Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • 14 juillet : besoin de rien, envie de fête !
    Le 14 juillet à Wattrelos, c'est d'abord une belle fête populaire qui a trouvé son espace et son public depuis qu'elle s'est installée au cœur du parc urbain. Bravo à mon Adjointe aux Fêtes, Michèle, et aux services techniques et de police pour l'organisation,...
  • Au Congrès, Emmanuel Macron, en Chef de l'Etat !
    Volontiers lyrique et philosophique, en réunissant le Congrès à Versailles, le Président de la République a rempli son rôle de Chef de l’Etat : donner le cap ! Préciser les principes d’actions, et les méthodes. Il n’est pas le gouvernement du quotidien,...
  • Conseil municipal (2) : Un compte 2016 de belle tenue !
    Conforme au Compte de gestion du Comptable public, le Compte Administratif récapitule l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année 2016 : il est en quelque sorte le « compte d’exploitation » de la ville de l’année écoulée. Et après la soudaine dégradation...
  • Conseil municipal (1) : Hommage à Simone Veil
    Ce vendredi 30 juin, à l’Hôtel de Ville se sont tenus deux Conseils municipaux, le premier étant destiné à la désignation des délégués supplémentaires en vue de l’élection des sénateurs le 24 septembre prochain. J’ai en revanche ouvert le second Conseil,...
  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 07:19

Représentant Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, et présidant à ce titre la délégation parlementaire à l’Assemblée générale des Parlements des pays de la Mer Noire, et aux côtés de mon collègue (LR), Sénateur de la Loire, Bernard Fournier (ph. ci-dessous), je participe en ce milieu de semaine aux deux jours de session plénière de l’Assemblée générale de PABSEC (Parlementary Assembly of Black Sea Economic Cooperation) à Moscou.

 

Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)

Cette rencontre se déroule dans un contexte particulièrement tendu, lié à la fois au terrorisme bien sûr, mais aussi et surtout aux tensions – très fortes – dues à la crise ukrainienne, aux sanctions économiques (récemment prolongées pour six mois supplémentaires) à l’égard de la Russie, et plus globalement d’ailleurs (comme le souligne le récent voyage de Vladimir Poutine auprès du Président chinois) à la résurgence des crispations entre l’Est et l’Ouest.

 

En l’état actuel de nos relations bilatérales, le dialogue politique entre la France et la Russie est limité, à la suite de l’annexion de la Crimée, et depuis la suppression de la Russie du G8.

 

Ce mercredi 29 juin, l’assemblée plénière été ouverte par Sergey Naryshkin, Président de la Douma, l’assemblée nationale russe, qui a lu un message d’accueil de Vladimir Poutine ; je l’ai salué, avec mon collègue, au nom de ses homologues du Parlement français (cf. photo).

Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)

Après avoir rendu hommage aux victimes de l’horrible attentat d’hier à Istanbul, le Président en rappelant son attachement à la PABSEC, a regretté l’absence de deux pays (Ukraine et Géorgie : les organisateurs russes ont laissé, ostensiblement, les fauteuils vides !). On a surtout plaidé avec force pour une « coopération fructueuse ».

 

Sous la présidence de Violeta Ivanov (vice-présidente, cf. photo ci-dessous), après la présentation par leurs responsables des activités de l’Organisation de Coopération économique de la Mer Noire (BSEC), dont cela va être le 25ème anniversaire, et de la Banque de Développement (BSTDB), comme les autres institutions partenaires, j’ai eu à intervenir au nom de l’Assemblée Nationale. Sans complaisance, à partir de la leçon que le « Brexit » donne, j’ai rappelé que toute pause dans l’intégration économique peut être risquée, et qu’il faut dans un contexte difficile, moins que jamais relâcher l’effort.

Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)
Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)

Mon collègue sénateur est, lui, intervenu dans le débat général de l’après-midi, juste après les délégations des dix pays membres présents (Albanie, Arménie, Azerbaïdjan, Bulgarie, Grèce, Moldavie, Roumanie, Russie, Serbie, Turquie).

 

Les débats, comme à l’accoutumée, ont été denses, mais ce qui m’a le plus interpellé, c’est le plaidoyer pour le renforcement des liens économiques, sous l’impulsion russe, avec la Chine. Après la rencontre politique Poutine/Xinping d’avant-hier, il est clair que dans la géopolitique mondiale, un rapprochement s’affirme entre Russie et Chine. Cela n’est pas à négliger, et peut être préoccupant. L’Union Européenne aurait tort de négliger cette évolution qui peut ne pas être sans risques pour l’avenir.

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)

Partager cet article

Repost 0

commentaires