Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 10:57
Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Lorsqu’il s’installe à la tribune dans cette salle Roger Salengro (inaugurée par Pierre Mauroy en 1977), Manuel Valls fait d’entrée référence à Pierre, « un homme d’héritage et de modernité », et affirme sa « responsabilité de Premier ministre » : « tirer la France vers le haut », et pour cela « la gauche a plus que jamais un rôle déterminant à jouer ».

 

« Etre de gauche », c’est : « savoir faire des choix difficiles », « seul moyen pour ne pas trahir nos convictions » ; « ne rien céder sur l’essentiel » ; « agir pour la solidarité » ; « vouloir des citoyens libres de leurs choix ». La sécurité et l’emploi étaient les deux axes forts de l’intervention de Manuel Valls.

 

> « Etre de gauche, c’est tout faire pour la sécurité des Français ». Le Premier ministre a rappelé « l’attente d’autorité », et les 10 300 postes de policiers et de gendarmes créés en 5 ans. Et raille la droite qui dit « vouloir un Etat fort », mais qui propose « de supprimer 300 000 agents publics » !

 

Insistant sur le combat qu’il mène avec le Président, il a égrené les chiffres des jeunes radicalisés hors et dans le territoire, et affirmé que « jamais un Gouvernement n’a autant fait pour protéger les Français ».

 

> « Etre de gauche, c’est tout faire pour l’emploi ». Rappelant la remise en marche de l’économie, la réduction du coût du travail, le réarmement de l’industrie, le plan Juncker en Europe, le soutien à l’investissement, la baisse de l’impôt sur le revenu, le Premier ministre a souligné les premiers résultats : la croissance s’accélère, les investissements s’accélèrent, les exportations progressent. Bien sûr, il n’y a pas matière à « autosatisfaction », car « beaucoup de Français ne le perçoivent pas encore dans leur quotidien ».

 

Mais il « met en garde contre cette tentation mortelle de tirer contre son propre camp ! », car la « situation est bien trop grave », « les populismes rôdent ».

 

Le Premier ministre reprend le thème que j’ai moi- même évoqué dans mon intervention : « nous diviser, fracturer la gauche, c’est ouvrir un boulevard à l’extrême-droite » : « à chacun d’en être bien conscient » !

 

Manuel Valls a ensuite expliqué la réforme du  Code du Travail (« une grande réforme dont notre pays a besoin ») et pourquoi elle se fait maintenant.

 

Mais il aura aussi et surtout dit ce qu’il a sur le cœur : contrairement à certains à gauche qui ont « la tentation de se réfugier dans le confort de l’opposition », lui qui a la tâche de « conduire le Gouvernement de la France », ce qu’il veut c’est « que la gauche réussisse ».

 

« Ensemble, nous devons faire réussir la gauche. Pour faire réussir la France ».

Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Après que la salle se fut levée pour entonner la Marseillaise (ph. ci-dessus), c’est une serviette rouge à la main  qu’en chœur, toutes et tous, nous avons pu chanter « le chiffon rouge », et pour « bouger », ça a bougé… Une bien belle fête de la Rose 2016 à Wattrelos, assurément !

Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !
Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Pour lire le discours de Manuel Valls, cliquer ici.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires