Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Patrick Kanner à Saint-Rémi pour parler de sport
    L’Académie des Sports, du lycée Saint-Rémi de Roubaix, accueillait ce mardi matin Patrick Kanner, Ministre de la Ville, des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. J’ai accompagné le Ministre, et nous fûmes rejoints par le maire de Roubaix. Dans...
  • Manuel Valls à Wattrelos pour Jean Destaerke
    C’est une bien belle marque honorifique qu’a faite l’ancien Premier Ministre Manuel Valls à Jean Destaerke, 1er Adjoint Honoraire, et actuellement Président de l’Amicale Jean Zay, en acceptant de venir lui remettre dans les salons de l’Hôtel de ville...
  • Des comptes sociaux rétablis, grâce à 5 ans de gauche !
    Mois après mois, les différents indicateurs budgétaires, économiques et sociaux publiés illustrent, j’en ai toujours été convaincu, la pertinence des choix budgétaires et économiques portés depuis 2012 par François Hollande et la majorité de Gauche à...
  • Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !
    Le rendez-vous est connu et incontournable : la nouvelle création théâtrale des Trois Cinq de Beaulieu fait toujours le plein, et nul doute que les 8 représentations (du week-end du 11/12 mars à celui du 1/2 avril) à la MEP de Wattrelos seront bien fréquentées....
  • Le CCAS milite pour les droits de la femme
    A la salle Salengro, l’équipe du Pôle des Solidarités du CCAS organisait un après-midi débat et témoignages, et en tant que Président j’ai eu à ouvrir la manifestation Même si, depuis que F. Mitterrand a officialisé le 8 mars comme journée de la femme,...
  • Et l'on parle de Wattrelos sur RTL...
    Et ça se passe à Wattrelos...
  • Le Pen, c'est le programme du chaos économique !
    Beaucoup de Français – trop, beaucoup trop – croient voir dans Marine Le Pen la solution de tous leurs maux et de toutes leurs difficultés ! Non pas parce qu’ils seraient convaincus par son programme, mais parce qu’ils estiment que la droite de Sarkozy...
  • Saint-François de retour à l'Assemblée !
    C’est toujours avec plaisir que je réponds favorablement aux demandes de visite de l’Assemblée Nationale, et le lycée d’enseignement professionnel Saint-François d’Assise de Roubaix vient régulièrement. Aujourd’hui, ce sont une quinzaine d’ élèves des...
  • Commission des Finances, fin de séance !
    Ce n’est pas tout à fait vrai, car nous nous réunirons encore à nouveau dans les mois qui viennent, mais cette séance, ce mercredi matin, est perçue comme la dernière de la législature. Elle aura notamment été consacrée, et la démarche est intéressante...
  • On peut être maire, et un député présent à l'Assemblée !
    En cette veille de la fin de la législature, çà et là des « bilans » sont publiés, et à force d’histogrammes et de graphiques, sont pointées les « statistiques d’activité » des députés, et notamment leur présence à l’Assemblée. J’ai ainsi eu la surprise...
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 09:09
Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Le rendez-vous est connu et incontournable : la nouvelle création théâtrale des Trois Cinq de Beaulieu  fait toujours le plein, et nul doute que les 8 représentations (du week-end du 11/12 mars à celui du 1/2 avril) à la MEP de Wattrelos seront bien fréquentées. La pièce  Ainsi soient-elles  est une comédie d’Eric Beauvillain, et évidemment se déroule dans un couvent.


 

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Ça commence, à la sortie de la messe, par un débat entre les sœurs sur le goût des hosties ( Christ est fade ! ). Quatre sœurs et une mère supérieure qui vivent dans l’aisance immobilière, la luxure architecturale, avec un cuisinier/homme d’entretien et un simplet, Frigolin (remarquable Valentin !) plus captivé par les fourmis ou les mouches que par tout autre chose, accueillent une nouvelle  sœur Cunégonde , dont le bien-être de ce couvent  inonde l’âme.

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Sauf que voilà que débarquent l’ architecte le plus génial de sa génération, et le fils du Comte Issenlieu, qui vient d’hériter du couvent, et qualifie les sœurs de momies sèches , avant de leur annoncer qu’il veut tout raser dans une semaine !

 

Ah mais cela ne va pas se passer comme ça, foi de Mère Supérieure (une Marie-Thérèse plus vraie que nature !), et même si Sœur Cunégonde a la réputation de porter malheur, toutes décident de se battre pour rester là.


 

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Mais, comme dit le curé, le  seul capable de sauver le couvent, c’est le maire  ! Aussi, aux grands maux, les grands remèdes , les sœurs vont chercher à amadouer le maire (en fait la maire…qui est qualifiée de craquante ) (merci Aurélie de m’assurer si souriante succession !). J’apprends ainsi dans la pièce la définition de ce qu’est un maire :  une belle tête, qui prend les bonnes décisions  ! Ressemblant le portrait, non ?


 

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Toujours est-il que je ne vous en dirai pas plus : si vous voulez savoir ce que sera le dénouement, allez voir la pièce ! Vous rirez, c’est sûr ! Car des rebondissements, il y en a…

 

Tout ce que je peux vous dire, c’est que le 2ème acte s’ouvre sur une quête… des idées, en présence du curé, pour faire reculer l’envahisseur. A vrai dire, il va s’en passer des choses, pas toujours très catholiques, dans ce couvent, et entre exorcismes à répétition, intervention divine, et un mauvais œil qui somnole, n’ayez crainte Dieu veille sur ses sœurs !

 

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert
commenter cet article

commentaires