Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 14:15
Mon ami Jean-Claude VANBELLE n’est plus !

Terrible nouvelle de ce dimanche après midi : mon ami Jean-Claude s’en est allé !

 

Cela me peine profondément. Cette annonce me frappe alors que, coïncidence cruelle, il s’en va le jour même où, il y a un an, j’étais moi-même frappé par un terrible accident. Et je me souviens avec émotion, que cet été 2015 où je luttais pour la vie et contre la mort, il fut si prévenant, si réconfortant, un si remarquable soutien amical, attentionné et fidèle auprès de moi comme auprès de mes proches.

 

Je suis triste, infiniment triste ! Comme maire, car Wattrelos perd avec Jean-Claude, un allié fidèle. Il a toujours été à mes côtés pour les dossiers essentiels de nos villes : économie, emploi, santé et hôpital furent de nos combats communs. Pour travailler ensemble pour nos demandeurs d’emploi, pour la formation avec l’OMEP, pour nos jeunes avec la Mission Locale, pour créer des forums emplois, il était là ! Pour manifester et sauver les urgences, se battre pour l’hôpital de Wattrelos, il était encore là ! Il se réjouissait de la rénovation de Saphir et de sa prochaine inauguration.

 

Nous avions souvent dossiers liés, nous avions destins liés et nous le savions tous deux. L’intérêt de nos populations commandait que nous travaillons ensemble : nous l’avons fait en confiance, en parfaite transparence, en unité, en amitié. Dans la lignée de Lucien Demonchaux, dont la disparition encore récente l’avait beaucoup peiné, Jean-Claude Vanbelle s’inscrit dorénavant au Panthéon des grands maires de Leers.

 

Ses réparties parfois brutales et son ton volontiers bourru cachaient un grand cœur. Il était passionné par sa ville, qu’il avait au plus profond de lui-même : c’est aussi ce que nous avions en commun. Il y a quelques semaines à peine, il me disait qu’il avait encore tant d’idées pour Leers, qu’il espérait tant pour cette ville qu’il su tant chérir. En conscience, il se désolait que le destin ne lui laisse pas le temps de réaliser ce qu’il aurait voulu encore faire !

 

Il savait son départ proche, et il a fait face à la maladie avec un très grand courage, fort de l’amour de sa famille et de l’amour de sa ville.

 

Comme homme, je perds un ami, dont la sincérité et la droiture comme le courage méritent le respect que l’on doit aux hommes parmi les plus dévoués et humanistes qui soient. Depuis mon accident, nous nous embrassions, mais jamais jamais je n’oublierai ni nos regards si complices face au destin, ni notre dernière poignée de mains, chez lui il y a quelques semaines à peine !

 

C’était un chêne, un homme solide. C’était une voix. Elle va nous manquer dans notre agglomération.

 

A sa femme Nicole, à sa fille, à tous ses proches, à ses colistiers, et aux Leersois, je veux dire mon affection et les assurer de mes condoléances compatissantes et de celles de tous les élus et habitants de Wattrelos.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires