raconte sa visite chez l’esthéticienne, avant que Christian et Jonathan ne reviennent d’Hawaï (plus vrais que nature !).

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Mélancolique, Jacques chante qu’ « in n’peux nin être et avoir été », mais Valentin arrive sur scène avec une grosse boîte d’où sort son personnage de ventriloque, Pepito (qui ressemble beaucoup à un Ladoé bien connu), volontiers espiègle tant il se trompe dans les rimes de ses chansons.

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Impossible d’avoir ces lascars sur scène sans qu’ils n’évoquent leur passion commune, la bourle, avec « les bourleux ».

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Voilà que Johnny/Jacques revient avec une guitare parfaitement désaccordée, ce qui donnera l’occasion à Jonathan, en policier, de donner à l’assistance un cours de prévention contre l’alcool au volant, à qui il enseigne que, comme disait Jésus-Christ, « il faut rester dans les clous ! ».

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Mais voilà que 4 compères sont partis à Paris car ils veulent faire un bon repas au Georges V, qui en guise de chicons au gratin ou de carbonnade, veut leur filer du couscous… dont personne ne veut, surtout avant la tarte au sucre (vous avez suivi ? Non ? Allez écouter le sketch !), mais il est vrai que le serveur ressemble curieusement (furieusement ?) à Valentin !

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Puis vinrent les Stars Sisters...

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Et comme il n’est pas de beau spectacle qui ne se termine, après les remerciements de Christian, et ceux, plus émouvants encore, de Francis à Christian (et quelques mots du maire), c’est en entonnant « Viva la fiesta », debout et les mains en rythme, que la salle a dit au revoir à ceux qui ont tant donné pour leur public ! Que vivent nos Copés in Deux !

C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !

Partager cet article

Repost0

commentaires