Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 10:42
Commémorer, plus que jamais (1) !

Ce vendredi matin, la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, cette date « symbole de la victoire de la démocratie sur le nationalisme », commence à Wattrelos par un premier dépôt de gerbes au monument aux morts du cimetière du Crétinier, avec passage en revue des tombes des morts, français et anglais, de 39-45.

 

Au cimetière du Centre, la foule est plus dense, car, outre l’Union Musicale qui interprétera en fin de cérémonie l’Hymne Européen, c’est en présence du Conseil municipal des enfants, et des enfants des écoles Pierre Curie et  Notre-Dame de la Mousserie que se déroule la manifestation. Après que le représentant des sociétés patriotiques wattrelosiennes et moi-même ayions déposé nos gerbes, les enfants du CME, et ceux de ND déposeront eux aussi des fleurs au pied du monument aux morts.

Commémorer, plus que jamais (1) !
Commémorer, plus que jamais (1) !

Dans mon intervention,  « devant ce monument aux morts et ces plaques commémoratives où chaque nom est gravé en lettres de sang », je rends hommage à tous ces soldats,  « ces jeunes hommes-là qui sont morts pour que nous connaissions la paix et le bonheur de vivre ensemble ». Narrant ensuite les batailles de Verdun et de la Somme, je rappelle les 60 millions d’obus tombés pendant les 300 jours de la bataille de Verdun, les « 700 000 victimes, dont 380 000 soldats français », dont 59 wattrelosiens, et cite le témoignage, terrible, du Commandant Sylvain Eugène Reynal quand il voit « un vol de grosses mouches bleues qui se gorgent de sang ». Verdun « l’enfer sur terre ». Les populations civiles, comme à Wattrelos, souffrent aussi de l’occupation et des privations et rafles imposées par les allemands qui n’hésitent pas à tirer sur les gamins qui essaient d’aller se ravitailler en Belgique !

 

Tout cela à cause de cet « engrenage infernal » que dénonçait Paul Valéry dû aux nationalismes, car « l’internationalisme, cher à Jean Jaurès, est une idée de paix alors que les égoïsmes, c’est le risque de guerre ! »

 

Voilà pourquoi il faut commémorer : pour réinterroger notre histoire et ne pas en oublier les leçons ; pour interroger notre présent ; et pour préparer l’avenir en nous adressant aux jeunes générations pour qu’elles défendent ce bien précieux qu’est la paix !

 

Pour lire mon discours, cliquer ici.

Commémorer, plus que jamais (1) !
Commémorer, plus que jamais (1) !
Commémorer, plus que jamais (1) !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires