Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 10:25
Le CCAS milite pour les droits de la femme

A la salle Salengro, l’équipe du Pôle des Solidarités du CCAS organisait un après-midi débat et témoignages, et en tant que Président j’ai eu à ouvrir la manifestation

Le CCAS milite pour les droits de la femme

Même si, depuis que F. Mitterrand a officialisé le 8 mars comme journée de la femme, les mœurs ont évolué, la place de la femme et les droits de la femme restent un combat. De fait, cette journée 2017 intervient dans un contexte défavorable : courants réactionnaires dans le monde, faits de conservatismes ou d’injonctions religieuses, où sont réaffirmées des formes d’asservissement ; remise en cause de l’IVG, même en Europe ; élection de Trump aux Etats-Unis où le patron de la première puissance mondiale affiche un sexisme revendiqué ; ou encore la déclaration récente honteuse d’un député polonais au Parlement Européen !

 

Ainsi, le rapport remis hier au Premier Ministre par ma collègue Françoise Descamps-Crosnier souligne que, même dans la fonction publique française, subsistent des écarts de rémunération H/F de 19 % ! Signe que du chemin reste à faire.

Le CCAS milite pour les droits de la femme

Dans mon intervention, en début de manifestation, j’ai voulu mettre 3 idées en avant :

 

1 > Ces dernières années, il y a eu d’importantes avancées pour un renforcement de la place des femmes dans la société française.

C’est vrai dans la vie politique avec la parité au Gouvernement, un Ministère des Droits des Femmes, la création du binôme paritaire aux Conseils départementaux, l’élargissement des listes paritaires à toutes les communes de + de 1000 habitants ou le doublement des pénalités pour les partis politiques (ce n’est pas encore assez !).
C’est vrai dans la vie professionnelle, avec l’obligation de 40 % des femmes dans les conseils des sociétés côtées (loi du 4 août 2014), des conventions dans les grandes entreprises, la féminisation de l’encadrement de l’Etat, l’égal accès des femmes aux instances ministérielles, dans les agences régionales de santé, dans les représentations professionnelles, les prud’hommes, la gouvernance de l’enseignement supérieur ou les instances lycéennes et collégiennes (parce que l’importance de la place des femmes cela commence à s’apprendre à l’école !).
C’est vrai dans les budgets, les plans d’action ou plusieurs projets ou propositions de loi : égalité H/F ; la différence fille/garçon ; lutte contre le harcèlement ; la prostitution ; la lutte contre les violences faites aux femmes.

 

2 > La vie des femmes n’est toujours pas un long fleuve tranquille. Si sur le plan juridique et l’évolution du droit des progrès ont eu lieu, il est incontestable que subsistent des problématiques culturelles, sociales, des pratiques sexistes, de brutalité. Il faut aujourd’hui savoir dire avec force que les violences faites aux femmes doivent être vigoureusement combattues et dénoncées, car elles sont un insupportable crime contre l’humain !

 

3 > La journée du 8 mars peut aussi servir à mettre en avant des femmes qui réussissent ! Je crois aux vertus de l’émulation. Il n’y a pas de fatalité à moins réussir parce qu’on est une femme, il ne peut y avoir de fatalisme ! Sachons dire aux femmes qu’elles aussi peuvent réussir ! Rappelons que, longtemps le patron du nucléaire français était une femme ; qu’aujourd’hui les patrons de Gaz de France et de France Télévisions sont des femmes ! Et tant d’autres…
Car il n’y a pas que la politique comme lieu de pouvoir : rien ne doit être interdit aux femmes, aucune profession, aucune carrière !

Je crois aux forces des femmes ! Comme Victor Hugo, qui écrivait « la femme dispose d’une puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l’apparence de la faiblesse », je sais que la faiblesse n’est qu’apparence !

 

En conclusion, au moment où des échéances nationales importantes, des enjeux internationaux incertains sont devant nous, il  n’est pas inutile de rappeler l’appel à la vigilance face aux droits des femmes de Simone de Beauvoir qui écrivait : « Il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question » ! Des risques existent…

Le CCAS milite pour les droits de la femme

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires