Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Lire, avec Luc Veroone, l'histoire de la Vieille place et de Pierre Catteau
    Arrivé à 18 mois à Wattrelos en 1955, (lorsque ses parents, roncquois d’origine, reprennent la pâtisserie Wagon au 75 rue Pierre Catteau), Luc Veroone a repris l’affaire familiale bien connue de la rue Pierre Catteau en 1985, et c’est l’histoire d’une...
  • Logement, SIA rue Jules-Guesde, ça se termine !
    Que de changements en un an ! L’été dernier, je visitais le chantier que la société SIA Habitat avait lancé au 136 rue Jules Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Il ne s’agissait à l’époque que de mouvements de terre, laissant toutefois...
  • Le foyer médicalisé accueillera ses pensionnaires en janvier 2018, enfin !
    Parmi les dossiers que j’ai voulu impulser quand je suis devenu maire en 2000, celui-là me tient particulièrement à cœur, et même s’il fut particulièrement long et complexe à faire aboutir, je ne boude pas ma satisfaction que l’ouverture de ce nouvel...
  • Le quartier du Touquet aura sa salle de sports à la rentrée !
    Elle sera prête à accueillir les sportifs fin septembre : la salle de sport du Touquet Saint-Gérard, rue de Boulogne, est en voie d’achèvement, et sa conception, boisée et colorée, est novatrice et agréable à l’œil. Sa construction a débuté au mois de...
  • Tourcoing-Beaulieu, ça y est, on ouvre !
    C’est le grand chantier de voirie 2016-2017 : la liaison Tourcoing-Beaulieu, dite Habitat-Travail, s’achève officiellement ce matin dans sa partie située la plus à l’est, c’est-à-dire à Beaulieu. J’ai le plaisir de procéder symboliquement, en compagnie...
  • Centres aérés 2017 : même pas peur !
    Les centres aérés, cela ne se raconte pas, cela se visite ! C’est ce que, comme chaque année, je fais ce matin en compagnie de mes collègues élus, notamment mon Adjointe en charge des activités périscolaires, Sylvie Zaïdi, qui fête ce jour son anniversaire...
  • 14 juillet : besoin de rien, envie de fête !
    Le 14 juillet à Wattrelos, c'est d'abord une belle fête populaire qui a trouvé son espace et son public depuis qu'elle s'est installée au cœur du parc urbain. Bravo à mon Adjointe aux Fêtes, Michèle, et aux services techniques et de police pour l'organisation,...
  • Au Congrès, Emmanuel Macron, en Chef de l'Etat !
    Volontiers lyrique et philosophique, en réunissant le Congrès à Versailles, le Président de la République a rempli son rôle de Chef de l’Etat : donner le cap ! Préciser les principes d’actions, et les méthodes. Il n’est pas le gouvernement du quotidien,...
  • Conseil municipal (2) : Un compte 2016 de belle tenue !
    Conforme au Compte de gestion du Comptable public, le Compte Administratif récapitule l’ensemble des dépenses et des recettes de l’année 2016 : il est en quelque sorte le « compte d’exploitation » de la ville de l’année écoulée. Et après la soudaine dégradation...
  • Conseil municipal (1) : Hommage à Simone Veil
    Ce vendredi 30 juin, à l’Hôtel de Ville se sont tenus deux Conseils municipaux, le premier étant destiné à la désignation des délégués supplémentaires en vue de l’élection des sénateurs le 24 septembre prochain. J’ai en revanche ouvert le second Conseil,...
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 18:27
Assemblée : une réunion de groupe de clarification !

Les médias l’annonçaient, certains – y compris au PS – sans doute l’espéraient : la réunion du groupe socialiste à l’Assemblée allait être rude ! Il n’en fut rien. Comme le dit d’entrée notre président, Bruno Le Roux, « ceux qui attendent une réunion de déchirement seront déçus ». Une question agite les esprits, Bruno est très clair dans sa réponse : « Il n’y a pas plus d’abandon de valeurs que de complaisance à l’égard des terroristes ! ».

 

« La menace terroriste est très forte : c’est la réalité au moment où nous débattons ». Bruno Le Roux souligne les nombreux points d’accord entre nous :

- la nécessité de renforcer la sécurité des Français : avec la constitutionnalisation de l’état d’urgence, la simplification de la procédure pénale, le groupe socialiste est en phase avec le Gouvernement !

- le respect des engagements du Président pris devant le Congrès. Nous avons la même vision de l’unité nationale !

- si une mesure de déchéance est instituée, elle ne doit ni porter atteinte à l’égalité des Français, ni créer des apatrides ;

- la volonté partagée de maintenir l’unité nationale contre le terrorisme. Cela implique un Gouvernement ouvert aux propositions de la majorité et de l’opposition. « Le groupe socialiste est là pour aider le Président et son Gouvernement, pas pour l’entraver ».

 

Le Premier Ministre, Manuel Valls commence son intervention en résumant : « Une année terrible s’achève, une année décisive s’engage ». En témoignent le plan de mobilisation sur l’emploi - le Président va s’exprimer à ce sujet - ou le discours du Président sur la jeunesse et l’engagement, ou encore les mesures en vigueur depuis le 1er janvier en faveur du pouvoir d’achat ou de la santé des Français (prime d’activité, complémentaire santé, compte pénibilité…). Il se dit « inquiet pour la situation de l’Europe » (terrorisme, crise des réfugiés, Brexit potentiel, risque de césure entre pays du Nord et ceux du Sud...).

 

Evoquant la réforme constitutionnelle, Manuel Valls rappelle le contexte créé à partir du 13 novembre (130 morts, des centaines de blessés… Il ne faut pas oublier !) : pour le Président, pour le Premier Ministre, ce sentiment : « Tout pouvait vaciller ». D’où la forte intervention du Président au congrès !

 

Si l’unité nationale a été possible, c’est grâce à l’intervention du Président de la République et à son contenu !

 

Dès lors, la réforme constitutionnelle n’est pas une surprise. Le Président se devait de respecter les annonces faites au congrès. Le texte a été soumis au conseil d’Etat.

 

« Nous concevons l’inscription de l’Etat d’urgence comme une garantie ». Au sujet de la déchéance de nationalité, « le débat est légitime ». L’efficacité de la mesure est double : possibilité d’expulsions et charge symbolique du lien à la nation.

 

La révision constitutionnelle concerne la lutte contre les terroristes ! Il s’agit de garantir l’Etat de droit. Manuel Valls le souligne : il s'agit d'une loi constitutionnelle ; c'est à lui, Premier Ministre, de présenter la révision constitutionnelle. Et rappelle : il s’agit d’un engagement du Président d’inscrire la déchéance dans la Constitution; il n’y aura pas d’apatrides !

 

Pour ma part, je n’ai aucun état d’âme, aucune réserve : je voterai la révision constitutionnelle voulue par le Président de la République et le Premier Ministre !

Partager cet article

Repost 0

commentaires