Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 13:41

Depuis le début du mandat de François Hollande, les efforts menés année après année sur les dépenses publiques ont conduit à une nette diminution de la dépense de l'Etat (ce qui était la condition pour freiner la croissance exponentielle de la dette de l'Etat léguée par la Présidence Sarkozy). Ainsi, les dépenses totales de l'Etat sont passées de 395,2 M€ en Loi de Finances initiale 2013 à 385,9 Mds€ en LFI 2016, soit une diminution de -9,4 Mds€.

 

Tout en respectant l'objectif d'une diminution du déficit public à -2,7 % du PIB, la dépense de l'Etat augmentera de +2,7 Mds€ en 2017. Le Gouvernement propose de mobiliser des moyens supplémentaires pour 3 secteurs prioritaires :

 

- l'Education, avec +2,9 Mds€ et +11.662 postes, est la grande gagnante des priorités, conformément aux engagements électoraux de François Hollande. S'agissant de l'enseignement scolaire les bourses de lycée seront revalorisées dès la rentrée scolaire 2016, et y sera revalorisée l'indemnité de suivi et d'accompagnement des élèves des enseignants du premier degré. La Jeunesse, en sus, sera soutenue avec la montée en puissance du service civique (en 2017, 400 M€ permettront à 180 000 jeunes de bénéficier du dispositif, soit une hausse de 100 M€ par rapport à 2016).

 

- la Sécurité, avec +1,16 Mds€ (+863 M€ pour l'Intérieur, et +295 M€ pour la Justice), et  +3.846 postes (2100 pour l'Intérieur, pour la police et la gendarmerie, et 1746 pour la Justice).

 

Depuis  début 2015, le Gouvernement a considérablement renforcé les moyens de lutte contre le terrorisme, dès la gestion 2015 et en LFI 2016. Le PLF  pour 2017 intégrera ainsi les crédits nécessaires aux créations nettes de postes. S'y intègrent les créations au titre du plan de lutte antiterrorisme et du pacte de sécurité.

 

Les créations d'emplois à la Justice se  poursuivront en 2017, notamment pour consolider les moyens de lutte contre le terrorisme et renforcer les juridictions et les établissements pénitentiaires.

 

- l'Emploi, avec +1,83 Mds€ (après déjà +2Mds en 2016), où, dans la continuité du plan d'urgence en faveur de l'emploi, les crédits supplémentaires permettront : de prolonger sur 2017 la prime à l'embauche dans les Pme (créée en 2016) ; de renforcer l'effort pour la formation ; de mettre en place 280.000 emplois aidés (dont 35.000 emplois d'avenir pour les jeunes) ; de financer l'entrée de 150.000 nouveaux jeunes dans la garantie jeunes.

 

Pour 2017, ces dépenses prioritaires seront partiellement compensées : par des économies réalisées sur les ministères non prioritaires ; grâce à la baisse de 1,1 Md€ du prélèvement sur recettes pour l'Union européenne ; grâce à la diminution de la charge de la dette (intérêts) de 2 Mds €.

 

Car, ne l'oublions pas, le Gouvernement parvient à financer ces grandes priorités que sont l'Education, la Sécurité, l'Emploi, la Jeunesse et la Défense tout en réduisant (enfin !) le déficit des administrations publiques, passé de -4,8 % du PIB en 2012 à -3,6 % en 2015, et sera à - 2,7 % en 2017.

Partager cet article

Repost 0

commentaires