Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Ecole sur 4 jours : Wattrelos y est favorable, dès septembre 2017 !
    Le nouveau Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer l’a affirmé : un décret sera publié très prochainement afin de permettre aux communes de se prononcer sur l’organisation de la semaine d’école sur leur territoire. A Wattrelos, la réponse...
  • Elections : C. Osson en tête, à Wattrelos et à Roubaix !
    Longue journée que ce dimanche électoral. Longue parce que, ça y est, ce 1er tour amorce concrètement le processus de ma succession comme Député de la 8e circonscription : dans dix jours, après cette vie intense le jour, la nuit, ces week-ends inexistants,...
  • Un député c'est un acteur local !
    Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent que la fonction d’un député n’est que de faire des lois : c’est loin d’être uniquement le cas ! Le député a aussi un rôle local, c’est un acteur de territoire important. C’est même à mes yeux sa...
  • Législative : amis et camarades, soyons tous responsables !
    Je n’ignore pas, bien sûr, les aigreurs et les amertumes qui suivent les décisions qui tranchent un processus de désignation d’un candidat aux élections. Faire un choix, c’est nécessairement faire des mécontents, dont certains peuvent avoir, légitimement...
  • Je choisis Wattrelos !
    En 2012, on s’en souvient peut-être, c’est le 10 mai que j’avais annoncé ma candidature aux élections législatives. La loi sur le cumul des mandats interdit à partir de 2017 le cumul d’un mandat parlementaire, député ou sénateur, et d’un exécutif municipal,...
  • Victoire 39-45 : soyons donc européens, en frères !
    Au lendemain du 2ème tour d’une élection présidentielle où l’extrême-droite aura été présente, la commémoration de la victoire sur l’Allemagne nazie en 1945 ne peut que se tenir avec gravité, en sus de la solennité et du respect de la cérémonie. Au cimetière...
  • Présidentielle (3) : faire réussir le Président pour faire réussir la France !
    J’entends déjà ce dimanche soir des états d’âme, des atermoiements. Pour certains à gauche, des menaces même : Emmanuel Macron est à peine élu que certains lancent la charge pour le combattre ! Savent-ils ce qu’est la démocratie ? L’élection – surtout...
  • Présidentielle (2) : ouf, Le Pen battue, mais le vote FN est trop lourd !
    Oui, ce dimanche soir, c’est à la salle Salengro, et dès les premiers sondages connus, une satisfaction en même temps qu’un soulagement : Marine Le Pen est battue. Elle ne dépasse pas les 40 % redoutés au niveau national : elle se tient à un peu plus...
  • Présidentielle (1) : Emmanuel Macron, élu, une énergie convaincante et enthousiasmante !
    C’est fait ! Ce dimanche soir à la salle Salengro, cela faisait plusieurs heures qu’avec les informations via les réseaux sociaux des votes aux Etats-Unis, dans les Dom-Tom, ou des résultats des sondages « sortie des urnes », la peur d’un scrutin serré...
  • Les factures délirantes de Le Pen seront pour les Français !
    Beaucoup, je l’espère, qui auront regardé le débat du 2ème tour, auront compris que Marine Le Pen ment aux Français, que son programme n’est qu’approximatif, non finançable et dangereux par ses insuffisances. Qui n’a pas compris que sur une promesse telle...
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 10:57
Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Lorsqu’il s’installe à la tribune dans cette salle Roger Salengro (inaugurée par Pierre Mauroy en 1977), Manuel Valls fait d’entrée référence à Pierre, « un homme d’héritage et de modernité », et affirme sa « responsabilité de Premier ministre » : « tirer la France vers le haut », et pour cela « la gauche a plus que jamais un rôle déterminant à jouer ».

 

« Etre de gauche », c’est : « savoir faire des choix difficiles », « seul moyen pour ne pas trahir nos convictions » ; « ne rien céder sur l’essentiel » ; « agir pour la solidarité » ; « vouloir des citoyens libres de leurs choix ». La sécurité et l’emploi étaient les deux axes forts de l’intervention de Manuel Valls.

 

> « Etre de gauche, c’est tout faire pour la sécurité des Français ». Le Premier ministre a rappelé « l’attente d’autorité », et les 10 300 postes de policiers et de gendarmes créés en 5 ans. Et raille la droite qui dit « vouloir un Etat fort », mais qui propose « de supprimer 300 000 agents publics » !

 

Insistant sur le combat qu’il mène avec le Président, il a égrené les chiffres des jeunes radicalisés hors et dans le territoire, et affirmé que « jamais un Gouvernement n’a autant fait pour protéger les Français ».

 

> « Etre de gauche, c’est tout faire pour l’emploi ». Rappelant la remise en marche de l’économie, la réduction du coût du travail, le réarmement de l’industrie, le plan Juncker en Europe, le soutien à l’investissement, la baisse de l’impôt sur le revenu, le Premier ministre a souligné les premiers résultats : la croissance s’accélère, les investissements s’accélèrent, les exportations progressent. Bien sûr, il n’y a pas matière à « autosatisfaction », car « beaucoup de Français ne le perçoivent pas encore dans leur quotidien ».

 

Mais il « met en garde contre cette tentation mortelle de tirer contre son propre camp ! », car la « situation est bien trop grave », « les populismes rôdent ».

 

Le Premier ministre reprend le thème que j’ai moi- même évoqué dans mon intervention : « nous diviser, fracturer la gauche, c’est ouvrir un boulevard à l’extrême-droite » : « à chacun d’en être bien conscient » !

 

Manuel Valls a ensuite expliqué la réforme du  Code du Travail (« une grande réforme dont notre pays a besoin ») et pourquoi elle se fait maintenant.

 

Mais il aura aussi et surtout dit ce qu’il a sur le cœur : contrairement à certains à gauche qui ont « la tentation de se réfugier dans le confort de l’opposition », lui qui a la tâche de « conduire le Gouvernement de la France », ce qu’il veut c’est « que la gauche réussisse ».

 

« Ensemble, nous devons faire réussir la gauche. Pour faire réussir la France ».

Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Après que la salle se fut levée pour entonner la Marseillaise (ph. ci-dessus), c’est une serviette rouge à la main  qu’en chœur, toutes et tous, nous avons pu chanter « le chiffon rouge », et pour « bouger », ça a bougé… Une bien belle fête de la Rose 2016 à Wattrelos, assurément !

Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !
Fête de la Rose (2) : Manuel Valls veut "faire réussir la gauche" !

Pour lire le discours de Manuel Valls, cliquer ici.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires