Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 09:09
Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Le rendez-vous est connu et incontournable : la nouvelle création théâtrale des Trois Cinq de Beaulieu  fait toujours le plein, et nul doute que les 8 représentations (du week-end du 11/12 mars à celui du 1/2 avril) à la MEP de Wattrelos seront bien fréquentées. La pièce  Ainsi soient-elles  est une comédie d’Eric Beauvillain, et évidemment se déroule dans un couvent.


 

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Ça commence, à la sortie de la messe, par un débat entre les sœurs sur le goût des hosties ( Christ est fade ! ). Quatre sœurs et une mère supérieure qui vivent dans l’aisance immobilière, la luxure architecturale, avec un cuisinier/homme d’entretien et un simplet, Frigolin (remarquable Valentin !) plus captivé par les fourmis ou les mouches que par tout autre chose, accueillent une nouvelle  sœur Cunégonde , dont le bien-être de ce couvent  inonde l’âme.

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Sauf que voilà que débarquent l’ architecte le plus génial de sa génération, et le fils du Comte Issenlieu, qui vient d’hériter du couvent, et qualifie les sœurs de momies sèches , avant de leur annoncer qu’il veut tout raser dans une semaine !

 

Ah mais cela ne va pas se passer comme ça, foi de Mère Supérieure (une Marie-Thérèse plus vraie que nature !), et même si Sœur Cunégonde a la réputation de porter malheur, toutes décident de se battre pour rester là.


 

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Mais, comme dit le curé, le  seul capable de sauver le couvent, c’est le maire  ! Aussi, aux grands maux, les grands remèdes , les sœurs vont chercher à amadouer le maire (en fait la maire…qui est qualifiée de craquante ) (merci Aurélie de m’assurer si souriante succession !). J’apprends ainsi dans la pièce la définition de ce qu’est un maire :  une belle tête, qui prend les bonnes décisions  ! Ressemblant le portrait, non ?


 

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Toujours est-il que je ne vous en dirai pas plus : si vous voulez savoir ce que sera le dénouement, allez voir la pièce ! Vous rirez, c’est sûr ! Car des rebondissements, il y en a…

 

Tout ce que je peux vous dire, c’est que le 2ème acte s’ouvre sur une quête… des idées, en présence du curé, pour faire reculer l’envahisseur. A vrai dire, il va s’en passer des choses, pas toujours très catholiques, dans ce couvent, et entre exorcismes à répétition, intervention divine, et un mauvais œil qui somnole, n’ayez crainte Dieu veille sur ses sœurs !

 

Ainsi soient-elles, et Dieu soit loué !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert
commenter cet article

commentaires