Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 09:00
Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !

J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout quand elle est aussi large – commande qu’elle soit respectée, et que l’élu ait ses chances d’agir, de mettre en œuvre son programme.

 

Tous ces propos, toutes ces intimidations sont irresponsables ! Il n’y a aujourd’hui qu’une exigence : soutenir le Président pour qu’il réussisse. Car sa réussite ce sera la réussite de la France !

 

La situation de la France, les millions de chômeurs, la pauvreté, les territoires fragilisés, les personnes en difficultés, cela impose d’agir, et d’agir vite. Les votes extrêmes aussi obligent ! Emmanuel Macron n’a pas le droit à l’erreur, nous n’avons collectivement pas le droit à l’erreur.

 

Voilà pourquoi je le dis ce soir à la presse avec force conviction : la gauche doit être intelligente et s’intégrer à la Majorité Présidentielle ! Celles et ceux qui veulent lutter contre les maux de la France doivent apporter leur soutien à cette Majorité, pour que le Président ait les moyens d’agir !

 

Faire un autre choix, ce serait se dérober. Ce serait saper les chances de réussite de la France. Qui ne peut comprendre qu’un chaos social et économique ne ferait que profiter à cette extrême-droite que nous avons été nombreux à combattre dans les urnes ?

 

Emmanuel Macron doit pouvoir agir : c’est vital pour la France, et notamment pour la France qui souffre et qui attend qu’on s’occupe d’elle.

 

C’est pourquoi, localement, c’est ma seule préoccupation : quelle représentation locale de la Majorité Présidentielle ? Comment traduire ici les impulsions du nouveau Président ?

 

Député sortant, je ne peux pas, je ne serai pas absent de ce jeu-là ! J’ai cette chance d’être l’élu connu et identifié de la circonscription, et chacun sait ma mobilisation, dans l’exercice de mon mandat, par des milliers d’interventions, de lettres, les questions écrites ou orales, et les soutiens que j’ai pu apporter. Je n’ai plus rien à prouver ; je veux en revanche être utile.

 

Etre utile au Président, et à sa majorité. Etre utile à nos villes.

 

Mais, s’agissant des discussions des prochaines heures, sur les candidatures législatives, deux garde-fous politiques s’imposent à mes yeux :

> si ce n’est pas moi, il doit y avoir dans la recherche de la candidature une triple exigence : féminisation ; rajeunissement ; soutien au Président.

> des candidatures éparpillées iraient à l’échec de tous : il faut savoir se regrouper autour d’une candidature d’expérience, et qui saura trouver sa place à l’Assemblée pour être efficace. Les états-majors doivent entendre cela, et passer les accords nécessaires.

 

Car seule compte la double réussite du Président et donc de la France. Pour ma part, je suis évidemment dans la Majorité !

Partager cet article

Repost0

commentaires