Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Alfreda a 103 ans : Très Bon Anniversaire !
    Terrible année que cette année 1914, et, chacun l’ignore encore alors, mais les évènements de l’été vont enclencher une mécanique dramatique : 31 juillet assassinat de Jean Jaurès, 1er août ordre de mobilisation générale en France, 3 août l’Allemagne...
  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
  • Le quartier du Touquet aura sa salle de sports à la rentrée !
    Elle sera prête à accueillir les sportifs fin septembre : la salle de sport du Touquet Saint-Gérard, rue de Boulogne, est en voie d’achèvement, et sa conception, boisée et colorée, est novatrice et agréable à l’œil. Sa construction a débuté au mois de...
  • Tourcoing-Beaulieu, ça y est, on ouvre !
    C’est le grand chantier de voirie 2016-2017 : la liaison Tourcoing-Beaulieu, dite Habitat-Travail, s’achève officiellement ce matin dans sa partie située la plus à l’est, c’est-à-dire à Beaulieu. J’ai le plaisir de procéder symboliquement, en compagnie...
  • Centres aérés 2017 : même pas peur !
    Les centres aérés, cela ne se raconte pas, cela se visite ! C’est ce que, comme chaque année, je fais ce matin en compagnie de mes collègues élus, notamment mon Adjointe en charge des activités périscolaires, Sylvie Zaïdi, qui fête ce jour son anniversaire...
  • 14 juillet : besoin de rien, envie de fête !
    Le 14 juillet à Wattrelos, c'est d'abord une belle fête populaire qui a trouvé son espace et son public depuis qu'elle s'est installée au cœur du parc urbain. Bravo à mon Adjointe aux Fêtes, Michèle, et aux services techniques et de police pour l'organisation,...
  • Au Congrès, Emmanuel Macron, en Chef de l'Etat !
    Volontiers lyrique et philosophique, en réunissant le Congrès à Versailles, le Président de la République a rempli son rôle de Chef de l’Etat : donner le cap ! Préciser les principes d’actions, et les méthodes. Il n’est pas le gouvernement du quotidien,...
  • Conseil municipal (2) : Un compte 2016 de belle tenue !
    Conforme au Compte de gestion du Comptable public, le Compte Administratif récapitule l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année 2016 : il est en quelque sorte le « compte d’exploitation » de la ville de l’année écoulée. Et après la soudaine dégradation...
14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 08:19
Fête du 14 Juillet (2) : Aimons-nous vivants... maintenant !

François Valéry était l'artiste "phare" de cette édition du 14 juillet, et, je ne le cache pas, je connais toutes ses chansons. D'évidence, vu les 1500 à 2000 personnes devant le podium, je ne suis pas seul ! En venant l'écouter, on sait que l'on va parler cœur, amour, mais aussi soleil, rythme, musiques. La promesse fut tenue, et avec succés !

 

 

Fête du 14 Juillet (2) : Aimons-nous vivants... maintenant !

D'entrée, le ton est donné, avec "My Way" ("comme d'habitude") où le crooner éveille la sensibilité : qui n'a pas aimé sur cette chanson, ou connu les tiraillements entre l'amour et l'habitude ? Le public s'enflamme ensuite avec "Elle danse Marie", et s'emballe avec "J'aime l'amour avec toi"… Juste avant un titre que je fais volontiers mien " "Putain d'envie de vivre" ("de me battre et de survivre, de tenir") qu'on a "dans le cœur et tout au fond de moi".

 

Evidemment, l'envie du public de chanter en cœur avec François Valéry s'affirme avec "Qu'est-ce qu'on a dansé sur cette chanson" ("Quand tous les souvenirs deviennent mélancolie/Quand le vent du soir parle encore du chagrin/ Et on se souvient" ; "Pourtant on était seuls au monde"…)

 

Pour ma part, flash sur les années 70/80 avec le medley dont tous les titres me sont familiers : "Une chanson d'été" ("sur laquelle je t'ai demandé est-ce que tu m'aimes ? Cette chanson d'été nous pouvons la recommencer cette nuit même") ; puis "La loi d'amour" (qui "frappe en plein cœur", "je t'aime encore mais tu t'en vas") ; ensuite le superbe "Je t'aime, tu as gagné je t'aime" ("j'ai pas compris comment j'avais perdu").

 

Pour "Dream in Blue", des jeunes filles du public au 1er rang assuraient le duo avec l'artiste, en lieu et place de Sophie Marceau. Retour à l'émotion avec "Chanson d'adieu" ("4 heures du matin, je n'arrive pas à m'endormir, je n'arrive pas à oublier", "je pense à toi", "je m'assieds au piano, je caresse les touches, j'ai envie de t'écrire en musique"…). Ensuite, on part "Chez Lola", avant un titre du tout nouvel album : "le Centre du monde c'est elle" ("Ca se voit dans tes yeux/ Que ta vie ne tourne plus à l'endroit").

 

 

Fête du 14 Juillet (2) : Aimons-nous vivants... maintenant !

Nouvel embrasement du public, avec la musique rythmée d'"Emmanuelle" ("Comme un soleil, toujours plus belle/devant mes yeux, la vraie merveille/sensuelle et blonde/aux grands yeux verts, aux jambes longues"). François Valéry descend ensuite de scène pour aller saluer et embrasser son public.

 

Avant d'évoquer, dans ses dernières prestations, les "DJ qui font danser le monde", la reprise de "C'est la même chanson", et cette chanson qu'il m'a dit me dédier, et qui aujourd'hui a pour moi un goût tout particulier : "Aimons-nous vivants… maintenant !" ("Quand on est au bout de soi-même/quand il n'y a plus aucune raison de le cacher/comme une envie de rêver tout haut", "n'attendons pas que la mort nous trouve du talent/Aimons-nous vivants !").

 

Près de deux heures de spectacle d'un artiste disponible pour ses fans, répondant toujours avec le sourire aux photos, autographes et embrassades. Un bien bon souvenir que le passage à Wattrelos de François Valéry !

Fête du 14 Juillet (2) : Aimons-nous vivants... maintenant !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires