Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Une « girouette », et puis quoi encore ?
    Décidément, dans cette campagne présidentielle hors normes, les haines recuites et personnelles semblent prendre le dessus sur la raison et la qualité du débat démocratique. Et certains, à gauche, semblent mettre plus de prix (et de temps et d’énergie...
  • 15 jubilaires pour 805 années de mariage : "All you need is love"
    Après, samedi, les visites à domicile des couples de jubilaires qui ne peuvent se déplacer à l’Hôtel de ville, comme chaque année le lundi de Pâques a lieu la réception en mairie des ménages jubilaires. Ils sont 15 cette année, pour 10 couples qui ont...
  • Réception, intronisation : vive le Carnaval 2017 !
    C’est une tradition toujours sympathique que la réception dans les salons de l’Hôtel de Ville qui « lance » officiellement les festivités de notre week-end carnavalesque. Les représentants d’Eschweiler sont présents, sous la houlette de Norbert Weiland...
  • Ami de la Bourle, Daniel Germonprez à l'étaque au paradis des bourleux !
    Il était le président de la Fédération des sociétés de bourle depuis de nombreuses années : Daniel Germonprez est décédé hier soir des suites d’une longue maladie. J’étais passé le voir à l’hôpital de Wattrelos hier pour lui témoigner mon amitié et lui...
  • Wattrelos et Köthen à l'Assemblée Nationale
    Lundi 27 mars, à mon invitation, sous un magnifique soleil de printemps, 17 élèves de 4ème, 3ème, 2nde et 1ère de la Cité scolaire Emile Zola de Wattrelos et 17 élèves allemands du Ludwigsgymnasium de Köthen, notre ville jumelée d’Allemagne orientale,...
  • Présidentielle (2) : Socialiste, dès le 1er tour je vote et j'appelle à voter pour Emmanuel MACRON
    Dans ma vie politique, j’ai toujours dit ce que je pense. Je dis ce que je crois juste : - juste pour mes concitoyens : ici, les Wattrelosiens, comme les Français, ont beaucoup à perdre d’une victoire de Le Pen, mais aussi d’une victoire de Fillon ! -...
  • Présidentielle (1) : Battre Le Pen, il ne faut penser qu'à ça !
    Dans un mois aura lieu le 1er tour de l’élection présidentielle. Après le renoncement de François Hollande, Président sortant, cette élection 2017 ne ressemble à aucune autre. Après deux ans de pressions terroristes, des « affaires » judiciaires de certains...
  • Patrick Kanner à Saint-Rémi pour parler de sport
    L’Académie des Sports, du lycée Saint-Rémi de Roubaix, accueillait ce mardi matin Patrick Kanner, Ministre de la Ville, des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. J’ai accompagné le Ministre, et nous fûmes rejoints par le maire de Roubaix. Dans...
  • Manuel Valls à Wattrelos pour Jean Destaerke
    C’est une bien belle marque honorifique qu’a faite l’ancien Premier Ministre Manuel Valls à Jean Destaerke, 1er Adjoint Honoraire, et actuellement Président de l’Amicale Jean Zay, en acceptant de venir lui remettre dans les salons de l’Hôtel de ville...
  • Des comptes sociaux rétablis, grâce à 5 ans de gauche !
    Mois après mois, les différents indicateurs budgétaires, économiques et sociaux publiés illustrent, j’en ai toujours été convaincu, la pertinence des choix budgétaires et économiques portés depuis 2012 par François Hollande et la majorité de Gauche à...
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 01:11
Université d'été du Pôle des Réformateurs (1)

Ca sent la rentrée ! Ce jeudi, je suis à Paris, en bord de Seine, pour participer à l'Université d'été du Pôle des Réformateurs, aux côtés de mon ami Jean-Marie Le Guen, Secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, et Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et une quarantaine de parlementaires, plusieurs anciens ministres, et nombre de sympathisants (dont plusieurs camarades du Nord). Au programme, quatre tables rondes consacrées d'abord au risque de dislocation de l'Europe, ensuite à l'émergence d'un nouveau pacte social, à la reconstruction de la démocratie, et enfin à la défense de la République.

 

A la fin de la matinée, Jean-Marie Le Guen, dans une brève prise de parole, a mis en perspective les enjeux.

 

D'abord pour la Gauche, où Le Guen distingue "une gauche dans sa diversité, qui veut assumer les responsabilités du pouvoir", et "une autre gauche avec laquelle il y a peu de synthèses possibles, et qui se complait dans l'indignation, la revendication, la protestation". "Nous avons rejeté la gauche collectiviste comme nous rejetons le conservatisme qu'il soit de droite ou de gauche".

 

Ensuite le Pôle des Réformateurs. "Réformistes, nous sommes responsables, réalistes, nous ne sommes pas dans le déni" ; "nous ne sommes pas la gauche kitsch, qui se cache la vérité".

 

Enfin, "nous ne sommes pas seulement que le noyau des soutiens à l'action du Président de la République", nous voulons exprimer des exigences :

 

- "nous croyons qu'il faut que la gauche s'empare du combat républicain : c'est "Eh oh la République qu'il faut faire", pour "anticiper le danger du 1er tour et du 2ème tour de l'élection présidentielle" ;

- "réaffirmer la priorité de la compétitivité, car elle est incontournable. Il n'y aura pas de modèle social à l'avenir s'il n'y a pas une économie de valeur" ;

- "nous voulons la maîtrise des comptes publics, non pas à cause d'exigences européennes, mais parce que la culture des déficits conduit notre peuple à perdre sa souveraineté".

 

Stigmatisant la division de la gauche de la gauche, le flou de ses projets, Jean-Marie Le Guen a martelé que "nous ne demandons pas la victoire d'une gauche sur les autres, mais qu'elle se rassemble autour du Président de la République" tant les enjeux de l'élection présidentielle sont importants.

Partager cet article

Repost 0

commentaires