Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 12:27
Le 1er tour de la Présidentielle sera la primaire du camp républicain !

Après le vote de la loi Sapin II, je suis au Ministère des Relations avec le Parlement, aux côtés de Jean-Marie Le Guen, qui présente le livre qu’il publie à la Fondation Jean Jaurès, « La Gauche qui vient ».

 

Le livre est un texte d’analyses et d’orientations politiques, un manifeste pour la gauche, et qui donne à voir des perspectives au-delà des convulsions actuelles. J M Le Guen pense qu’on est dans une période de décomposition politique. Les analyses, les mots d’ordre traditionnels sont bouleversés. Voilà pourquoi il faut donner à voir ce que peut être la gauche demain.

 

Le monde actuel est « la fin de l’innocence ». Sur notre continent, on avait oublié la guerre, on avait une vue binaire de l’économie, mais ce qui se passe à l’Est et au Sud ne peut que nous réinterroger, de même que le Brexit, les migrants, la révolution numérique, génétique… Des pays en voie de développement sont émergents ; on attend de la révolution numérique des bouleversements : l’inquiétude domine par rapport à l’optimisme.

 

J M Le Guen propose « un nouvel agenda pour la gauche ». Dans les années 70, la Gauche s’est refondée à travers le Congrès d’Epinay. Il nous faut reformuler nos idées, clarifier nos priorités, établir une nouvelle stratégie politique.

 

La priorité pour la Gauche est de promouvoir l’idée de République : le modèle républicain est attaqué par l’extrême droite (logique de xénophobie, de racisme, de mise au rebus de certains de nos concitoyens) voire par un bloc réactionnaire qui dépasse le FN lui-même ! Autour de ces valeurs républicaines, il y a 3 piliers : laïcité, sécurité ; renaissance de notre modèle économique (pour retrouver notre souveraineté et sauver notre modèle social), l’égalité des chances (les visions conservatrices des politiques publiques ont une responsabilité !).

 

Existent dans notre pays des tendances au communautarisme, une idéologie d’enfermement, réactionnaires, principalement autour du salafisme, avec des risques pour ceux qui subissent cette pression communautaire, et des peurs qui nourrissent le bloc réactionnaire.

 

S’agissant de la nouvelle donne politique, c’est celle du « camp républicain », ce qui impose une clarification à Gauche ! Il y a une Gauche qui est sensible au communautarisme, et une Gauche qui a toujours privilégié l’affrontement social, un communisme culturel qui se traduit par de la haine sociale, sentiment qui n’est pas à la hauteur démocratique de ce début du XXIème siècle.

 

La Gauche n’a pas le monopole du « républicanisme » ; elle devra se dépasser pour construire cette « maison commune » qui doit être le « camp républicain ». On peut penser que la tripolarité actuelle évoluera.

 

S’agissant des élections de 2017, il est sûr qu’elles ne ressembleront en rien aux précédentes. Ainsi, les élections législatives ne seront pas la projection pure et simple de l’élection présidentielle. Pour la Présidentielle, il est vraisemblable que l’extrême droite sera qualifiée au 2nd tour. L’autre candidat devra se qualifier au 1er tour mais aussi anticiper le 2nd tour, et  doit être en situation de tendre la main. L’alchimie va être beaucoup plus subtile, car une partie des électeurs de son propre camp va penser au 2nd tour dès le 1er tour !

 

Notre pays a plus que jamais besoin de la Gauche, de la Gauche républicaine, car la Gauche est sans doute mieux que d’autre pour assumer la gestion du pays au milieu de ses convulsions.

Le 1er tour de la Présidentielle sera la primaire du camp républicain !

Partager cet article

Repost 0

commentaires