Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 09:43

Après une minute de silence à la mémoire de Michel Rocard, Bernard Roman, député de la circonscription, devant une salle comble (avec 320 participants) du gymnase à Lille, a rappelé le sentiment d’immense fierté de ce que nous faisons comme députés de la majorité et une colère devant ceux qui voudraient inoculer à la gauche le poison de la trahison. Depuis 2012, la France est le pays qui a le moins fait supporter à sa population (on n’a touché ni aux retraites, ni aux salaires, on a ajusté les minima sociaux de + 10 %, le système de santé s’est amélioré, qui a fait rentrer plusieurs centaines de milliers dans les soins) ! En héritage, on a reçu un pays en déshérence : le redressement de la France, celui de l’industrie, redonner de la compétitivité, c’est nous !

 

Clotilde Valter, Secrétaire d’Etat, a d’abord évoqué la problématique des « travailleurs détachés », avant de mettre en perspective « la sécurité sociale professionnelle ». Pascale Boistard a traité ses champs de compétence ministérielle, à savoir les droits des femmes (en espérant la garantie contre impayés de pension, et la lutte contre le harcèlement dans les transports) puis les personnes âgées avec la loi sur le vieillissement de décembre 2015.

 

« Ministre le plus heureux » (5 à 2 !), Patrick Kanner insiste sur le sens de cette rencontre. Il n’y a pas de repentance sur le quinquennat : nous refusons de baisser la tête ! Gouverner, c’est prendre ses responsabilités, c’est arrêter de protester dans la nostalgie du grand soir ! Créer une tranche supplémentaire pour les hauts revenus et supprimer la 1ère tranche et le bouclier fiscal, ce n’est pas de gauche ? Porter l’imposition du capital au même niveau que le travail ce ne serait pas de gauche ? Recruter 60 000 postes pour l’éducation quand la droite en a supprimé 80 000, ce ne serait pas de gauche ? La prime d’activité pour 400 000 jeunes, la garantie jeunes, les contrats d’avenir, ce ne serait pas de gauche ? Si Sarkozy avait été réélu en 2012, y aurait-il eu tous ces progrès sociaux ? Pour 2017, tout dépend de nous ! La gauche est par définition une force critique, mais elle peut être une force juste et de progrès. Les programmes de la droite seraient une régression !

Hé oh, la gauche se lève à Lille !

Stéphane Le Foll engage le combat contre « les doutes » ! Rappelons que la CSG créée par Michel Rocard avait été contestée par le PC et la CGT. Quand la gauche arrive aux responsabilités, elle est confrontée aux réalités. Chaque progrès qui a été fait, chaque étape franchie, c’est un pas de plus. Pour la droite le modèle social coûte trop cher. Pour nous, l’enjeu est de préserver notre modèle social ; nous, nous voulons des entreprises compétitives qui créent des emplois. Il rappelle les gros dossiers de 2012 que la gauche a trouvé et traité : Doux , PSA, Arcelor/Mittal ! La gauche de la gauche oublie que les salariés savent très bien que leur emploi dépend de la pérennité de l’entreprise.

Hé oh, la gauche se lève à Lille !

S’il y a un message de M. Rocard, c’est qu’on a besoin d’expliquer la complexité des choses Le danger c’est que l’Europe vacille, et nous avons besoin de défendre le modèle social européen et une ambition européenne.

 

Sur l’éducation, la santé, la pénibilité, S. Le Foll rappelle l’ampleur et le sens des réformes qui ont été entreprises ! Et elles sont de gauche, bien de gauche !

 

Après des questions/réponses avec la salle (APA, jeunesse,…), Martine Filleul, 1ère Secrétaire de la Fédération du Nord du PS et Pierre Yana ont plaidé pour le rassemblement et l’unité derrière le Gouvernement. En avant la gauche !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Divers
commenter cet article

commentaires