Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 11:50
Aînés, le banquet des 1000 : j'aime Wattrelos !

Ce midi a lieu à la salle Roger-Salengro le traditionnel banquet du Nouvel Age, qui réunit nos aînés des clubs, de la maison de retraite et de la commune qui souhaitent y participer. Et depuis plusieurs années, le même repas est servi, avec animation musicale, à la même heure dans tous les foyers-logements de la ville.

 

Ce sont plus de 1 000 convives (1 013 exactement) que je salue chaleureusement, avec une pensée particulière pour deux présidents de club disparus cette année : Jean-Luc Cornet (Baillerie) et Gérard Cnudde (Dominos réunis).

 

Que de marques d’affection, que de chaleur, que de témoignages les unes et les autres m’auront donné ! La politique, c’est dur parfois mais un jour comme aujourd’hui, je sais pourquoi j’en fais : pour le bonheur que me donnent toutes ces rencontres, ces bises, ces poignées de mains, ces mots échangés, ces éclats de rires partagés.

 

Bien sûr, cette année, pour moi, le bonheur est plus grand encore de les voir et de les retrouver toutes et tous après avoir failli partir ! Et d’entrée, l’émotion est forte lorsque la salle m’accorde une (longue) standing ovation. Moi aussi, je suis heureux, infiniment heureux de les retrouver et d’être là ce midi avec eux.

Aînés, le banquet des 1000 : j'aime Wattrelos !
Aînés, le banquet des 1000 : j'aime Wattrelos !
Aînés, le banquet des 1000 : j'aime Wattrelos !

Je leur dis aussi mes préoccupations. Si pour que la France se redresse (et les résultats sont là : commerce extérieur, dette, déficits de l’Etat et de la Sécurité sociale), il a fallu faire des efforts, à Wattrelos, nous n’avons jamais remis en question nos politiques sociales, notamment à l’égard de nos aînés, et tout cela sans jamais augmenter les impôts. En revanche, la position de la nouvelle majorité du conseil départemental me préoccupe car elle remet en cause nos capacités d’actions (baisse de 3 % des budgets des foyers-logements, pas de réponse sur les 2 M€ pour le financement de Saphir).

 

Et alors que certains, dans le contexte actuel, cherchent à fracturer la société française, j’en appelle à ce que Wattrelos reste ce qu’elle a toujours été : une ville de fraternité, de convivialité, où les associations sont nombreuses, les clubs d’aînés multiples, et où il est plus agréable de se tendre la main que de se réfugier dans la peur, l’intolérance ou l’irrespect de l’autre. « Faites l’amour, pas la guerre » disaient nos aînés (lorsqu’ils ne l’étaient pas encore) : pour l’opposer à ceux qui veulent le chaos dans notre société, c’est plus que jamais ce dont nous devons nous souvenir aujourd’hui ! Car mieux vaut s’aimer que se disputer, être dans l’amitié que dans la querelle.

 

Mais à notre Nouvel Age, je dis aussi mes espérances. Celle que Wattrelos demeure une ville proche et à l’écoute, car Wattrelos aime ses aînés. En 2016, ce sera l’inauguration du nouveau pavillon de la Maison de retraite, le maintien de nos clubs et de leur animations, mieux coordonnées, et les services rendus par l’équipe de gérontologie (50 000 heures d’aide à domicile, 103 824 repas servis, pour ne prendre que deux exemples).

 

Grâce à la participation financière de nos aînés pour ce repas, 384 enfants des familles wattrelosiennes les plus en difficulté bénéficieront d’un jouet pour Noël : beau geste de solidarité intergénérationnelle !

 

Enfin, je conclus en citant Boris Vian : « Il faut me jurer de m’aimer / tout le temps que ta main dans la mienne / défendra note amour de la haine / que la joie finira par calmer.

Il faut me jurer de m’aimer tout le temps que le sang dans nos veines / rythmera nos bonheurs et nos peines / dans la paix que nous aurons trouvée ».

 

Puissions-nous en 2016, partout, dire non à la haine, retrouver la paix et connaître le bonheur !

En compagnie de Dany Cuchère, mon adjointe au Nouvel Age, Sophie Liagre, directrice du CCAS, Raymond Pluquet, le doyen de l'assemblée (94 ans), Marguerite Salembier, la doyenne (101 ans !) et Sylvie François, du Hameau du Bel Age où réside Marguerite.

En compagnie de Dany Cuchère, mon adjointe au Nouvel Age, Sophie Liagre, directrice du CCAS, Raymond Pluquet, le doyen de l'assemblée (94 ans), Marguerite Salembier, la doyenne (101 ans !) et Sylvie François, du Hameau du Bel Age où réside Marguerite.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires