Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 09:30
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

C’est en effet, malheureusement sous la pluie que les 18 couples jubilaires sont arrivés successivement ce matin à l’Hôtel de ville. Les musiciens de l’Union Musicale avaient été installés dans l’entrée, et, exceptionnellement, c’est en haut des marches que j’ai accueilli chacun d’entre eux, avant qu’ils ne rejoignent, entourés par la haie de mes adjointes et adjoints, l’escalier d’honneur, puis la salle des mariages.

Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

2 ménages fêtent en effet leurs noces de saphir (65 ans de mariage), 1 couple ses noces de diamant (60 ans) et 15 couples leurs noces d’or (50 ans). Ensemble, ils représentent 940 années de vie commune.

Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

Après qu’une chanteuse leur ait interprété « Les Vieux Mariés » de Michel Sardou  et surtout, magnifiquement « l’Hymne à l’Amour » d’Edith Piaf, c’est par une référence à Juliette Drouet (qui écrivit près de 20 000 lettres d’amour à Victor Hugo) que j’ai commencé mon discours : « t’aimer, t’aimer, t’aimer, voilà ma seule et unique destination, Toutes mes forces, et toute ma volonté tendent à t’aimer uniquement ».

 

C’est, avec respect et admiration, sur la toile de fond de cet amour-passion, que j’ai ensuite entrepris de parler de l’amour qui a unit tous ces ménages, un amour qui est leur histoire !

Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

Pour chacun, et pour 1951, 1956 et 1966, j’ai rappelé le contexte mondial, français et wattrelosien, mais aussi les films et surtout les chansons-phares de l’année, et qui sont autant de souvenirs personnels inscrits dans les mémoires et les cœurs des jeunes époux de l’époque.

 

En 1951, Wattrelos connait beaucoup de chantiers, et ouvre classes et écoles. Et si les Sœurs Etienne font une description peu stimulante d’ « Avoir un homme sous son toit », nos jeunes amoureux écoutent plutôt Mouloudji, et avec Jacqueline François ont « la joie de vivre d’aimer et d’être aimé ».

 

En 1956, année très tendue dans le monde, et très froide en France, si « Dieu créa la femme », Jean et Jeannine n’ont qu’un mot d’ordre  « I want you, I need you, I love you ! » Et si avec Charles Aznavour « On ne sait jamais comment l’amour vient aux amants », eux s’épousent !

 

Enfin en 1966, légèreté et romantisme, font passer des « Sucettes » aux « Elucubrations » sur « la plage aux romantiques », mais « la terre promise », c’est bien lui, c’est bien elle ! Et la toute jeune Mireille Mathieu dans son « Credo » dessine l’avenir :

« Oui je crois qu’on peut bâtir un monde avec ces mots d’amour/ Que nous ferons ce monde à nous deux chaque jour/ Qu’il nous faudra mêler nos larmes et nos joies/ Mais je crois que j’aimerai la vie si je vis avec toi ».

 

Bravo, trois fois bravo à nos mariés de 1951, 1956 et 1966 !

 

Continuez à vivre longtemps ensemble, et à vous aimer !

 

Pour lire mon discours, cliquer ici.

 

Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Goubelle Laurette 19/04/2016 01:23

Merci encore du bon accueil et surtout bravo pour votre formidable discours!!! Laurette (La chanteuse du jour!). Et si toutefois vous voulez m'inviter pour une de vos manifestations, ce serai avec plaisir!
www.laurettegoubelle.com