Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 08:51

Ah les réseaux sociaux, que de dégâts ils peuvent commettre ! Mon regard fut attiré (et je suis certain que je n’ai pas été le seul, malheureusement, si j’en juge par ceux qui – souvent de bonne foi – ont « partagé » sur leur facebook l’information alarmiste en question !) par un article au titre « alléchant » et « vendeur » du Figaro du 5 avril, sur « Ce que vont perdre les futurs retraités », et annonce 18 % de baisse !!!

 

Sauf que c’est une caricature, un titre pour faire peur ; ce n’est qu’une manipulation ! Ce n’est pas la vérité en effet.

 

De quoi s’agit-il ? Le Conseil d’Orientation des Retraites a calculé l’impact pour les retraités de l’accord patronat/syndicat d’octobre 2015 pour renflouer les caisses des régimes de retraites complémentaires Agirc-Arrco. Rappelons que ces retraites complémentaires représentent environ 1/3 de la pension complète pour un non-cadre, et plus de la moitié pour un cadre.

 

En octobre 2015, les partenaires sociaux ont dû signer un accord pour garantir l’équilibre de l’Agirc et de l’Arrco, car à défaut l’Agirc aurait été en déficit en 2018, et l’Arrco en 2023/24. Sans l’accord signé, il est clair que les régimes de retraite auraient dû diminuer la valeur nominale des pensions à due concurrence, et donc provoquer une baisse brutale des retraites.

 

L’objectif est de réaliser 6,1 Mds € d’économies à l’horizon 2020. Les partenaires sociaux ont adopté un certain nombre de mesures techniques, visant en particulier à encourager les salariés à travailler plus longtemps. Et donc il n’est pas vrai de dire que les retraites vont baisser nécessairement de 18 %, car le salarié peut ne pas connaître ce niveau de baisse.

 

En effet, qu’est-ce qui a été signé ? L’idée qu’à partir de 2019, une personne remplissant les conditions pour toucher sa retraite de base à taux plein (donc âgée de 62 ans, et ayant cotisé 41,5 ans, pour celle née en 1957) aura le choix : soit de cesser sa carrière (et sa pension complémentaire sera en effet diminuée de 10 % pendant 3 ans !) ; soit de rester au travail jusqu’à 63 ans, auquel cas la décote (dénommée « coefficient de solidarité ») ne s’appliquera pas. Et si cette personnes reste en activité au-delà de 63 ans, sa retraite complémentaire aura au contraire un coup de pouce !

 

La baisse « fictive » donc affichée, reprise dans l’article et qui serait le calcul du COR de
14 % pour un cadre et de 18 % pour un non-cadre, n’est en rien la réalité de ce que sera l’évolution réelle des pensions des retraités (comme je l’ai lu sur certains blogs ou facebook !).

 

Car il faut rappeler 3 réalités :

> la baisse ne s’applique pas pour le salarié qui prolonge sa carrière 1 an de plus ;

> la diminution ne concerne pas toute la pension de retraite, mais la seule partie complémentaire ;

> ce nouveau mode de calcul de la pension complémentaire ne s’applique qu’à celles et ceux qui vont partir en retraite à partir de 2019… mais ne concerne pas ceux qui sont déjà retraités (contrairement à ce que des réseaux sociaux ou sites proches de la droite, de l’extrême-droite ou de l’extrême gauche ont affirmé et essayent de faire croire) !

 

La vérité, toute la vérité, il fallait la préciser, c’est fait !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert
commenter cet article

commentaires