Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 07:44

L’adoption, ce mardi 12 juillet, du Projet de Loi de Règlement du Budget 2015 est d’évidence un moment essentiel de cette XIVème législature : ces comptes 2015, certifiés par la Cour des Comptes, illustrent parfaitement, à la fois, la qualité, synonyme de rigueur, des politiques publiques poursuivies depuis 2012 sous la présidence de François Hollande, et le redressement par la Gauche des finances publiques dévastées avant 2012 par l’ampleur des déficits qui avaient explosé sous la Présidence 

Sarkozy !

 

Si les députés de l’opposition ont rivalisé de mauvaise foi  dans l’hémicycle, si les sénateurs n’ont pas souhaité aboutir à un accord en Commission mixte paritaire sur ce texte, c’est, bien sûr, parce que cette Loi de Règlement du  Budget 2015 atteste des résultats à mettre au seul crédit de la Gauche.

 

Le premier fait marquant concerne la réduction du déficit public qui s’est élevé en 2015 à 3,6% du Produit Intérieur Brut alors qu’il avait culminé à 7% en 2010 sous le quinquennat Sarkozy!

 

Ce chiffre en fin d’année 2015 est inférieur de 3,9 Mds d’€ à celui prévu en Loi de Finances Initiale. Avec 70,5 Mds d’€ de déficit en 2015 (une amélioration de 15 Mds par rapport à 2014), la Gauche au pouvoir atteint le plus bas niveau de déficit depuis 2008 ! Tout est mis en œuvre pour atteindre en fin d’année les 3,3% de déficit prévu dans la Loi de Finances 2016.

 

Le second résultat-sans précédent depuis 2000- est l’amélioration simultanée des finances publiques et la baisse des prélèvements obligatoires, c’est-à-dire des impôts, payés par les ménages et les entreprises. En 2015, pour la première fois depuis 2009, le taux des prélèvements obligatoires a diminué pour s’établir l’année dernière à 44,7% contre 44,8% en 2014 !

 

Troisième avancée essentielle et logique: lorsque les déficits publics et les impôts baissent conjointement comme cela a été le cas en 2015, c’est bien sûr que des économies volontaristes et rigoureuses ont été réalisées par le Gouvernement! Non seulement, le niveau des dépenses votées en Loi de Finances a été respecté mais il a encore été réduit de 700 millions d’euros en cours d’exercice.

 

En 2015, l’Etat a dépensé moins qu’en 2014 tout en dégageant les crédits nécessaires pour assurer la sécurité des Français et pour soutenir l’emploi. Voilà la réalité budgétaire que la Droite ne sait accepter !

 

Cet assainissement nécessaire des finances publiques, assuré par la Gauche au pouvoir depuis 2012, est en effet la conséquence inéluctable de la faillite des comptes publics laissés en 2012 par la Droite : alors, le déficit public filait allègrement vers les 5,5% !

 

Plutôt que de longs discours, un seul dossier – la dette publique de la France- illustre, à lui seul,  la faillite des donneurs de leçon de l’UMP qui n’ont rien appris de leurs erreurs passées.

Comme l’a très bien rappelé cet après- midi Christian  Eckert, le Secrétaire d’Etat chargé du budget, la dette de la France, entre 2007 et 2012, avait augmenté sous la Présidence Sarkozy  de 617 Mds d’€, passant de 1253 milliards en 2007 à 1870 milliards en 2012. En cinq ans, sous la Gauche, la dette n’a augmenté que de 227 Mds d’€ : 3 fois moins que sous la Droite ! Et en 2015, elle est désormais en voie de stabilisation à hauteur de 96,1% du PIB : Enfin! stopper la course folle de la dette, c’est la gauche qui a su le faire !

 

Le temps viendra bientôt du bilan et de la comparaison chiffrée des résultats économiques et budgétaires de la Gauche et de la Droite au pouvoir. D’ores et déjà, les chiffres s’affirment et nous n’avons décidément pas de leçons à recevoir d’une Droite amnésique et caricaturale.

Partager cet article

Repost0

commentaires