Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
  • Le quartier du Touquet aura sa salle de sports à la rentrée !
    Elle sera prête à accueillir les sportifs fin septembre : la salle de sport du Touquet Saint-Gérard, rue de Boulogne, est en voie d’achèvement, et sa conception, boisée et colorée, est novatrice et agréable à l’œil. Sa construction a débuté au mois de...
  • Tourcoing-Beaulieu, ça y est, on ouvre !
    C’est le grand chantier de voirie 2016-2017 : la liaison Tourcoing-Beaulieu, dite Habitat-Travail, s’achève officiellement ce matin dans sa partie située la plus à l’est, c’est-à-dire à Beaulieu. J’ai le plaisir de procéder symboliquement, en compagnie...
  • Centres aérés 2017 : même pas peur !
    Les centres aérés, cela ne se raconte pas, cela se visite ! C’est ce que, comme chaque année, je fais ce matin en compagnie de mes collègues élus, notamment mon Adjointe en charge des activités périscolaires, Sylvie Zaïdi, qui fête ce jour son anniversaire...
  • 14 juillet : besoin de rien, envie de fête !
    Le 14 juillet à Wattrelos, c'est d'abord une belle fête populaire qui a trouvé son espace et son public depuis qu'elle s'est installée au cœur du parc urbain. Bravo à mon Adjointe aux Fêtes, Michèle, et aux services techniques et de police pour l'organisation,...
  • Au Congrès, Emmanuel Macron, en Chef de l'Etat !
    Volontiers lyrique et philosophique, en réunissant le Congrès à Versailles, le Président de la République a rempli son rôle de Chef de l’Etat : donner le cap ! Préciser les principes d’actions, et les méthodes. Il n’est pas le gouvernement du quotidien,...
  • Conseil municipal (2) : Un compte 2016 de belle tenue !
    Conforme au Compte de gestion du Comptable public, le Compte Administratif récapitule l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année 2016 : il est en quelque sorte le « compte d’exploitation » de la ville de l’année écoulée. Et après la soudaine dégradation...
  • Conseil municipal (1) : Hommage à Simone Veil
    Ce vendredi 30 juin, à l’Hôtel de Ville se sont tenus deux Conseils municipaux, le premier étant destiné à la désignation des délégués supplémentaires en vue de l’élection des sénateurs le 24 septembre prochain. J’ai en revanche ouvert le second Conseil,...
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 08:51

Ah les réseaux sociaux, que de dégâts ils peuvent commettre ! Mon regard fut attiré (et je suis certain que je n’ai pas été le seul, malheureusement, si j’en juge par ceux qui – souvent de bonne foi – ont « partagé » sur leur facebook l’information alarmiste en question !) par un article au titre « alléchant » et « vendeur » du Figaro du 5 avril, sur « Ce que vont perdre les futurs retraités », et annonce 18 % de baisse !!!

 

Sauf que c’est une caricature, un titre pour faire peur ; ce n’est qu’une manipulation ! Ce n’est pas la vérité en effet.

 

De quoi s’agit-il ? Le Conseil d’Orientation des Retraites a calculé l’impact pour les retraités de l’accord patronat/syndicat d’octobre 2015 pour renflouer les caisses des régimes de retraites complémentaires Agirc-Arrco. Rappelons que ces retraites complémentaires représentent environ 1/3 de la pension complète pour un non-cadre, et plus de la moitié pour un cadre.

 

En octobre 2015, les partenaires sociaux ont dû signer un accord pour garantir l’équilibre de l’Agirc et de l’Arrco, car à défaut l’Agirc aurait été en déficit en 2018, et l’Arrco en 2023/24. Sans l’accord signé, il est clair que les régimes de retraite auraient dû diminuer la valeur nominale des pensions à due concurrence, et donc provoquer une baisse brutale des retraites.

 

L’objectif est de réaliser 6,1 Mds € d’économies à l’horizon 2020. Les partenaires sociaux ont adopté un certain nombre de mesures techniques, visant en particulier à encourager les salariés à travailler plus longtemps. Et donc il n’est pas vrai de dire que les retraites vont baisser nécessairement de 18 %, car le salarié peut ne pas connaître ce niveau de baisse.

 

En effet, qu’est-ce qui a été signé ? L’idée qu’à partir de 2019, une personne remplissant les conditions pour toucher sa retraite de base à taux plein (donc âgée de 62 ans, et ayant cotisé 41,5 ans, pour celle née en 1957) aura le choix : soit de cesser sa carrière (et sa pension complémentaire sera en effet diminuée de 10 % pendant 3 ans !) ; soit de rester au travail jusqu’à 63 ans, auquel cas la décote (dénommée « coefficient de solidarité ») ne s’appliquera pas. Et si cette personnes reste en activité au-delà de 63 ans, sa retraite complémentaire aura au contraire un coup de pouce !

 

La baisse « fictive » donc affichée, reprise dans l’article et qui serait le calcul du COR de
14 % pour un cadre et de 18 % pour un non-cadre, n’est en rien la réalité de ce que sera l’évolution réelle des pensions des retraités (comme je l’ai lu sur certains blogs ou facebook !).

 

Car il faut rappeler 3 réalités :

> la baisse ne s’applique pas pour le salarié qui prolonge sa carrière 1 an de plus ;

> la diminution ne concerne pas toute la pension de retraite, mais la seule partie complémentaire ;

> ce nouveau mode de calcul de la pension complémentaire ne s’applique qu’à celles et ceux qui vont partir en retraite à partir de 2019… mais ne concerne pas ceux qui sont déjà retraités (contrairement à ce que des réseaux sociaux ou sites proches de la droite, de l’extrême-droite ou de l’extrême gauche ont affirmé et essayent de faire croire) !

 

La vérité, toute la vérité, il fallait la préciser, c’est fait !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert
commenter cet article

commentaires