Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 14:56
Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !

Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle que la sortie de l’euro (pourtant point dur de son programme !), cela ne serait peut-être pas si rapide que cela, non plus d’ailleurs que la retraite à 60 ans (qu’elle reporte « vers la fin du quinquennat ») car elle ne sait pas la financer (ça coûte près de 30 Mds € !) ?

 

Mais c’est tout son programme qui n’est qu’une accumulation de dépenses :

- prime de pouvoir d’achat de 80 € ? Coût : 17 Mds € !

- défiscalisation des heures supplémentaires ? Coût : 5 Mds €

- mesures sur l’Impôt sur le Revenu ? Coûts : 8 Mds €

- hausse du Minimum Vieillesse et l’AAH ? Coût : 2,2 Mds €

- baisse de la Taxe d’Habitation ? Coût : 1 Md €

- protection logement jeunes ? Coût : 1,2 Md €

- mesures pour les plus aisés : universalité des allocations familiales + baisse des droits de donation + hausse du plafond du quotient familial + baisse tranche IR ? Coût : 5 Mds €

- baisse de l’impôt des sociétés à 24 % ? Coût 5,5 Mds €

- montée à 3 % du Budget de la Défense ? Coût 24 Mds €…

 

Avec les places de prison (+ 1 Md € de fonctionnement par an !), les promesses de recrutements de policiers, ou les hausses budgétaires promises, notamment pour la Recherche, on rajoute encore + 5 Mds € au pot !

 

Effarant, consternant, irresponsable !

 

Sait-elle, Mme Le Pen, que la France a encore une dette de 2 200 Mds €, qu’elle paie déjà 43 Mds € d’intérêts par an, qu’elle est encore en déficit de près de 70 Mds €, et qu’elle doit déjà lever 180 Mds € d’emprunts sur les marchés internationaux pour financer sa dette, et donc le Budget de l’Etat, et ses fonctionnaires ?

 

Sait-elle, elle qui veut financer cela en créant une taxe de 3 % (que paieront donc les consommateurs, donc les Français ! Ouh la, c’est le pouvoir d’achat qui souffrirait) sur les importations (et c’est sa seule recette nouvelle dans son plan de financement !) qu’il ne suffit pas de prendre le chiffre des importations, de lui imposer un taux de 3 % pour engranger de l’argent ? C’est une illusion ! A tout le moins, il faudrait plusieurs années pour créer cette taxe, car il faudrait pour cela que la France quitte l’Europe ! Donc, même dans son raisonnement, elle n’aurait une recette qu’à la fin de son quinquennat…

 

Sauf qu’entre temps, les dépenses promises vont coûter, et cher !

 

Et cela, les Français qui s’apprêtent à voter dimanche doivent le savoir ! Les dépenses en plus, ce sera du déficit en plus, de la dette en plus, des intérêts payés en plus (et plus chers !) demain… et ce seront des coupes sombres, et surtout des impôts après-demain pour tous les Français pour faire face au désastre financier !

 

C’est facile de dire qu’on va dépenser tous azimuts. C’est facile de plaire aux électeurs en annonçant des cadeaux fiscaux… qu’on ne sait et ne saura pas financer ! C’est un miroir aux alouettes dangereux !

 

Aussi les Français doivent avoir conscience d’une chose : les promesses délirantes de dépenses de Marine Le Pen d’aujourd’hui sont les certitudes de factures à payer par tous les Français demain !

 

7 mai, attention danger !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires