Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 07:19

Représentant Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, et présidant à ce titre la délégation parlementaire à l’Assemblée générale des Parlements des pays de la Mer Noire, et aux côtés de mon collègue (LR), Sénateur de la Loire, Bernard Fournier (ph. ci-dessous), je participe en ce milieu de semaine aux deux jours de session plénière de l’Assemblée générale de PABSEC (Parlementary Assembly of Black Sea Economic Cooperation) à Moscou.

 

Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)

Cette rencontre se déroule dans un contexte particulièrement tendu, lié à la fois au terrorisme bien sûr, mais aussi et surtout aux tensions – très fortes – dues à la crise ukrainienne, aux sanctions économiques (récemment prolongées pour six mois supplémentaires) à l’égard de la Russie, et plus globalement d’ailleurs (comme le souligne le récent voyage de Vladimir Poutine auprès du Président chinois) à la résurgence des crispations entre l’Est et l’Ouest.

 

En l’état actuel de nos relations bilatérales, le dialogue politique entre la France et la Russie est limité, à la suite de l’annexion de la Crimée, et depuis la suppression de la Russie du G8.

 

Ce mercredi 29 juin, l’assemblée plénière été ouverte par Sergey Naryshkin, Président de la Douma, l’assemblée nationale russe, qui a lu un message d’accueil de Vladimir Poutine ; je l’ai salué, avec mon collègue, au nom de ses homologues du Parlement français (cf. photo).

Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)

Après avoir rendu hommage aux victimes de l’horrible attentat d’hier à Istanbul, le Président en rappelant son attachement à la PABSEC, a regretté l’absence de deux pays (Ukraine et Géorgie : les organisateurs russes ont laissé, ostensiblement, les fauteuils vides !). On a surtout plaidé avec force pour une « coopération fructueuse ».

 

Sous la présidence de Violeta Ivanov (vice-présidente, cf. photo ci-dessous), après la présentation par leurs responsables des activités de l’Organisation de Coopération économique de la Mer Noire (BSEC), dont cela va être le 25ème anniversaire, et de la Banque de Développement (BSTDB), comme les autres institutions partenaires, j’ai eu à intervenir au nom de l’Assemblée Nationale. Sans complaisance, à partir de la leçon que le « Brexit » donne, j’ai rappelé que toute pause dans l’intégration économique peut être risquée, et qu’il faut dans un contexte difficile, moins que jamais relâcher l’effort.

Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)
Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)

Mon collègue sénateur est, lui, intervenu dans le débat général de l’après-midi, juste après les délégations des dix pays membres présents (Albanie, Arménie, Azerbaïdjan, Bulgarie, Grèce, Moldavie, Roumanie, Russie, Serbie, Turquie).

 

Les débats, comme à l’accoutumée, ont été denses, mais ce qui m’a le plus interpellé, c’est le plaidoyer pour le renforcement des liens économiques, sous l’impulsion russe, avec la Chine. Après la rencontre politique Poutine/Xinping d’avant-hier, il est clair que dans la géopolitique mondiale, un rapprochement s’affirme entre Russie et Chine. Cela n’est pas à négliger, et peut être préoccupant. L’Union Européenne aurait tort de négliger cette évolution qui peut ne pas être sans risques pour l’avenir.

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

Pour la France et l'Europe, à Moscou (PABSEC)

Partager cet article

Repost0

commentaires