Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 09:30
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

C’est en effet, malheureusement sous la pluie que les 18 couples jubilaires sont arrivés successivement ce matin à l’Hôtel de ville. Les musiciens de l’Union Musicale avaient été installés dans l’entrée, et, exceptionnellement, c’est en haut des marches que j’ai accueilli chacun d’entre eux, avant qu’ils ne rejoignent, entourés par la haie de mes adjointes et adjoints, l’escalier d’honneur, puis la salle des mariages.

Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

2 ménages fêtent en effet leurs noces de saphir (65 ans de mariage), 1 couple ses noces de diamant (60 ans) et 15 couples leurs noces d’or (50 ans). Ensemble, ils représentent 940 années de vie commune.

Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !
Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

Après qu’une chanteuse leur ait interprété « Les Vieux Mariés » de Michel Sardou  et surtout, magnifiquement « l’Hymne à l’Amour » d’Edith Piaf, c’est par une référence à Juliette Drouet (qui écrivit près de 20 000 lettres d’amour à Victor Hugo) que j’ai commencé mon discours : « t’aimer, t’aimer, t’aimer, voilà ma seule et unique destination, Toutes mes forces, et toute ma volonté tendent à t’aimer uniquement ».

 

C’est, avec respect et admiration, sur la toile de fond de cet amour-passion, que j’ai ensuite entrepris de parler de l’amour qui a unit tous ces ménages, un amour qui est leur histoire !

Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

Pour chacun, et pour 1951, 1956 et 1966, j’ai rappelé le contexte mondial, français et wattrelosien, mais aussi les films et surtout les chansons-phares de l’année, et qui sont autant de souvenirs personnels inscrits dans les mémoires et les cœurs des jeunes époux de l’époque.

 

En 1951, Wattrelos connait beaucoup de chantiers, et ouvre classes et écoles. Et si les Sœurs Etienne font une description peu stimulante d’ « Avoir un homme sous son toit », nos jeunes amoureux écoutent plutôt Mouloudji, et avec Jacqueline François ont « la joie de vivre d’aimer et d’être aimé ».

 

En 1956, année très tendue dans le monde, et très froide en France, si « Dieu créa la femme », Jean et Jeannine n’ont qu’un mot d’ordre  « I want you, I need you, I love you ! » Et si avec Charles Aznavour « On ne sait jamais comment l’amour vient aux amants », eux s’épousent !

 

Enfin en 1966, légèreté et romantisme, font passer des « Sucettes » aux « Elucubrations » sur « la plage aux romantiques », mais « la terre promise », c’est bien lui, c’est bien elle ! Et la toute jeune Mireille Mathieu dans son « Credo » dessine l’avenir :

« Oui je crois qu’on peut bâtir un monde avec ces mots d’amour/ Que nous ferons ce monde à nous deux chaque jour/ Qu’il nous faudra mêler nos larmes et nos joies/ Mais je crois que j’aimerai la vie si je vis avec toi ».

 

Bravo, trois fois bravo à nos mariés de 1951, 1956 et 1966 !

 

Continuez à vivre longtemps ensemble, et à vous aimer !

 

Pour lire mon discours, cliquer ici.

 

Jubilaires pluvieux, mais jubilaires heureux !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires

Goubelle Laurette 19/04/2016 01:23

Merci encore du bon accueil et surtout bravo pour votre formidable discours!!! Laurette (La chanteuse du jour!). Et si toutefois vous voulez m'inviter pour une de vos manifestations, ce serai avec plaisir!
www.laurettegoubelle.com