Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 07:44

L’adoption, ce mardi 12 juillet, du Projet de Loi de Règlement du Budget 2015 est d’évidence un moment essentiel de cette XIVème législature : ces comptes 2015, certifiés par la Cour des Comptes, illustrent parfaitement, à la fois, la qualité, synonyme de rigueur, des politiques publiques poursuivies depuis 2012 sous la présidence de François Hollande, et le redressement par la Gauche des finances publiques dévastées avant 2012 par l’ampleur des déficits qui avaient explosé sous la Présidence 

Sarkozy !

 

Si les députés de l’opposition ont rivalisé de mauvaise foi  dans l’hémicycle, si les sénateurs n’ont pas souhaité aboutir à un accord en Commission mixte paritaire sur ce texte, c’est, bien sûr, parce que cette Loi de Règlement du  Budget 2015 atteste des résultats à mettre au seul crédit de la Gauche.

 

Le premier fait marquant concerne la réduction du déficit public qui s’est élevé en 2015 à 3,6% du Produit Intérieur Brut alors qu’il avait culminé à 7% en 2010 sous le quinquennat Sarkozy!

 

Ce chiffre en fin d’année 2015 est inférieur de 3,9 Mds d’€ à celui prévu en Loi de Finances Initiale. Avec 70,5 Mds d’€ de déficit en 2015 (une amélioration de 15 Mds par rapport à 2014), la Gauche au pouvoir atteint le plus bas niveau de déficit depuis 2008 ! Tout est mis en œuvre pour atteindre en fin d’année les 3,3% de déficit prévu dans la Loi de Finances 2016.

 

Le second résultat-sans précédent depuis 2000- est l’amélioration simultanée des finances publiques et la baisse des prélèvements obligatoires, c’est-à-dire des impôts, payés par les ménages et les entreprises. En 2015, pour la première fois depuis 2009, le taux des prélèvements obligatoires a diminué pour s’établir l’année dernière à 44,7% contre 44,8% en 2014 !

 

Troisième avancée essentielle et logique: lorsque les déficits publics et les impôts baissent conjointement comme cela a été le cas en 2015, c’est bien sûr que des économies volontaristes et rigoureuses ont été réalisées par le Gouvernement! Non seulement, le niveau des dépenses votées en Loi de Finances a été respecté mais il a encore été réduit de 700 millions d’euros en cours d’exercice.

 

En 2015, l’Etat a dépensé moins qu’en 2014 tout en dégageant les crédits nécessaires pour assurer la sécurité des Français et pour soutenir l’emploi. Voilà la réalité budgétaire que la Droite ne sait accepter !

 

Cet assainissement nécessaire des finances publiques, assuré par la Gauche au pouvoir depuis 2012, est en effet la conséquence inéluctable de la faillite des comptes publics laissés en 2012 par la Droite : alors, le déficit public filait allègrement vers les 5,5% !

 

Plutôt que de longs discours, un seul dossier – la dette publique de la France- illustre, à lui seul,  la faillite des donneurs de leçon de l’UMP qui n’ont rien appris de leurs erreurs passées.

Comme l’a très bien rappelé cet après- midi Christian  Eckert, le Secrétaire d’Etat chargé du budget, la dette de la France, entre 2007 et 2012, avait augmenté sous la Présidence Sarkozy  de 617 Mds d’€, passant de 1253 milliards en 2007 à 1870 milliards en 2012. En cinq ans, sous la Gauche, la dette n’a augmenté que de 227 Mds d’€ : 3 fois moins que sous la Droite ! Et en 2015, elle est désormais en voie de stabilisation à hauteur de 96,1% du PIB : Enfin! stopper la course folle de la dette, c’est la gauche qui a su le faire !

 

Le temps viendra bientôt du bilan et de la comparaison chiffrée des résultats économiques et budgétaires de la Gauche et de la Droite au pouvoir. D’ores et déjà, les chiffres s’affirment et nous n’avons décidément pas de leçons à recevoir d’une Droite amnésique et caricaturale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires