Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 09:47

Après les cérémonies commémoratives, les sociétés patriotiques tiennent leur traditionnel banquet républicain à la salle Salengro. Au nom de celles-ci, c’est Edith GASCON qui a pris la parole cette année ; pour ma part, en redisant ma satisfaction d’être présent et en saluant les mémoires de tous les combattants de tous les conflits, j’ai rappelé l’importance d’être là, par devoir de mémoire, par devoir de vérité, par devoir d’actualité.

 

Actualité parce que, malheureusement, la guerre, les tensions, les conflits ne se sont pas arrêtés avec le XXe siècle.

 

Nous sommes le 11 novembre 2015 ; il y a à peine 11 mois, le 11 janvier 2015, des millions de Français manifestaient pour réaffirmer la France, la République et ses valeurs face aux menaces terroristes, face à la haine et à l’intolérance. C’est dire si ce 11 novembre a un goût spécifique, une importance particulière.

 

Le monde est en effervescence, les Etats-nations sont percutés de plein fouet par la mondialisation, le terrorisme est une menace, les Balkans sont déstabilisés, des guerres sont aux frontières de l’Europe, des migrations de populations provoquent un drame humain supplémentaire à toutes les guerres et font ressurgir des idées de haine qui sont contraires à l’idéal républicain de fraternité. Des antagonismes, d’inquiétants nationalismes renaissent également…

 

Tout cela veut déstabiliser le monde, l’Europe, notre pays lui-même.

 

Pour y répondre, en ce 11 novembre 2015, j’ai tenu à réaffirmer trois priorités indispensables : l’autorité française, la citoyenneté européenne, la régulation planétaire.

 

> L’autorité française : nous ne pouvons être faibles devant les terroristes, mais pas davantage devant les haines, les peurs, que certains veulent faire revivre dans nos villes et nos quartiers. L’autorité, ce n’est pas l’autoritarisme, l’agitation des mots ou les coups de menton. A l’intérieur, comme le disait récemment le Premier Ministre, « affirmer l’autorité, c’est construire un cadre sécurisant mais pas paralysant, c’est créer de la confiance qui profite à tous, c’est une société apaisée parce qu’ordonnée ». A l’extérieur, c’est faire respecter la voix de la France et savoir défendre ses intérêts.

 

> La citoyenneté européenne, comme ici nous la vivons et la faisons vivre à Wattrelos avec nos villes jumelées, à l’image de ce que nous avons vécu il y a quelques semaines à peine lors du 40e anniversaire de jumelage avec Eschweiler. Avec mon collègue bourgmestre allemand, nous le disons souvent : ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise.

 

> La régulation planétaire des conflits, parce que les Nations Unies doivent être sans faiblesse. Il faut savoir tendre la main (et l’on ne peut que se féliciter de la poignée de mains entre les présidents chinois et taïwanais, ou de celle entre le président américain et Fidel Castro, alors que durant les années 60, une troisième guerre mondiale avait failli éclater en raison des problèmes entre les Etats-Unis et Cuba) mais il faut savoir dire non au terrorisme, aux fous, à la haine !

 

En ce 11 novembre 2015, souvenons-nous et réaffirmons l’importance de la paix ; saluons l’engagement de nos soldats ; sachons toutes et tous être des soldats de la paix. Elle est notre bien le plus précieux !

 

Vive la France, vive Wattrelos, vive la paix !

Partager cet article

Repost0

commentaires