Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 09:47

Après les cérémonies commémoratives, les sociétés patriotiques tiennent leur traditionnel banquet républicain à la salle Salengro. Au nom de celles-ci, c’est Edith GASCON qui a pris la parole cette année ; pour ma part, en redisant ma satisfaction d’être présent et en saluant les mémoires de tous les combattants de tous les conflits, j’ai rappelé l’importance d’être là, par devoir de mémoire, par devoir de vérité, par devoir d’actualité.

 

Actualité parce que, malheureusement, la guerre, les tensions, les conflits ne se sont pas arrêtés avec le XXe siècle.

 

Nous sommes le 11 novembre 2015 ; il y a à peine 11 mois, le 11 janvier 2015, des millions de Français manifestaient pour réaffirmer la France, la République et ses valeurs face aux menaces terroristes, face à la haine et à l’intolérance. C’est dire si ce 11 novembre a un goût spécifique, une importance particulière.

 

Le monde est en effervescence, les Etats-nations sont percutés de plein fouet par la mondialisation, le terrorisme est une menace, les Balkans sont déstabilisés, des guerres sont aux frontières de l’Europe, des migrations de populations provoquent un drame humain supplémentaire à toutes les guerres et font ressurgir des idées de haine qui sont contraires à l’idéal républicain de fraternité. Des antagonismes, d’inquiétants nationalismes renaissent également…

 

Tout cela veut déstabiliser le monde, l’Europe, notre pays lui-même.

 

Pour y répondre, en ce 11 novembre 2015, j’ai tenu à réaffirmer trois priorités indispensables : l’autorité française, la citoyenneté européenne, la régulation planétaire.

 

> L’autorité française : nous ne pouvons être faibles devant les terroristes, mais pas davantage devant les haines, les peurs, que certains veulent faire revivre dans nos villes et nos quartiers. L’autorité, ce n’est pas l’autoritarisme, l’agitation des mots ou les coups de menton. A l’intérieur, comme le disait récemment le Premier Ministre, « affirmer l’autorité, c’est construire un cadre sécurisant mais pas paralysant, c’est créer de la confiance qui profite à tous, c’est une société apaisée parce qu’ordonnée ». A l’extérieur, c’est faire respecter la voix de la France et savoir défendre ses intérêts.

 

> La citoyenneté européenne, comme ici nous la vivons et la faisons vivre à Wattrelos avec nos villes jumelées, à l’image de ce que nous avons vécu il y a quelques semaines à peine lors du 40e anniversaire de jumelage avec Eschweiler. Avec mon collègue bourgmestre allemand, nous le disons souvent : ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise.

 

> La régulation planétaire des conflits, parce que les Nations Unies doivent être sans faiblesse. Il faut savoir tendre la main (et l’on ne peut que se féliciter de la poignée de mains entre les présidents chinois et taïwanais, ou de celle entre le président américain et Fidel Castro, alors que durant les années 60, une troisième guerre mondiale avait failli éclater en raison des problèmes entre les Etats-Unis et Cuba) mais il faut savoir dire non au terrorisme, aux fous, à la haine !

 

En ce 11 novembre 2015, souvenons-nous et réaffirmons l’importance de la paix ; saluons l’engagement de nos soldats ; sachons toutes et tous être des soldats de la paix. Elle est notre bien le plus précieux !

 

Vive la France, vive Wattrelos, vive la paix !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires