Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 10:12

 

C’est de la population de Wattrelos dont je parle ! Il y a quelque temps, la presse locale s’était faite l’écho de la publication par l’INSEE du chiffre de la population que l’Institut estime être celui de Wattrelos.

 

Et je ne suis pas plus d’accord avec le chiffre indiqué pour cette année que les années précédentes. Quel est-il ? D’après l’INSEE, la population de Wattrelos qui était de 42 984 habitants en 1999, et de 41 829 habitants en 2008, serait de 41 522 habitants en 2015. En termes clairs, nous aurions perdu – 300 habitants entre 2008 et 2015 !

 

Sincèrement, je pense que ce n’est pas la vérité, et que ce n’est pas possible ! Pourquoi ? Aurai-je une boule de cristal pour contester l’INSEE ?  Non, bien sûr, et je ne me prétends pas plus docte que les statisticiens de l’INSEE, mais par-delà leur qualité personnelle, je crois fondamentalement que la méthode (qui n’est plus celle d’un recensement exhaustif comme avant, mais celle d’un sondage sur une partie de la ville extrapolé ensuite à toute la ville !) n’est pas efficiente.

 

En effet, comme maire, je dispose d’autres sources statistiques sur la population wattrelosienne, et rien, que ce soit des données fiscales sur les logements, les locaux commerciaux, les chiffres de l’éducation nationale ou des organismes sociaux, ne donne à penser que la population ait décru. D’autant moins que ces dernières années, il n’y a pas eu de démolitions majeures, que je n’ai pas noté une augmentation du nombre de vacances de logements, et qu’au contraire on a construit des logements supplémentaires : 1000 logements (nets de démolitions) ces dix dernières années !

 

Deux séries de données viennent contredire l’INSEE :

 

1) L’évolution démographique de la population, telle qu’évaluée par les chiffres de l’Etat civil, tout d’abord. Qu’est-ce qui fait évoluer une population ? L’écart entre les naissances et les décès ! C’est l’excédent démographique. Or à Wattrelos, il est significatif.

 

Ainsi, chaque année la population se renforce de l’écart entre ceux qui naissent et ceux qui décèdent. Par exemple en 2010, Wattrelos 630 naissances et 390 décès : cela représente, a priori, 240 wattrelosiens de plus. Idem, en 2015, il y a eu 523 naissances et 369 décès, donc un écart de 154 personnes. Depuis 2008, cet écart peut varier, mais reste compris entre 150 et 250 personnes ;

 

Précisément, entre 2008 et 2015, il y a eu à Wattrelos un excédent démographique de + 1477 personnes ! Entre ces 2 dates, il y a eu 1500 naissances de plus que de décès !!! Comment croire que sur le même temps, comme le dit l’INSEE, notre population aurait diminué de 300 personnes.

 

Où seraient donc passées 1 800 personnes ? Cet « exode massif » n’est simplement pas possible !

 

2) Autre donnée fournie par l’Etat (comme l’état civil !) : le nombre des enfants scolarisés ! Là aussi les chiffres ne font apparaître aucune diminution ! Ainsi, le nombre des enfants scolarisés dans les écoles primaires de la ville (maternelles + élémentaires, privées + publiques), étaient de 5091 enfants en 2004 et de 5109 enfants en 2014 !

 

Il y a donc, en 10 ans, le même nombre d’enfants dans les écoles de la ville !!! Où est la diminution de la population qu’indique l’INSEE ? Moi je ne la vois pas.

 

Certes, me direz-vous, mais quelle importance cela a-t-il ? C’est que le chiffre de la population de l’INSEE sert à l’Etat pour calculer la dotation forfaitaire (qui est la principale ressource de la ville : 25 % de nos recettes) que l’Etat verse à la commune. S’il y a moins d’habitants, l’Etat verse moins, et la ville a moins d’argent !

 

Voilà pourquoi je râle. Et je persiste, comme Galilée à qui l’on disait qu’il n’était pas possible que la Terre tournait autour du soleil, et qui disait « Et pourtant elle tourne »…

 

D’après mes calculs, les données que me donnent les propres services de l’Etat, je suis convaincu que le chiffre de l’INSEE n’est pas l’état réel de la population de Wattrelos. Tout le prouve, la population de Wattrelos  « et pourtant, elle ne diminue pas ! »… voire, je suis plutôt enclin à penser qu’elle ré-augmente…

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires