Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 11:50
Aînés, le banquet des 1000 : j'aime Wattrelos !

Ce midi a lieu à la salle Roger-Salengro le traditionnel banquet du Nouvel Age, qui réunit nos aînés des clubs, de la maison de retraite et de la commune qui souhaitent y participer. Et depuis plusieurs années, le même repas est servi, avec animation musicale, à la même heure dans tous les foyers-logements de la ville.

 

Ce sont plus de 1 000 convives (1 013 exactement) que je salue chaleureusement, avec une pensée particulière pour deux présidents de club disparus cette année : Jean-Luc Cornet (Baillerie) et Gérard Cnudde (Dominos réunis).

 

Que de marques d’affection, que de chaleur, que de témoignages les unes et les autres m’auront donné ! La politique, c’est dur parfois mais un jour comme aujourd’hui, je sais pourquoi j’en fais : pour le bonheur que me donnent toutes ces rencontres, ces bises, ces poignées de mains, ces mots échangés, ces éclats de rires partagés.

 

Bien sûr, cette année, pour moi, le bonheur est plus grand encore de les voir et de les retrouver toutes et tous après avoir failli partir ! Et d’entrée, l’émotion est forte lorsque la salle m’accorde une (longue) standing ovation. Moi aussi, je suis heureux, infiniment heureux de les retrouver et d’être là ce midi avec eux.

Aînés, le banquet des 1000 : j'aime Wattrelos !
Aînés, le banquet des 1000 : j'aime Wattrelos !
Aînés, le banquet des 1000 : j'aime Wattrelos !

Je leur dis aussi mes préoccupations. Si pour que la France se redresse (et les résultats sont là : commerce extérieur, dette, déficits de l’Etat et de la Sécurité sociale), il a fallu faire des efforts, à Wattrelos, nous n’avons jamais remis en question nos politiques sociales, notamment à l’égard de nos aînés, et tout cela sans jamais augmenter les impôts. En revanche, la position de la nouvelle majorité du conseil départemental me préoccupe car elle remet en cause nos capacités d’actions (baisse de 3 % des budgets des foyers-logements, pas de réponse sur les 2 M€ pour le financement de Saphir).

 

Et alors que certains, dans le contexte actuel, cherchent à fracturer la société française, j’en appelle à ce que Wattrelos reste ce qu’elle a toujours été : une ville de fraternité, de convivialité, où les associations sont nombreuses, les clubs d’aînés multiples, et où il est plus agréable de se tendre la main que de se réfugier dans la peur, l’intolérance ou l’irrespect de l’autre. « Faites l’amour, pas la guerre » disaient nos aînés (lorsqu’ils ne l’étaient pas encore) : pour l’opposer à ceux qui veulent le chaos dans notre société, c’est plus que jamais ce dont nous devons nous souvenir aujourd’hui ! Car mieux vaut s’aimer que se disputer, être dans l’amitié que dans la querelle.

 

Mais à notre Nouvel Age, je dis aussi mes espérances. Celle que Wattrelos demeure une ville proche et à l’écoute, car Wattrelos aime ses aînés. En 2016, ce sera l’inauguration du nouveau pavillon de la Maison de retraite, le maintien de nos clubs et de leur animations, mieux coordonnées, et les services rendus par l’équipe de gérontologie (50 000 heures d’aide à domicile, 103 824 repas servis, pour ne prendre que deux exemples).

 

Grâce à la participation financière de nos aînés pour ce repas, 384 enfants des familles wattrelosiennes les plus en difficulté bénéficieront d’un jouet pour Noël : beau geste de solidarité intergénérationnelle !

 

Enfin, je conclus en citant Boris Vian : « Il faut me jurer de m’aimer / tout le temps que ta main dans la mienne / défendra note amour de la haine / que la joie finira par calmer.

Il faut me jurer de m’aimer tout le temps que le sang dans nos veines / rythmera nos bonheurs et nos peines / dans la paix que nous aurons trouvée ».

 

Puissions-nous en 2016, partout, dire non à la haine, retrouver la paix et connaître le bonheur !

En compagnie de Dany Cuchère, mon adjointe au Nouvel Age, Sophie Liagre, directrice du CCAS, Raymond Pluquet, le doyen de l'assemblée (94 ans), Marguerite Salembier, la doyenne (101 ans !) et Sylvie François, du Hameau du Bel Age où réside Marguerite.

En compagnie de Dany Cuchère, mon adjointe au Nouvel Age, Sophie Liagre, directrice du CCAS, Raymond Pluquet, le doyen de l'assemblée (94 ans), Marguerite Salembier, la doyenne (101 ans !) et Sylvie François, du Hameau du Bel Age où réside Marguerite.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires